Accueil > Questions pratiques > Le calendrier juif

Fonctionnement du calendrier juif

Fonctionnement du calendrier juif

Toutes les célébrations juives sont calculées en fonction du calendrier juif. Il s’agit d’un calendrier luni-solaire dont le premier jour de chaque coïncide (plus ou moins) exactement avec la nouvelle lune, donc la moitié du mois avec la pleine lune.

Les cycles de la lune - et en particulier la pleine lune - permettent de déterminer la plupart des jours de fête. Dans la tradition juive comme dans d’autres, les commémorations sont le plus souvent associées à la pleine lune.

Le jour commence au coucher du soleil. Les commémorations juives commencent donc au coucher du soleil précédant le jour marqué sur le calendrier. il se termine à la tomber de la nuit (à l’heure où apparaissent trois étoiles dans le ciel).

Ce calendrier est à la fois lunaire et solaire. Il est composé de mois lunaires de 29 ou 30 jours. Pour éviter qu’il ne soit complètement indépendant du rythme des saisons (ce qui est le cas dans l’islam), on ajoute périodiquement un mois supplémentaire, de sorte que la fête de la pâque (pesah) est toujours célébrée au printemps.

Ce mois intercalaire est un redoublement du mois de adar, qui précède immmédiatement celui de nisan, au cours duquel sera célébrée la pâque. Il est désigné communément par la formule « adar beth » (adar b). Il est probable qu’à l’origine, la décision d’insérer un mois supplémentaire se faisait de façon empirique, en fonction de l’état de maturité des céréales et de la taille des agneaux : on laissait passer une lunaison lorsque l’on constatait qu’il aurait été prématuré de célébrer la pâque. C’est ce qui explique pourquoi le mois qui est redoublé est celui qui précède celui de nisan. Aujourd’hui, la périodicité de cette insertion d’un mois supplémentaire est fixée une fois pour toutes : on intercale un deuxième mois de adar 7 fois dans un cycle de 19 ans (les troisième, sixième, huitième, onzième, quatorzième, dix-septième et dix-neuvième années). Les années de treize mois sont dites « embolismiques ».

Le calendrier est d’origine babylonienne et son usage remonte au retour de l’exil. Il est d’ailleurs probable qu’il ait coexisté avec d’autres systèmes d’organisation du temps pendant la période du second temple.

Les noms des mois sont également d’origine babylonienne : tishri Tishri
Tichri
7ème mois du calendrier juif. Le 1er et 2 : Rosh Hashana, nouvel an juif. Le 10 : Kippour. Le 15 - 22 Soukot. Le 23 : Shemini Atseret. Signe : balance.
, heshvan, kislev, tevet, shevat, adar, nisan, iyyar, sivan, tamuz, av, elul. Nous ignorons les noms que portaient les mois aux temps bibliques, à supposer qu’ils en aient tous porté. L’Écriture ne parle que des mois d’aviv, ou de l’aviv (Ex 13,4 ; 23,15 ; 34,18 ; Dt 16,1), ziv (1R 6,1.37), bul (1R 6,38) et etanim (1R 8,2). Il n’est pas certain que le mois d’aviv, dont le nom n’apparaît que dans le Pentateuque, appartienne au même système que les trois autres, dont il n’est fait mention que dans les livres des Rois. Dans la Bible, les mois sont désignés généralement par leur numéro d’ordre : le « premier mois » (correspondant aujourd’hui à nisan), etc. On trouve dans certains livres postérieurs à l’exil plusieurs des noms de mois babyloniens, qui coexistent avec la désignation des mois par leur numéro d’ordre.

L’année

Quand commence l’année ? Le traité du Talmud Talmud "Enseignement", ensemble littéraire comprenant la Michna de l’époque tannaïtique (3e siècle) et la Guemara (4-5e siècle), discussions des amoraïm à propos de la Michna. Le Talmud babylonien est à la base de tout le développement ultérieur de la loi juive. Le Talmud de Jérusalem fut terminé en Israël quelques génération plus tôt que le Talmud Babylonien.

Le Talmud représente l’ouvrage de base du judaïsme rabbinique.
intitulé Rosh Roch
Rosh
Roch - Rabbi Acher ben Yehiel (Achkenaze et Espagne, 1250 - 1327) : il fut un important décisionnaire dont la particularité fut d’intégrer les traditions sefarades et achkenazes. Il est l’auteur de Piskei ha-Roch, de commentaires sur le Talmud* et de nombreux responsa. Rosh veut dire tête en hébreu.
ha-shana (début de l’année) commence par expliquer qu’il y a quatre débuts d’année : le 1er nisan, le 1er elul, le 1er tishri Tishri
Tichri
7ème mois du calendrier juif. Le 1er et 2 : Rosh Hashana, nouvel an juif. Le 10 : Kippour. Le 15 - 22 Soukot. Le 23 : Shemini Atseret. Signe : balance.
, le 15 de shevat, chacun de ces « nouvel an » étant un point de repère dans son ordre propre, le 15 de shevat marquant par exemple le début de l’année pour tout ce qui concerne les lois relatives aux arbres fruitiers, etc. Un peu, pour prendre une comparaison très approximative, mais qui peut aider à comprendre, comme on distingue le début de l’année civile, celui de l’année liturgique, celui de l’année scolaire...

