Accueil > Judaïsme > Parasha de la semaine > Livre de l’Exode - ספר שמות > תרומה Trouma - Contribution - 19

Texte de la Parasha Trouma en français

Texte de la Parasha Trouma en français

Exode 25.1 - 27.20 -

L’Eternel parla à Moïse en ces termes : « Invite les enfants d’Israël à me préparer une offrande de la part de quiconque y sera porté par son cœur, vous recevrez mon offrande.

Et voici l’offrande que vous recevrez d’eux : or, argent et cuivre ; étoffes d’azur, de pourpre, d’écarlate, de fin lin et de poil de chèvre ; peaux de bélier teintes en rouge, peaux de tahach et bois de chittïm ; huile pour le luminaire, aromates pour l’huile d’onction et pour la combustion des parfums ; pierres de choham et pierres à enchâsser, pour l’éphod et pour le pectoral. Et ils me construiront un sanctuaire, pour que je réside au milieu d’eux, semblable en tout à ce que je t’indiquerai, c’est-à-dire au plan du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
et de toutes ses pièces ; et vous l’exécuterez ainsi.

L’arche d’Alliance


On fera une arche en bois de chittîm, ayant deux coudées et demie de long, une coudée et demi de large, une coudée et demi de hauteur. Tu la revêtiras d’or pur, intérieurement et extérieurement ; et tu l’entoureras d’une corniche d’or. Tu mouleras pour l’arche quatre anneaux d’or, que tu placeras à ses quatre angles ; savoir, deux anneaux à l’un de ses côtés, et deux anneaux au côté opposé.

Tu feras des barres de bois de chittîm, que tu recouvriras d’or. Tu passeras ces barres dans les anneaux, le long des côtés de l’arche, pour qu’elles servent à la porter. Les barres, engagées dans les anneaux de l’arche, ne doivent point la quitter.

Tu déposeras dans l’arche le Statut que je te donnerai.

Tu feras aussi un propitiatoire d’or pur, ayant deux coudées et demie de long, une coudée et demi de large.

Puis tu feras deux chérubins d’or : tu les fabriqueras tout d’une pièce, ressortant des deux extrémités du propitiatoire. Fais ressortir un chérubin d’un côté, et l’autre du côté opposé c’est du propitiatoire même que vous ferez saillir ces chérubins, à ses deux extrémités. Ces chérubins auront les ailes étendues en avant et dominant le propitiatoire ; et leurs visages, tournés l’un vers l’autre, seront dirigés vers le propitiatoire.

Tu placeras ce propitiatoire au-dessus de l’arche, après avoir déposé dans l’arche le Statut que je te donnerai.

C’est là que je te donnerai rendez-vous ; c’est de dessus le propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l’arche du Statut, que je te communiquerai tous mes ordres pour les enfants d’Israël.

La table des pains


Tu feras ensuite une table de bois de chittîm, longue de deux coudées, haute d’une coudée et demie.

Tu la recouvriras d’or pur, et tu l’entoureras d’une bordure d’or. Tu y adapteras, tout autour, un châssis large d’un palme, et tu entoureras ce châssis d’une bordure d’or.

Tu feras pour la table quatre anneaux d’or, que tu fixeras aux quatre extrémités formées par ses quatre pieds. Il C’est vis-à-vis que se trouveront les anneaux ; ils donneront passage à des barres servant, à porter la table. Tu feras ces barres en bois de chittîm, et tu les recouvriras d’or ; c’est par leur moyen que sera portée la table. Tu feras ses sébiles et ses cuillers, ses montants et ses demi-tubes, pièces dont elle doit être garnie ; c’est en or pur que tu les confectionneras.

Et tu placeras sur cette table des pains de proposition, en permanence devant moi.

La ménora


Tu feras aussi un candélabre d’or pur.

Ce candélabre, c’est-à-dire son pied et sa tige, sera tait tout d’une pièce ; ses calices, ses boutons et ses fleurs feront corps avec lui. Six branches sortiront de ses côtés : trois branches du candélabre d’un côté, et trois branches du candélabre de l’autre. Trois calices amygdaloïdes à l’une des branches, avec bouton et fleur, et trois calices amygdaloïdes, avec bouton et fleur à l’autre branche ; ainsi pour les six branches qui sailliront du candélabre. Le fût du candélabre portera quatre calices amygdaloïdes, avec ses boutons et ses fleurs ; savoir, un bouton à l’origine d’une de ses paires de branches, un bouton à l’origine de sa seconde paire de branches, un bouton à l’origine de la troisième : ils répondront aux six branches partant du candélabre. Boutons et branches feront corps avec lui ; le tout sera fait d’un seul lingot d’or pur.

