Accueil > Questions pratiques > Divorce juif

Des solutions au problème des femmes Agounot

Des solutions au problème des femmes Agounot

Le problème très douloureux des Agounot Agounot
Agouna
"ancrée" Femme séparée de son mari mais qui n’arrive pas à obtenir son acte de divorce.
est un des grands échecs du Judaïsme contemporain. Pourtant, il existe des solutions...

Le fond du problème

Dans un grand nombre de familles juives, qu’elles soient orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, conservative Conservative Nom américain du courant Massorti, deuxième grand courant du judaïsme américain. "Conservateur" car opposé au mouvement de la réforme. /massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
ou tout simplement traditionalistes, en plus de la cérémonie civile exigée par l’Etat, les couples choisissent aussi souvent de faire un mariage selon le rite traditionnel religieux : H’oupa Vekidouchin. Or ; pour défaire ce lien du mariage, un guet, le divorce religieux juif, est nécessaire si l’homme ou la femme compte se marier à nouveau de manière traditionnelle. Tant que l’homme n’a pas remis le guet à la femme, le mariage n’est pas annulé, même si par ailleurs le couple a divorcé civilement……

Le problème des Agounot Agounot
Agouna
"ancrée" Femme séparée de son mari mais qui n’arrive pas à obtenir son acte de divorce.

Malgré les mesures prises par les Sages Sages Ce terme dans les textes juifs désigne en général les rabbins du Talmud (six premiers siècles de l’ère courante). On dira "les sages" ou "nos sages". C’est la traduction d’une expression hébraïque : "H’azal" qui veut dire "nos sages de mémoire bénie". pour la protection de la femme et pour une plus grande égalité, la loi de base reste inchangée jusqu’à nos jours, le divorce ne peut se faire qu’avec le plein accord du mari. Si le mari refuse de donner le guet à sa femme, ou si la remise du guet lui est imposée (guet meoussé) et n’est de ce fait pas valide, la femme reste « ancrée » à son mariage, elle est une agouna Agounot
Agouna
"ancrée" Femme séparée de son mari mais qui n’arrive pas à obtenir son acte de divorce.
. ……………

……………..c’est ainsi que des dizaines ou des centaines de milliers de femmes sont prisonnières d’un mariage mort………………

Les solutions au problème

……………Les tribunaux rabbiniques semblent impuissants à empêcher ce chantage sordide ; or, des solutions existent dans le cadre de la Halakha Halakha Loi juive religieuse basée sur le Talmud et les décisionnaires rabbiniques. Littéralement cela veut dire "marcher", la marche à suivre ou la loi en mouvement... Il existe de nombreux débats jurisprudentiels dans la Halakha qui n’est pas un système uniforme. , simplement les juges (dayanim Dayan
dayanim
Juge rabbinique, spécialiste du droit hébraïque.
) hésitent à les utiliser, même quand l’Etat leur en donne les instruments. Nous nous proposons de passer en revue quelques-unes de ces solutions.

On peut distinguer deux grandes catégories de solutions :

1) Les mesures qui peuvent aider à prévenir le problème. Ces mesures ont pour but d’éviter qu’une femme ne devienne agouna Agounot
Agouna
"ancrée" Femme séparée de son mari mais qui n’arrive pas à obtenir son acte de divorce.
.

2) Les mesures qui sont prises pour libérer les femmes lorsqu’elles sont devenues agounot Agounot
Agouna
"ancrée" Femme séparée de son mari mais qui n’arrive pas à obtenir son acte de divorce.
………………

Ces extraits proviennent de l’article "Des solutions au problème des femmes agounot Agounot
Agouna
"ancrée" Femme séparée de son mari mais qui n’arrive pas à obtenir son acte de divorce.
" par Le Rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Monique Susskind Goldberg, apparu dans PARDES 43, France 2007.

http://www.inpress.fr/f/index.php?s...

Pour illustrer ceci, voir, Monique Susskind Goldberg, Jewish Law Watch, case No 1, Jerusalem January 2000 http://www.responsafortoday.com/eng....

Le lecteur pourra trouver ici l’exemple d’un cas où cette option aurait pu être utilisée par le tribunal rabbinique qui a préféra laisser une femme rester Agouna Agounot
Agouna
"ancrée" Femme séparée de son mari mais qui n’arrive pas à obtenir son acte de divorce.
pendant 15 ans.

Messages

Des solutions au problème des femmes Agounot

Le 08/05/12
Bonjour,
Dommage que vous ne vous préoccupiez pas de la situation des hommes Agounims.
S’occuper des femmes est probablement plus médiatique…
J’ai 51 ans, je suis Chomer Mitzvot, séparé de corps depuis 4 ans, mes enfants sont mariés ou à l’étranger ; je suis dans l’impossibilité de me remarier compte tenu de la ferme opposition du Consistoire Consistoire Association de loi 1901. Organisme créé par Napoléon pour "surveiller" les juifs qui devaient obligatoirement en faire partie à l’époque. A réussi à regrouper toutes les tendances du judaïsme français jusqu’à la seconde guerre mondiale. Représente aujourd’hui une partie du judaïsme orthodoxe du fait de l’éclatement communautaire. Demeure néanmoins un symbole important. à me délivrer le Guet suite au refus de ma femme….
Kol Touv, Shavouah Tov,

Des solutions au problème des femmes Agounot

Cher Monsieur,

tout d’abord désolé pour votre situation.

La question du divorce juif doit être prise globalement. Il arrive en effet parfois que les hommes soient aussi victimes de situations de blocage. Les circonstances sont néanmoins pas aussi grave que pour une femme. Les solutions possibles sont valables pour les deux. Que cette solution soir de faire une clause dans la ketouba Ketouba
ketuba
Contrat de mariage traditionnel. Ce document, en araméen, est lu sous la houppa. Il est parfois très beau et décoré artistiquement. Il garantit les droits de l’épouse. On s’en sert souvent comme base pour prouver sa judéité ou celle des enfants. Il faut donc le conserver précieusement.
, ce que nous faisons. Ou encore de dissoudre le mariage, ce que le consistoire Consistoire Association de loi 1901. Organisme créé par Napoléon pour "surveiller" les juifs qui devaient obligatoirement en faire partie à l’époque. A réussi à regrouper toutes les tendances du judaïsme français jusqu’à la seconde guerre mondiale. Représente aujourd’hui une partie du judaïsme orthodoxe du fait de l’éclatement communautaire. Demeure néanmoins un symbole important. pourrait très bien faire s’il s’en donnait les moyens.

Vous avez eu raison de soulever ce problème.

Yeshaya Dalsace, webmaster

Agounim

Bonjour Rav Dalsace et merci de votre réponse.

Plus d’une dizaine de Rabanim de France et d’Israêl ont été saisis de mon problème.
Aucun résultat.
Pourriez-vous m’aider à obtenir un Guet me permettant de me remarier ?

Kol Touv, Shavouah Tov.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?