Accueil > Le mouvement Massorti > Le billet du moment > Prises de positions

Envoyer un fax au Kotel ?

Envoyer un fax au Kotel ?

Triste de penser que Dieu est "myope" et ne peut "lire" que de près !!!

De plus en plus de sites et organismes vous proposent d’envoyer vos prières au Kotel Kotel "Mur occidental". C’est le reste très impressionnant d’un mur de soutènement de l’esplanade du Temple d’Hérode. La tradition juive le considère comme un lieu de prière important. Depuis 1967, il a été "dégagé" et est devenu un lieu important de ralliement, mais également de frictions. .

Voici un exemple :


Nouveau :

" L’association « .... » vous propose de déposer vos prières au Kottel.

Si vous ne pouvez pas aller au Kottel et que vous désirez y placer un mot, c’est possible ! En échange d’un don de la somme de votre choix nous vous proposons d’aller déposer vos prières dans une des fentes du mur !

Ce service sera réalisé dans les plus brefs délais : 2 jours ouvrables maximum (en comptant le dimanche comme jour ouvrable) !

Ainsi vous pouvez accomplir la Mitsvah de Tsédaka (charité), afin d’aider notre association, tout en déposant votre prière au Kottel. "

Derrière une telle idée se cachent de la superstition et le dévoiement de l’idée même de prière. Encore une façon d’exploiter la naïveté et le désarroi des gens… Nouveauté ? Le paganisme qui reste tapi dans le fond du cœur de tout être humain et que tous nos textes dénoncent reste vieux comme l’humain. Ce cher professeur Leibovitch (za"l) avait raison avec son « discotel » moqueur.

Il y a une différence essentielle entre l’émotion que peut procurer le fait de se retrouver face à ces pierres vénérables, touchées par tant de mains et de lèvres en prière et le fait de croire que Dieu possède une boîte aux lettres !

Mieux vaut revenir au sens véritable de la prière : un travail sur soi, une « circoncision du cœur », une méditation introspective et non une lettre… Le seul intérêt serait de publier un livre avec des extraits de ces lettres et fax… sociologiquement j’entends.

Espérons au moins que l’interdit de lire le courrier des autres (instauré au Moyen Age par les Tossafot Tossafot Rabbins médiévaux (12ème-14ème siècle) du nord de la France, Angleterre et Allemagne. Elèves de l’école fondée par Rashi. Très importants commentateurs du Talmud qui cherchent à harmoniser celui-ci et résoudre les apparentes contradictions. ) est respecté et que donc un tel livre ne verra pas le jour.

Le « Dieu qui sonde les cœurs » doit décidément se dire qu’une partie du judaïsme actuel a perdu ses repères, repères géographiquement orientés vers le Kotel Kotel "Mur occidental". C’est le reste très impressionnant d’un mur de soutènement de l’esplanade du Temple d’Hérode. La tradition juive le considère comme un lieu de prière important. Depuis 1967, il a été "dégagé" et est devenu un lieu important de ralliement, mais également de frictions. il est vrai, mais un repère n’est pas un but, ni une idole, c’est juste un repère…

Autre belle idée : la pierre virtuelle à acheter sur le site du Kotel Kotel "Mur occidental". C’est le reste très impressionnant d’un mur de soutènement de l’esplanade du Temple d’Hérode. La tradition juive le considère comme un lieu de prière important. Depuis 1967, il a été "dégagé" et est devenu un lieu important de ralliement, mais également de frictions. en direct ! On ne sait plus quoi inventer, mais apparemment ça marche.

http://www.kotel.fr

Humour

Une jeune journaliste de CNN avait entendu parler d’un très, très vieux Juif qui se rendait deux fois par jour prier au Kotel Kotel "Mur occidental". C’est le reste très impressionnant d’un mur de soutènement de l’esplanade du Temple d’Hérode. La tradition juive le considère comme un lieu de prière important. Depuis 1967, il a été "dégagé" et est devenu un lieu important de ralliement, mais également de frictions. depuis toujours.

Pensant tenir un sujet, elle se rend sur place et voit un très vieil homme marchant lentement vers le mur.

Après trois quarts d’heure de prière et alors qu’il s’éloigne lentement, appuyé sur sa canne, elle s’approche pour l’interviewer.

-"Excusez-moi, monsieur, je suis Rebecca Smith de CNN. Quel est votre nom ?

-"Moshe Fish" répond-t-il.

-"Depuis combien de temps venez-vous prier ici ?

-"Plus de 50 ans" répond-t-il.

-"50 ans ! C’est incroyable ! Et pourquoi priez-vous ?"

- "Je prie pour la paix entre les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans.

Je prie pour la fin de toutes les guerres et de la haine. Je prie pour que nos enfants grandissent en sécurité et deviennent des adultes responsables, qui aiment leur prochain."

-"Et que ressentez-vous après 50 ans de prières ?"

-"J’ai l’impression de parler à un mur."

Messages

Envoyer un fax au Kotel ?

Je ne m’étais jamais posé la question de savoir ce que devenaient tous ces petits mots que les gens glissaient avec ferveur dans les fentes de la pierre. Mais l’on m’a dit un jour que lorsque les prières de papier "débordaient" on les enfouissait dans la terre. J’ai trouvé cela terrible !
S’est imposée à moi l’image de mille et un voeux,venus des coeurs de toute la dispora où de gens en souffrance,écrasés sous la glève, fut-elle d’Israel et j’ai trouvé cela insupportable !
Est-ce exact ? enterre-t-on vraiment ces petits mots au lieu de les bruler ?
Merci de me répondre

Où vont les papiers ?

Je n’ai aucune idée précise. J’imagine qu’ils finissent à la poubelle, d’une façon ou d’une autre.

Il faut bien nettoyer les fentes du mur de temps en temps.

Envoyer un fax au Kotel ?

fasse que jacob, fils de jaija aille mieux, qu’il s’en sorte, qu’il retrouve la parole et qu’il retrouve un peu de santé

Envoyer un fax au Kotel ?

fasse que jacob, fils de jaija aille mieux, qu’il s’en sorte, qu’il retrouve la parole et qu’il retrouve un peu de santé

Envoyer un fax au Kotel ?

Et le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
du Kotel Kotel "Mur occidental". C’est le reste très impressionnant d’un mur de soutènement de l’esplanade du Temple d’Hérode. La tradition juive le considère comme un lieu de prière important. Depuis 1967, il a été "dégagé" et est devenu un lieu important de ralliement, mais également de frictions. autorise une telle pratique ? C’est vrai, après tout, est-il vraiment conforme à la pitié orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
d’envoyer ses prières par correspondance ? Alors, pourquoi le rabbinat du Mur n’interdit-il pas ce genre d’initiatives ? Et puis, après tout, on ne sait pas qui sont les expéditeurs des messages à glisser dans les fentes ! Parmi eux pourrait même se trouver (quelle horreur !) une Juive ayant coutume de prier avec un talit Talit
Talith
Châle de prière dans lequel on s’enveloppe, comportant des Tsitsit (franges) aux quatre coins, symbolisant la Loi. On le porte le jour mais pas la nuit (sauf le soir de Kippour ou par l’officiant chez les ashkenazim). Des femmes commencent à mettre également le Talit de nos jours.
et des tefiline !

P.S. : J’ai honte, mais je ne comprends pas le jeu de mots "discotel" de Y. Leibovitch. Je sais bien que c’est archi-nul de devoir se faire expliquer une blague, mais quelqu’un pourrait-il quand même se dévouer ??

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?