Accueil > Judaïsme > Histoire juive > L’antisémitisme et la Shoa > Et après...

Conséquences démographiques de la Shoa

Conséquences démographiques de la Shoa

"Celui qui perd un homme doit être assimilé à celui qui perd tout un monde..."

Dans un article publié dans le quotidien israélien Haaretz le 19/04/09, intitulé "Combien de Juifs il y aurait-il s’il n’y avait pas eu l’Holocauste", le professeur et démographe Sergio Della Pergola de l’Université de Jérusalem essaie de faire une estimation des conséquences négatives que le génocide a eu sur la démographie juive dans son ensemble.

Il montre comment la Shoa a porté un coup terrible à la démographie juive dans son ensemble, bien au delà des zones de massacre dans lesquelles le génocide fut quasi total.

Sergio Della Pergola écrit :

" Cela a été la destruction d’une génération, et ce qui nous manque maintenant ce n’est pas seulement une génération, mais leurs enfants et les enfants de leurs enfants".

Selon Pergola, il y aurait maintenant jusqu’à 32 millions de Juifs dans le monde au lieu des 13 millions actuellement recensés.

Il affirme qu’à cause de la Shoa, le nombre de Juifs dans le monde est particulièrement bas.

" A présent, le pourcentage de Juifs dans le monde est constamment en déclin. Avant la Shoa, le taux était de 8 Juifs pour 1000 personnes dans le monde, aujourd’hui il est de 2 pour 1000."

Les sages Sages Ce terme dans les textes juifs désigne en général les rabbins du Talmud (six premiers siècles de l’ère courante). On dira "les sages" ou "nos sages". C’est la traduction d’une expression hébraïque : "H’azal" qui veut dire "nos sages de mémoire bénie". du Talmud Talmud "Enseignement", ensemble littéraire comprenant la Michna de l’époque tannaïtique (3e siècle) et la Guemara (4-5e siècle), discussions des amoraïm à propos de la Michna. Le Talmud babylonien est à la base de tout le développement ultérieur de la loi juive. Le Talmud de Jérusalem fut terminé en Israël quelques génération plus tôt que le Talmud Babylonien.

Le Talmud représente l’ouvrage de base du judaïsme rabbinique.
(Sanhedrin) le disent ainsi : "De Caïn, assassin d’Abel, il est dit (Gn 4, 10) : la voix " des sangs " de ton frère crie vers moi de la terre ; le terme des sangs (au pluriel) vise ses descendants. C’est pourquoi Dieu créa Adam seul (dont les descendants remplissent le monde entier), pour nous faire savoir que celui qui sauve un seul être humain sauve un monde entier, et que celui qui perd un homme doit être assimilé à celui qui perd tout un monde."

Messages

Conséquences démographiques de la Shoa

Outre les conséquences démographiques "purement numériques" (disparition des individus et des descendants potentiels qui ne naîtront jamais), il y a aussi le terrible choc pour les survivants et qui a amené chez certains un dégoût de la judéité, une ignorance de leur tradition, un rejet ou un masquage de cette identité, une haine contre l’idée même du Divin, une volonté - consciente ou non - chez certains hommes d’épouser une non-Juive pour ne pas transmettre ce qu’ils voient comme un fardeau qui leur a tant coûté. C’est peut-être la plus grande victoire, même posthume, des nazis...

Pour ceux qui ne l’ont pas vu, voici le lien d’une émission récente sur le thème "Les Juifs ont peur de disparaître" :

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1135

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?