Puis tu feras ses lampes au nombre de sept ; quand on disposera ces lampes, on en dirigera la lumière du côté de sa face. Puis, ses mouchettes et ses godets, en or pur.

Un kikkar d’or pur sera employé pour le candélabre, y compris tous ces accessoires. Médite et exécute, selon le plan qui t’est indiqué sur cette montagne.

La tente de rencontre

26


" Puis tu feras le tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, savoir dix tapis, qui seront faits de lin retors, de fils d’azur, de pourpre et d’écarlate, et artistement damassés de chérubins. La longueur de chaque tapis sera de vingt-huit coudées ; la largeur, de quatre coudées par tapis : dimension uniforme pour tous les tapis.

Cinq des tapis seront attachés l’un à l’autre, et les cinq autres seront joints de la même manière.

Tu adapteras des nœuds d’étoffe azurée au bord du tapis qui termine un assemblage, et de même au bord du dernier tapis de l’autre assemblage. Tu mettras cinquante nœuds à un tapis, et cinquante autres au bord du tapis terminant le second assemblage ; ces nœuds se correspondront l’un à l’autre.

Tu feras cinquante agrafes d’or ; tu joindras les tapis l’un à l’autre au moyen de ces agrafes, de sorte que l’enceinte sera continue. Puis tu feras des tapis en poil de chèvre, servant de pavillon au tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
 ; tu les feras au nombre de onze.

La longueur de chaque tapis sera de trente coudées ; la largeur, de quatre coudées par tapis : même dimension pour les onze tapis. Tu joindras cinq de ces tapis à part, et à part les six autres, le sixième tapis devant être rabattu sur le devant de la tente. Tu disposeras cinquante nœuds au bord du tapis extrême d’un assemblage, et cinquante nœuds au bord, du tapis terminant le second assemblage.

Tu confectionneras cinquante agrafes de cuivre ; tu les feras entrer dans les nœuds, et réuniras ainsi le pavillon en un seul corps. Les tapis du pavillon dépassant les autres d’une certaine longueur, le demi-tapis qui sera en plus descendra sur la face postérieure du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
. "Et la coudée d’un côté et la coudée de l’autre, qui se trouveront en excès dans la longueur des tapis du pavillon, retomberont sur les côtés du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, de part et d’autre, pour le couvrir. Tu ajouteras, pour couvrir le pavillon, des peaux de bélier teintes en rouge ; et, par-dessus, une couverture de peaux de tahach.

Les poteaux pour tenir la tente

Tu feras ensuite les solives destinées. au tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
 : ce seront des ais de chittîm perpendiculaires. Dix coudées seront la longueur de chaque solive ; une coudée et demie la largeur de chacune. Chaque solive aura deux tenons parallèles l’un à l’autre ; ainsi feras-tu pour toutes les solives du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
. Tu disposeras ces solives pour le tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, comme il suit : vingt solives dans le sens du sud ou midi ; sous ces vingt solives tu placeras quarante socles d’argent : deux socles sous une solive, pour recevoir ses deux tenons, et deux socles sous une autre, pour ses deux tessons.

De même, pour le second côté du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, à la face nord, vingt solives, avec leurs quarante socles d’argent : deux socles sous une solive, et deux socles sous la solive suivante.

Pour le côté postérieur du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, à l’occident, tu prépareras six solives ; puis, tu en prépareras deux pour les angles postérieurs du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
. Elles seront accouplées par en bas et également accouplées, au sommet, par un seul anneau ; même disposition pour ces deux solives, placées aux deux angles. Il y aura donc huit solives, avec leurs socles d’argent, soit seize socles : deux socles sous une solive, et deux socles sous l’autre.

Tu feras ensuite des traverses de bois de chittîm : cinq pour les solives d’un côté du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, Il cinq autres pour les solives du second côté du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, et cinq traverses pour les solives du côté postérieur, occidental. La traverse du milieu passera dans l’intérieur des solives, les reliant d’une extrémité à l’autre. Ces solives, tu les recouvriras d’or ; tu feras en or leurs anneaux, où passeront les traverses, et ces traverses tu les recouvriras d’or. Tu érigeras ainsi le tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, suivant la disposition qui t’a été enseignée sur cette montagne.

