Accueil > Judaïsme > Etudes juives > Pensée juive > Penseurs juifs

Abraham Joshua Heschel (1907-1972)

Abraham Joshua Heschel (1907-1972)

ou le judaïsme du cœur -

Un des grands maîtres spirituels du judaïsme contemporain dont nous fêtons le centenaire, AJ HESCHEL Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. a donné une nouvelle impulsion à la pratique et à la philosophie juive, et fortement contribué au rayonnement du courant Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.

Descendant d’une lignée d’illustres maîtres hassidiques, le jeune Abraham Joshua recoit à Varsovie, sa ville natale, et dans sa famille, une éducation talmudique traditionnelle à laquelle s’ajoute l’approfondissement de la kabbale.

Puis il part à Berlin, où il obtient un doctorat de philosophie à l’Université, tout en suivant les cours de l’Ecole Supérieure des sciences du Judaïsme. Il avait déjà reçu la semikha (diplôme rabbinique) au terme de ses années de Yeshiva en Pologne, il en reçoit une seconde, libérale cette fois, à Berlin.

Il y rencontre Martin BUBER, qui le sollicite pour lui succéder à l’Organisation juive d’éducation des adultes, mais la fermeture des institutions juives par les nazis et la persécution le contraignent à l’exil. A Londres, il fonde un institut puis, invité à enseigner à Cincinnati, il devient professeur de philosophie et d’études rabbiniques au Hebrew Union College de cette ville.

Le manque de rigueur halakhique qu’il dénonce au HUC va motiver sa démission.

En 1945, il se voit confier une chaire d’éthique et de mystique juives au Jewish Theological Seminary de New-York - séminaire “conservative Conservative Nom américain du courant Massorti, deuxième grand courant du judaïsme américain. "Conservateur" car opposé au mouvement de la réforme. ” ou massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
. Il y enseignera jusqu’à sa mort, en faisant un lieu d’études universitaires où se conjuguent la pensée critique moderne et la Halakha Halakha Loi juive religieuse basée sur le Talmud et les décisionnaires rabbiniques. Littéralement cela veut dire "marcher", la marche à suivre ou la loi en mouvement... Il existe de nombreux débats jurisprudentiels dans la Halakha qui n’est pas un système uniforme. traditionnelle.

Remettant en question autant le laxisme d’un certain judaïsme libéral que le rigorisme légaliste d’une certaine orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, Heschel Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. savait être aussi modéré dans ses attaques que ferme dans ses critiques.

Un témoin engagé....

Pour autant, et peut-être sous l’influence du hassidisme Hassidisme Mouvement populaire de mystique juive né au 18e siècle en Ukraine. Sa branche la plus connue aujourd’hui est le mouvement Loubavitch, mais il en existe beaucoup d’autres. familial, c’est surtout la spiritualité qui oriente ses préoccupations. Il y puise de quoi nourrir son engagement dans le monde. Initiateur du dialogue judéo-chrétien aux Etats-Unis, son érudition et son ouverture d’esprit lui valent d’être consulté lors du Concile Vatican II lors des travaux sur le judaïsme. Il demeure d’ailleurs un des penseurs juifs les plus étudiés par les chrétiens. En militant pour la liberté et les droits de l’Homme, il prend une part active à la lutte de Martin Luther King - dont il était l’ami, et s’implique tout autant dans le combat pour la libération des Juifs d’Union Soviétique. Ses engagements découlent de sa manière de penser la portée sociale et éthique du message prophétique : dans son enseignement comme dans sa vie, Heschel Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. veut témoigner que la voix des prophètes ne s’est pas éteinte avec la prophétie biblique.

L’enseignement de A.J. HESCHEL Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. . couvre tous les domaines de la pensée juive classique : l’exégèse rabbinique et philosophie médiévale, la kabbale et - ce qui est sans doute l’assise de sa formation : le hassidisme Hassidisme Mouvement populaire de mystique juive né au 18e siècle en Ukraine. Sa branche la plus connue aujourd’hui est le mouvement Loubavitch, mais il en existe beaucoup d’autres. hérité du Baal Shem Tov. Son oeuvre écrite, qui complète et clarifie son enseignement, est certainement l’expression d’un homme érudit, mais il parle à la conscience davantage qu’à l’intellect. Maître spirituel, Heschel Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. s’adresse au coeur compris non comme le siège de l’affectivité, mais comme le lieu de la plus haute spiritualité.

