Accueil > Le mouvement Massorti > Le billet du moment > En archive

Rencontre au Consistoire de Paris

Rencontre au Consistoire de Paris

Olivia Cattan, Présidente de l’association "Paroles de femmes" a rencontré M. Joël Mergui, Président du Consistoire Consistoire Association de loi 1901. Organisme créé par Napoléon pour "surveiller" les juifs qui devaient obligatoirement en faire partie à l’époque. A réussi à regrouper toutes les tendances du judaïsme français jusqu’à la seconde guerre mondiale. Représente aujourd’hui une partie du judaïsme orthodoxe du fait de l’éclatement communautaire. Demeure néanmoins un symbole important. de Paris afin d’évoquer le statut de la femme dans le Judaïsme.

Lors de cette entrevue, de nombreux problèmes relatifs au statut des femmes juives ont été évoqués : le problème du divorce religieux non égalitaire, la séparation hommes-femmes dans les synagogues consistoriales, les lois liées à la pureté familiale, la place de la femme aux postes clés des Institutions juives. M.Mergui s’est dit très concerné par ces différentes revendications féminines.

De plus, une proposition, initiée et élaborée par le Comité de réflexion de Paroles de femmes, a été faite au Président du Consistoire Consistoire Association de loi 1901. Organisme créé par Napoléon pour "surveiller" les juifs qui devaient obligatoirement en faire partie à l’époque. A réussi à regrouper toutes les tendances du judaïsme français jusqu’à la seconde guerre mondiale. Représente aujourd’hui une partie du judaïsme orthodoxe du fait de l’éclatement communautaire. Demeure néanmoins un symbole important. de Paris afin de résoudre le problème du divorce religieux : Avant le mariage, le futur époux prendrait l’engagement sous la forme d’un acte consistorial, de remettre en cas de future séparation (divorce civil) le libellé de divorce religieux (le guet) à sa femme. Ce consentement pré-nuptial serait octroyé par le futur mari sans conditions et de manière irrévocable.
M. Joël Mergui a fait la promesse de soumettre cette proposition aux Institutions rabbiniques afin de vérifier si ce pacte pré-nuptial serait en accord avec la loi juive (halakha Halakha Loi juive religieuse basée sur le Talmud et les décisionnaires rabbiniques. Littéralement cela veut dire "marcher", la marche à suivre ou la loi en mouvement... Il existe de nombreux débats jurisprudentiels dans la Halakha qui n’est pas un système uniforme. ).

Concernant la place des femmes dans les Institutions, M. Joël Mergui a ajouté qu’il serait opportun que le futur président du Crif soit une femme, estimant que cela serait un message fort pour les femmes de la communauté juive de France.

D’autres propositions ont été formulées afin de promouvoir l’égalité hommes-femmes comme la mise en place, sous l’égide du Consistoire Consistoire Association de loi 1901. Organisme créé par Napoléon pour "surveiller" les juifs qui devaient obligatoirement en faire partie à l’époque. A réussi à regrouper toutes les tendances du judaïsme français jusqu’à la seconde guerre mondiale. Représente aujourd’hui une partie du judaïsme orthodoxe du fait de l’éclatement communautaire. Demeure néanmoins un symbole important. , d’un groupe de travail, initié par l’ancien ministre Mme Nicole Guedj, auquel participerait activement l’association Paroles de femmes.

Dépêche AFP

Du point de vue du mouvement Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
, nous ne pouvons que nous réjouir de ce genre d’avancées… En espérant qu’elles seront suivies de mesures effectives.

La solution proposée par le collectif "Paroles de femmes" en ce qui concerne les mariages est déjà celle appliquée dans toutes les cérémonies effectuées au sein du mouvement Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
depuis des années.

Il faut rappeler à ce propos l’excellent travail effectué par le « comité de recherche sur la loi juive et les femmes » situé à Jérusalem.

http://www.schechter.edu/women/women.htm

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?