Le voile de séparation

Tu feras ensuite un voile en étoffe d’azur, de pourpre, d’écarlate et de lin retors ; on le fabriquera : artistement, en le damassant de chérubins. Tu le suspendras à quatre piliers de chittîm, recouverts d’or, à crochets d’or, et soutenus par quatre socles d’argent.

Tu fixeras ce voile au-dessous des agrafes ; c’est là, dans l’enceinte protégée par le voile, que tu feras entrer l’arche du Statut, et le voile séparera ainsi pour vous le sanctuaire d’avec le Saint des saints.

Emplacement des objets

Tu poseras le propitiatoire sur l’arche du Statut, dans le Saint des saints.

Tu placeras la table en dehors du voile, et le candélabre en face de la table au côté méridional du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, la table étant placée au côté septentrional.

Rideau d’entrée

Puis, tu confectionneras un rideau pour l’entrée de la Tente, en azur, pourpre, écarlate et lin retors, artistement brodés. Tu feras, pour ce rideau, cinq piliers de chittim ; tu les revêtiras d’or, leurs crochets seront d’or, et tu mouleras pour eux cinq socles de cuivre."

L’autel de l’encens

27


« Puis tu feras l’autel, en bois de chittim ; cinq coudées de longueur, cinq coudées de largeur (l’autel sera carré) et trois coudées de hauteur.

Tu sculpteras ses cornes aux quatre angles, de sorte qu’elles fassent corps avec lui ; et tu le revêtiras de cuivre.

Tu feras ses cendriers, destinés à en recueillir les cendres ; ses pelles, ses bassins, ses fourches et ses brasiers. Pour tous ces ustensiles tu emploieras le cuivre.

Tu y ajouteras un grillage en forme de réseau de cuivre, et tu adapteras à ce réseau quatre anneaux de cuivre, vers ses quatre angles.

Tu le placeras sous l’entablement de l’autel, dans la partie inférieure, et ce réseau s’élèvera jusqu’au milieu de l’autel. Tu feras pour l’autel des barres de bois de chittim, que tu recouvriras de cuivre.

Ces barres, introduites dans les anneaux, se trouveront aux deux côtés de l’autel lorsqu’on le transportera.

Tu le disposeras en boiserie creuse ; comme on te l’a fait voir sur cette montagne, c’est ainsi qu’ils l’exécuteront.

Le parvis


Tu formeras ensuite le parvis du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
. Pour le côté du sud ou méridional, les toiles du parvis, en lin retors, auront cent coudées de longueur, formant un côté. Il aura vingt piliers dont les socles, au nombre de vingt, seront de cuivre ; les crochets des piliers et leurs tringles d’argent.

De même, pour la longueur du côté nord, des toiles de cent coudées de long, avec vingt piliers ayant vingt socles de cuivre, avec les crochets et leurs tringles en argent. Pour la largeur du parvis à la face occidentale, des toiles de cinquante coudées, avec dix piliers munis de dix socles. Largeur du parvis au côté oriental, au levant, cinquante coudées : quinze coudées de toiles formeront une aile ; elles auront trois piliers, et ceux-ci trois socles.

Également, pour la seconde aile, quinze coudées de toiles, ayant trois piliers avec trois socles. La porte du parvis sera un rideau de vingt coudées, étoffe d’azur, de pourpre, d’écarlate et de lin retors, artistement brodés ; elle aura quatre piliers avec quatre socles.

Tous les piliers formant le pourtour du parvis seront unis par des tringles d’argent ; leurs crochets seront d’argent, et leurs socles de cuivre. Longueur du parvis, cent coudées ; largeur, cinquante de part et d’autre ; hauteur, cinq coudées de toiles en lin retors, avec socles de cuivre.

Quant aux ustensiles employés aux divers services du tabernacle Mishkan
Michkan
Tabernacle
Temple portatif et provisoire fabriqué dans le désert après la sortie d’Egypte. Les règles concernant sa construction et son fonctionnement occupent une grande part de la Tora. Il symbolise la construction d’un microcosme spirituel et rituel idéal, modèle des Temples à venir. Il sert de base aux lois du shabbat et d’autres règles du judaïsme. Certains chercheurs pensent qu’il n’a jamais existé mais serait une espèce de construction utopique représentant la possibilité (elle même utopique) d’une relation permanente entre le divin et l’humain.
, ainsi que ses chevilles et toutes les chevilles du parvis, ils seront en cuivre.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?