... et un hassid

Ce qu’on éprouve en présence du divin est peut être de l’ordre de l’émotion, voire de l’intuition, mais pas du savoir. Comme si nous devions explorer ce que nous croyons savoir pour retrouver, au-delà du savoir, ce que nous avons oublié : l’origine, le sens, la finalité de toute chose - et de nous-même... qui ne sommes pas les maîtres absolus de toute chose. L’étonnement conduit à l’étude. Si la Torah, comme l’intitule une collection de textes de Heschel Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. , est un “prisme céleste réfracté au fil des générations”, c’est en particulier parce que les mots de la Torah, comme autant d’énigmes, posent une question avant d’être des affirmations. C’est pourquoi l’interprétation autorise la confrontation et la contestation – à condition qu’elles s’appuient sur le Texte. Les anthopomorphismes qui servent à désigner l’Ineffable, l’Irreprésentable, l’Invisible UN sont la mesure de l’expression humaine, pas la mesure du divin, dont aucun mot ne suffit à exprimer l’ Essence et qu’aucun mot ne peut définir.

Pour Heschel Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. , le judaïsme se définit par une relation “théocentrique” au divin (Dieu est au centre de la vie) : une adhésion. Car Dieu n’est ni une idée, ni l’objet d’un savoir : que peut-on dire de Lui sinon, peut-être... ce qu’Il n’est pas ? De ce fait, la relation à Dieu est de l’ordre de la crainte révérentielle – celle de ne pas assez Le servir et L’aimer, de ne pas suffisamment sanctifier Son monde et la vie. La crainte (trop souvent comprise comme une peur de la Toute-Puissance d’un Dieu vengeur) s’accompagne du sens de la splendeur de la nature, de l’expérience de la beauté et de la joie, foyer incandescent de la ferveur. La mise en actes de ces prescriptions d’origine divine que sont les mitzvot est le moyen donné à Israel pour témoigner de son amour pour Dieu.

Un maître

Son livre (peut-être le plus célèbre) “Les Bâtisseurs du Temps” est une apologie du Shabbat, sanctuaire durablement édifié dans le temps, tandis que le Temple bâti à Jérusalem a été détruit par deux fois. Du même coup, Heschel Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. montre qu’actualiser la sanctification du temps - en observant le Shabbat - peut être le premier pas vers l’intériorisation de l’observance des mitzvot – ce “mode d’emploi de la Création” qui concerne chaque aspect de la vie, et permet de donner sens et densité au quotidien.

Dans “Dieu en quête de l’homme, philosophie du judaïsme”, d’un contenu plus vaste, Heschel Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. cherche à montrer comment le judaïsme traite les questions universelles que pose à l’homme sa condition d’homme, sachant que la spécificité juive est un “être-en-relation” collectif et respondable avec le divin. Dans cette perspective, il s’agit moins pour le peuple juif d’attendre des réponses de Dieu aux questions existentielles, que de comprendre le sens de l’élection d’Israel, de percevoir le processus de la Révélation, de vivre et de pratiquer les commandements. dans l’amour et avec cette intention correctement dirigée qu’on appelle la kavanah. Pour autant, Heschel Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. affirme l’universalité de la spiritualité : si elle naît d’un étonnement qui est le propre de l’homme (l’animal n’a pas cette aptitude), elle n’est pas l’apanage spécifique d’une religion donnée !

“Le Tourment de la vérité” (livre malheureusement épuisé), est une méditation sur la foi, à partir de la confrontation du message du Baal Shem Tov – figure rayonnante de la piété juive - et de celui du Rabbi Menahem Mendel de Kotzsk – maître rigoureux et tourmenté jusqu’à l’instransigeance. Cet ouvrage illustre bien l’une des affirmations préférées de Heschel Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site.  : “Les théologies nous divisent, la théologie des profondeurs nous unit”.

Hassid et philosophe, pédagogue et mystique, Abraham Joshua HESCHEL Heschel Joshua Heschel (1907-1972). Rabbin et théologien. Une des figures marquantes du mouvement Massorti. Auteur de dizaines d’ouvrages. Voir sa biographie sur ce site. nous a laissé une oeuvre qu’il vaut de découvrir : au fil des pages, le judaïsme qu’il nous offre ouvre à “l’émerveillement, source de toute connaissance”. C’est un cadeau de vie.

am. Dreyfus

Lire également

http://www.massorti.com/spip.php?ar...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?