Lorsqu’elle est employée sans autre précision, l’appelation de Rosh Roch
Rosh
Roch - Rabbi Acher ben Yehiel (Achkenaze et Espagne, 1250 - 1327) : il fut un important décisionnaire dont la particularité fut d’intégrer les traditions sefarades et achkenazes. Il est l’auteur de Piskei ha-Roch, de commentaires sur le Talmud* et de nombreux responsa. Rosh veut dire tête en hébreu.
ha-shana, début de l’année, s’applique au premier jour du mois de tishri Tishri
Tichri
7ème mois du calendrier juif. Le 1er et 2 : Rosh Hashana, nouvel an juif. Le 10 : Kippour. Le 15 - 22 Soukot. Le 23 : Shemini Atseret. Signe : balance.
, qui marque aussi le début du cycle des fêtes d’automne, la période liturgique la plus riche de l’année juive.

Depuis le Moyen-Âge, les années sont comptées à partir de la création du monde selon le comput biblique. On calcule la date à partir du calendrier grégorien en ajoutant 4000 et en retranchant 240... ou, si l’on préfère, en ajoutant 3760.

Les mois et les fêtes

- Tishri Tishri
Tichri
7ème mois du calendrier juif. Le 1er et 2 : Rosh Hashana, nouvel an juif. Le 10 : Kippour. Le 15 - 22 Soukot. Le 23 : Shemini Atseret. Signe : balance.
(septembre-octobre)

1 et 2 : Rosh Roch
Rosh
Roch - Rabbi Acher ben Yehiel (Achkenaze et Espagne, 1250 - 1327) : il fut un important décisionnaire dont la particularité fut d’intégrer les traditions sefarades et achkenazes. Il est l’auteur de Piskei ha-Roch, de commentaires sur le Talmud* et de nombreux responsa. Rosh veut dire tête en hébreu.
ha-shana

3 : Jeûne de Gedaliah, commémorant le meurtre du gouverneur Gedaliah (2R 25,22-26 ; Jr 41,2)

10 : Yom kippour La période qui s’étend du 1er au 10 de tishri Tishri
Tichri
7ème mois du calendrier juif. Le 1er et 2 : Rosh Hashana, nouvel an juif. Le 10 : Kippour. Le 15 - 22 Soukot. Le 23 : Shemini Atseret. Signe : balance.
est désignée par l’expression de « jours redoutables ».

15-21 : Succot 22 : Shemini atseret (et Simhat Tora, en Israël) 23 : Simhat Tora (en diaspora)

- Heshvan (ou Marheshvan)

- Kislev

25-30 : Hanucca

- Tevet

1-2 : Derniers jours de Hanucca

10 : Jeûne de Tevet, commémorant le commencement du siège de Jérusalem par Nabuchodonosor (2R 25,1)

- Shevat

15 : (Tu bi-shevat) « Nouvel an des arbres »

- Adar

13 : Jeûne d’Esther, commémorant le jeûne fait par la reine Esther et tous les Juifs de Suse avant son intervention auprès du roi Assuérus (Est 4,16).

14 : Purim 15 : Purim de Suse, commémorant le deuxième jour des événements racontés par le livre d’Esther (9,13-18)

(Adar B) Lorsque le mois d’adar est redoublé, le jeûne d’Esther et la fête de Purim sont célébrés en adar B.

- Nisan

15-21 : Pessah (pâque)

28 : *Jour de commémoration de la Shoa.

- Iyyar

5 : * Jour du souvenir des victimes militaires et civiles des guerres et du terrorisme. 6 : *Jour de l’indépendance d’Israël.

18 : Lag ba-omer (33ème jour de l’omer).

- Sivan

6 : Fête des Semaines (Pentecôte)

28 : * Jour de Jérusalem (réunification de Jérusalem en 1967)

- Tamuz

17 : Jeûne de Tamuz, commémorant la première brèche dans le rempart avant la prise de Jérusalem par Nabuchodonosor (2R 25,3-4 ; Jr 52,6-7)

- Av

9 : Jeûne du 9 av (tisha be-av), commémorant la destruction du premier et du second temples.

- Elul

Conférence sur les mois du calendrier juif

Tamar Schwartz, remarquable pédagogue nous fait le plaisir de commenter le calendrier et la signification des noms des mois sur Akadem... A écouter absolument. http://www.akadem.org/sommaire/seri...

Pour s’amuser un peu

http://zigzagworld.com/luach/

Messages

Fonctionnement du calendrier juif

Bonjour
Quelle est la date civile du 29 kisslev ? ainsi que celle du 2 tevet ?
Merci
Shabbat Shalom

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?