Accueil > Culture et liens > Cinéma et judaïsme > Cinéma israélien > Films sur la société israélienne

Prendre Femme

Prendre Femme

Film israelien réalisation : Ronit et Shlomi Elkabetz (2004)
avec Ronit Elkabetz, Simon Abkarian, Gilbert Melki

Haïfa, juin 1979 : l’histoire se déroule en Israël durant les 3 jours qui précèdent l’entrée du Shabbat. Une fois encore, Viviane est sur le point de quitter Eliahou, son époux. Une fois encore, ses frères réussissent à la persuader que sa place est auprès de son mari, ses enfants et sa famille. Fatiguée de cette existence qui dénie ses rêves et ses droits, lasse de cet époux qui privilégie les traditions au détriment de leur vie de couple, Viviane reste, mais elle est à bout. Au même moment, Albert, un homme qu’elle a aimé, ressurgit dans sa vie. Un homme ayant su, l’espace d’un trop bref moment, lui offrir ce que tous les autres hommes de sa vie lui avaient toujours refusé : la liberté d’être elle-même.

Ce film est dur, pessimiste, sans concessions. Il est, hélas, tout à fait réaliste. Le mariage y est décrit comme une sorte de prison dont le poids de la tradition serait les barreaux. L’enfer, pour Alkabetz, c’est un mariage raté dont on n’arrive pas à sortir.

Ce film est magnifiquement interprété, filmé avec beaucoup de rigueur et de finesse.

L’actrice principale, à la limite d’une hystérie Shakespearienne est extraordinaire dans ce rôle à sa mesure. A voir absolument.

Yeshaya Dalsace

(responsable de ce site, rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
de Maayane Or à Nice)

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?