Accueil > Judaïsme > Histoire juive > L’antisémitisme et la Shoa > Antisémitisme actuel

Antisémitisme au nom de l’Islam

Antisémitisme au nom de l’Islam

Certains musulmans prônent ouvertement un antisémitisme virulent et même l’extermination des Juifs. C’est non seulement inquiétant car le discours a prise sur les personnes influençables, mais cela montre un terrible visage de l’Islam. Une autre triste chronique...

Face à la multiplication de déclarations musulmanes d’une rare violence, nous avons fait une petite recension. Nous avons cependant conscience que ces déclarations ne représentent pas l’ensemble de l’Islam, mais émanent d’extrémistes. Pas de généralité ni d’amalgame donc, mais une réelle inquiétude devant des prises de paroles récurrentes et d’une rare haine et violence.

Nous aurions pu également tenir compte des nombreuses attaques contre des chrétiens des pays musulmans pour qui la situation est de plus en plus précaire. Sans entrer dans ce recensement, nous ne les oublions pas cependant (En mars 2012, le Cheikh Abdul Aziz bin Abdullah, émetteur régulier de fatwas dans la région du golfe, déclarait : « il est nécessaire de détruire toutes les églises de la région. ») Nous ne parlons pas non plus des homosexuels régulièrement objets d’attaques virulentes.

Il faut enfin savoir que le monde musulman est loin d’être unanime sur toutes ces questions et que par exemple le pakistanais Shaykh-ul-Islam Muhammad Tahir-ul-Qadri condamna en 2010 sévèrement le terrorisme et le meurtre d’innocents, développant un argumentaire sur près de 600 pages.

Cette chronique a été commencée en 2011, en 2012 notre inquiétude a été justifiée par un terrible passage à l’acte sur le sol français à Toulouse. D’autres faits violents pourraient être ajoutés (tuerie de la famille Vogel en Israël notamment). A relire ces lignes et ces prêches de musulmans fous de Dieu, on a froid dans le dos...

L’antisémitisme musulman est hélas une réalité dont nous devons tenir compte sans stigmatiser les musulmans modérés pris au piège de leurs extrémistes. (Nous saluons les musulmans contre l’antisémitisme dans un autre article http://www.massorti.com/Fraternite-... et ne faisons donc aucun amalgame).

Yeshaya Dalsace Webmaster

Morsi a changé ?

Le président égyptien Morsi en 2010 : Non à la négociation avec les suceurs de sang, « descendants bellicistes des singes et des porcs », appels au boycott des produits américains ; « Obama n’est pas sincère, nous devons nourrir nos enfants et nos petits-enfants de la haine des Juifs ».

Fantasme d’extermination des Juifs :

Ci-dessous des extraits d’un discours du prédicateur égyptien Mahmoud Al-Masri, diffusé sur Al-Nas TV le 16 novembre 2012.

Mahmoud Al-Masri : « Nous devons tous faire des efforts pour le bien de notre pays, parce que si l’Egypte se lève et la révolution syrienne triomphe - je vous jure que ce sera la fin d’Israël, avec l’aide d’Allah.
Avec l’aide d’Allah, Israël sera anéanti, parce que le Prophète Mahomet l’a dit. Ne le croyez pas parce que je le dis. Croyez-le parce que je dis que le Prophète Mahomet l’a énoncé : « Le Jour du Jugement ne viendra pas avant que les musulmans ne combattent les juifs et les tuent. »
L’anéantissement final [des juifs] se fera au moment de la venue du Mahdi, ou peu de temps avant l’apparition du Mahdi. Ensuite, les musulmans se réapproprieront la mosquée d’Al-Aqsa, s’ils ne parviennent pas à propager l’islam dans tout le pays.

Un petit groupe de juifs restera, mais pas les juifs qui vivent en Palestine. Un groupe de juifs d’Ispahan survivra, et ils suivront l’Antéchrist, mais par la suite, ils seront également tués, ainsi que l’Antéchrist.

En fin de compte, il ne restera plus un seul juif sur la surface de la Terre. La victoire est en route, si Allah le veut. » (source : Memri)

Sarkozy un cochon, Mohamed Merah un lion

La scène se passe dans une mosquée en Algérie.
Le prédicateur n’est pas n’importe qui puisqu’il s’agit d’Ali Belhadj, ancien Président et cofondateur du FIS – Front Islamique du Salut. A l’évocation de Mohamed Merah, un fidèle déchire publiquement son passeport français en faisant l’éloge du meurtrier, approuvé par le prédicateur et l’assemblée...

Le fidèle : Cheikh, voici ma façon de soutenir... J’aurais aimé le faire devant les ennemis d’Allah de la télévision France 24, et devant tous les infidèles. Je veux que Sarkozy, l’ennemi d’Allah, voie cela. J’ai la double nationalité. Sarkozy, qu’Allah te maudisse...

Il déchire son passeport français.
Les fidèles : Allah Akbar... Allah Akbar...

Le fidèle affirmant détenir la double nationalité : Je fais cela en soutien à mon frère en islam, le moudjahid Mohamed Merah.
Par Allah, c’était un lion, mes frères.
Permettez-moi de vous dire, Cheikh, que ce n’est pas un kharijite.
Par Allah, c’est un salafiste sunnite.

Par Allah, (Merah) n’était pas dans son tort, parce qu’il y a des fatwas de grands érudits qui le disent : s’ils tuent nos femmes, tuez leurs femmes, et s’ils tuent nos enfants, tuez leurs enfants.

