Accueil > Judaïsme > Musique et liturgie > Liturgie des fêtes de Tichri > Liturgie de Rosh Hashana

Haben yakir li - הבן יקיר לי

Haben yakir li - הבן יקיר לי

Durant le moussaf de RH on entonne ce verset du prophète Jérémie (31.19).

Le prophète Jérémie met l’accent sur l’idée inflexible de l’Alliance. Ephraïm, les tribus du royaume du nord détruit par les Assyriens, apparemment délaissées par l’Eternel, demeurent "un fils". Israël renaitra de ses cendres et Juda également. Un "père" et un "fils" ne se fâchent jamais tout à fait. Le jour du pardon est proche.

Ce texte, tout comme d’autres qui lui sont associés durant le Moussaf, mettent l’accent sur l’aspect messianique et rédempteur du Shofar et donc également de la fête de Rosh Roch
Rosh
Roch - Rabbi Acher ben Yehiel (Achkenaze et Espagne, 1250 - 1327) : il fut un important décisionnaire dont la particularité fut d’intégrer les traditions sefarades et achkenazes. Il est l’auteur de Piskei ha-Roch, de commentaires sur le Talmud* et de nombreux responsa. Rosh veut dire tête en hébreu.
Hashana.

Ce chant est chanté également par certains à la table familiale durant le repas de fête de Rosh Roch
Rosh
Roch - Rabbi Acher ben Yehiel (Achkenaze et Espagne, 1250 - 1327) : il fut un important décisionnaire dont la particularité fut d’intégrer les traditions sefarades et achkenazes. Il est l’auteur de Piskei ha-Roch, de commentaires sur le Talmud* et de nombreux responsa. Rosh veut dire tête en hébreu.
Hashana

Version de beaucoup de synagogues ashkénazes, chantée ici en famille

habenyakirli familiale
http://massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com/son/chants/fete...

Version israélienne moderne

habenyakirli israel
http://massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com/son/chants/fete...

Version classique du Hazan Hazan
Hazanim
Chazan
hazanout
Chantre. Il existe une très riche tradition musicale et certaines voix sont devenues immortelles. On continue sans cesse à créer de nouveaux airs. Les traditions changent d’un lieu géographique à un autre, d’une époque à une autre. C’est donc un très riche patrimoine musical que la hazanout. Massorti.com présente différents airs dans sa rubrique liturgie.
Rosenblatt

habenyakirli rosenblatt
http://massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com/son/chants/fete...

Texte en hébreu

הֲבֵן יַקִּיר לִי אֶפְרַיִם

אִם יֶלֶד שַׁעֲשֻׁעִים

כִּי מִדֵּי דַבְּרִי בּוֹ זָכֹר אֶזְכְּרֶנּוּ עוֹד

עַל כֵּן הָמוּ מֵעַי לוֹ

רַחֵם אֲרַחֲמֶנּוּ

נְאֻם ה’.

Texte en français

Ephraïm est-il donc pour moi un fils chéri, un enfant choyé, puisque, plus j’en parle, plus je veux me souvenir de lui ? Oh ! oui, mes entrailles se sont émues en sa faveur, il faut que je le prenne en pitié, dit l’Eternel.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?