Accueil > Judaïsme > Histoire juive > Les juifs dans le monde

Inde Juifs de loin

Inde Juifs de loin

Les Juifs d’Inde une très longue histoire -

Frappée par des attentats en 2008, portrait et histoire d’une communauté tranquille.

Les quelque milliers de juifs de Bombay, une communauté discrète largement épargnée jusqu’à présent par les violences en Inde, acceptent difficilement l’idée qu’ils ont été frappés à leur tour.

Le couple, à la double nationalité israélienne et américaine, qui gérait le complexe de Nariman House, abritant un centre religieux juif orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
du mouvement loubavitch Habad
Loubavitch
Chabad
Mouvement Hassidique fondé en Russie par Shniour Zalman de Lyadi à la fin du 18ème siècle. Habad est l’acrostiche de Hokhma-Bina-Daat. C’est un mouvement qui a beaucoup changé et est devenu "missionnaire" et activiste après la Shoa. Imprégné de messianisme, son dernier Rabbi, non remplacé à ce jour, à été considéré comme le Messie par certains adeptes.
, le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Gavriel Holtzberg et son épouse Rivka, ont péri dans l’assaut, ainsi que six autres juifs, détenant tous la nationalité israélienne.

Le centre proposait hébergement, prière et restauration kasher Kasher
casher
cachere
Apte, conforme aux exigences de la loi juive
aux routards juifs venus du monde entier ainsi qu’aux touristes.

La ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni a vu dans le choix de cette cible "le signe que cette attaque visait les juifs et les Israéliens".

Mais beaucoup de juifs de Bombay, dont les ancêtres sont arrivés dans le sous-continent il y a un millier d’années, refusaient de croire qu’ils aient pu être une cible.

"Je suis certain à 100% que les activistes ne visaient pas les juifs indiens", a déclaré à l’AFP Solomon Sopher, le responsable de la synagogue Keneseth Eliyahou, proche du Centre juif.

"Les musulmans ne nous ont jamais fait de mal. Cet acte barbare ne vise pas les juifs, mais l’Amérique, la Grande-Bretagne et Israël", a-t-il estimé après la prière du samedi, à laquelle assistaient une quinzaine de personnes.

L’Inde est devenue une destination de plus en plus populaire pour les touristes israéliens, avec plus de 43.000 par an, dont beaucoup de jeunes comme ceux qui séjournaient à Nariman House.

En revanche, la communauté juive est en déclin, avec seulement quelque 5.000 membres, contre 30.000 en 1940. La plupart vivent dans la région de Bombay, où ils ont prospéré sous la colonisation britannique, qui leur avait accordé certains privilèges.

Il y en a également une poignée dans l’Etat du Kerala (sud-ouest), où le village d’Ernakulam compte une communauté d’une quarantaine de juifs de Malabar et plusieurs synagogues désaffectées.

La plus célèbre implantation de la communauté juive indienne se trouve dans le Kerala près de Mattancheri, qui attire chaque année des milliers de visiteurs, mais selon des informations récentes seuls 12 juifs indiens y vivraient encore.

L’érosion des communautés juives en Inde, malgré une longue tradition de tolérance de la majorité hindoue envers cette minorité, est due essentiellement à l’aliyah, l’émigration vers Israël de jeunes à la recherche de meilleures opportunités, selon la Commission américano-juive de distribution.

Mais certains juifs indiens rejettent catégoriquement toute idée d’exil même après la tragédie de Nariman House.

"Je ne pense pas en termes de juif ou non-juif", explique Alcon Silgaonkar, l’un des membres de la communauté, "je pense en tant qu’Indien".

Histoire des Juifs en Inde

Pour en savoir plus sur la longue histoire des Juifs en Inde, lire l’article en PDF en cliquant dessus

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?