Accueil > Le mouvement Massorti > Massorti dans le monde

Le Kotel Massorti

Le Kotel Massorti

Le Mur Occidental, le Kotel Kotel "Mur occidental". C’est le reste très impressionnant d’un mur de soutènement de l’esplanade du Temple d’Hérode. La tradition juive le considère comme un lieu de prière important. Depuis 1967, il a été "dégagé" et est devenu un lieu important de ralliement, mais également de frictions. Hamaaravi, est devenu un véritable bastion de l’ultra-orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
et le lieu d’un populisme pas toujours du meilleur goût. Le mouvement Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
propose une alternative.

30 mètres plus loin, au milieu des fouilles archéologiques, le mouvement Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
israélien a obtenu du gouvernement la possibilité d’organiser des prières et cérémonies (Bat et Bar Mitsva Bar Mitsva "Fils du Commandement". Cérémonie d’entrée dans le culte juif pour les garçons. au Kotel Kotel "Mur occidental". C’est le reste très impressionnant d’un mur de soutènement de l’esplanade du Temple d’Hérode. La tradition juive le considère comme un lieu de prière important. Depuis 1967, il a été "dégagé" et est devenu un lieu important de ralliement, mais également de frictions. ) dans une ambiance d’ouverture et en pouvant faire participer les femmes aux offices.

C’est un lieu très agréable, propice à la concentration et aux cérémonies familiales et en groupe.

On ne risque pas les insultes et même coups des ultras contre les femmes et les groupes, comme ce fut plusieurs fois le cas au Kottel orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
.

Seul inconvénient : il faut passer par le mouvement Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
et donc réserver pour obtenir l’accès au kotel Kotel "Mur occidental". C’est le reste très impressionnant d’un mur de soutènement de l’esplanade du Temple d’Hérode. La tradition juive le considère comme un lieu de prière important. Depuis 1967, il a été "dégagé" et est devenu un lieu important de ralliement, mais également de frictions. . Mais cela vaut vraiment la peine.

Pour organiser une cérémonie à cet endroit, bar/bat mitsva Bat Mitsva "Fille du Commandement". Cérémonie d’entrée dans le culte juif pour une fille. Dans le judaïsme moderniste elle équivaut à celle des garçons par exemple, il faut réserver à l’avance. Il y a des horaires précis et une organisation s’impose.

Contact : kotel@masorti.org.il

Voici un exemple

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?