Cheikh, il n’était pas dans son tort. Cheikh Ibn Al-Outhaymine a dit cela, et c’était un grand érudit, et Ibn Taymiyya, ainsi que beaucoup d’autres, l’ont dit avant lui. (Merah) était un homme craignant Dieu, et peu m’importe qu’on me dénonce.

Cheikh, permettez-moi de dire à ce Sarkozy : qu’Allah te maudisse, (espèce de) cochon ! Tu es (incompréhensible) juif. On te connaît très bien. J’ai vécu avec vous en France, vous les ennemis d’Allah. J’étais avocat, je défendais mes frères en islam. Permettez-moi de vous dire quelque chose. Je prie qu’Allah accorde le Paradis (à Merah). Sarkozy, cochon, qu’Allah glace ton sang dans tes veines.

Les fidèles : Amen Emouna
Amen
"confiance", la foi dans le judaïsme qui relève plus de l’adhésion que de la croyance. A donné le mot "Amen", j’adhère.
.

Ali Belhadj : Qu’Allah te bénisse...

Le net en folie

Des milliers de sites islamistes extrémistes, la plupart en arabe mais une vingtaine de sites est en français, ont gangrené la toile, mêlant antisémitisme virulent, théorie du complot et soutien au terrorisme. On y trouve des appels à la guerre sainte, à tuer les Juifs, des vidéo sordides notamment de décapitations...

« Lorsque les ennemis d’Allah placent leurs épées sur la gorge des musulmans et terrorisent leurs enfants et les personnes âgées... Alors il est obligatoire pour tous ceux qui en sont capables de les combattre, de répandre leur sang et de faire le djihad contre eux jusqu’à la libération complète de la Palestine et de tous les pays musulmans », peut-on lire sur Ansar al-Haqq, site islamiste français, citation du salafiste cheikh Sulayman al-’Ulwan.

Les opérations martyres sont encouragées : « Ô combien est notoire la différence entre celui qui se suicide parce qu’il est malheureux... et celui qui fait sacrifice de sa personne en se lançant dans l’opération -parce que sa foi et sa conviction sont fortes et qu’il désire donner victoire à l’islam en sacrifiant sa vie pour que la parole d’Allah soit la plus élevée ! »

La rhétorique présente les musulmans comme persécutés, foulés au pied par les Occidentaux, de la Palestine à la Tchétchénie. Un récit ponctué de photos dramatiques d’enfants blessés ou morts. La Palestine tient bien entendu une place de choix et la cause palestinienne est devenue l’étendard de l’islamisme (ce qui rejoint paradoxalement l’extrême gauche et les thèmes chers à la fête de l’Humanité).

La théorie du complot sert de combustible à la révolte et partout, ces fous de Dieu voient la main des Juifs.

En Tunisie "tuer les Juifs"

Environ dix mille manifestants se sont retrouvés pour demander l’instauration de la loi islamique, la Charia.

Estrades et amplificateurs ont été installés pour permettent aux leaders salafistes de scander leurs slogans, haranguer la foule.

Un cheikh salafiste appelle alors les fidèles à se "préparer pour tuer les juifs", la harangue se prolonge pendant de longues minutes.
26 mars 2012

Sur un mur de Tarbes... bien d’autres inscriptions dans ce style furent taguées...

Tuerie antisémite à Toulouse

19 mars 2012

Mohamed Merah, jeune français islamiste forcené, après avoir tué des soldats français (dont des musulmans) a voulu "venger les enfants palestiniens". Il arrive à l’entrée de l’Ecole juive de Toulouse (Otsar HaTora) et tire sur le maximum de personnes en en blessant plusieurs et tuant également.

Le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Jonathan Sandler a été tué de sang froid avec ses deux fils Arieh, 5 ans, et Gabriel, 4 ans, et laisse une veuve enceinte et une petite fille. L’enseignant était natif de Bordeaux, où il a vécu avec ses parents.

Mohamed Merah a fait trois pas de plus pour aller chercher Myriam Monsonego, 7 ans, jusque dans la cour de l’école. Il l’a saisie par les cheveux, il a changé d’arme et lui a logé une balle dans la tête.

Bidar maladie de l’Islam

Le tueur est reparti, puis repéré, il fut abattu par la police quelques jours plus tard après un assaut très violent de l’appartement dans lequel il s’était retranché.

Lire à ce propos la courageuse tribune du philosophe Abdennour Bidar

Trigano silence islam français

Entre temps, en mai 2012, une manifestation de musulmans contre le fanatisme a été un cuisant échec. Voici le billet de Smuel Trigano publié à l’occasion.

Verser le sang pour l’amour d’Allah

Extraits d’une allocution publique du prédicateur saoudien Muhammad Al-Arifi, diffusée sur Al-Nas le 21 février 2012 :

Muhammad Al-Arifi : Il ne fait aucun doute que le fait de se consacrer au djihad pour Allah et la volonté de verser le sang, écraser des crânes et trancher des membres pour l’amour d’Allah et pour défendre sa religion constituent un honneur pour le croyant. Le fait de le savoir au fond de son cœur est une marque d’honneur, même si vous ne menez pas le djihad.

[...]

Si les musulmans appliquent les paroles d’Allah : "Combattez les infidèles près de chez vous, et qu’ils vous trouvent durs", et d’autres versets du Coran, comme le verset de l’épée, qui traitent de la lutte contre les infidèles et de la conquête de leur pays, indiquant qu’ils devraient adhérer à l’islam, payer la taxe de la jizya ou être combattus... Si les musulmans avaient mis cela en oeuvre, nous ne serions pas actuellement dans cet état d’humiliation.

Salafiste en France

Le Cheikh Yussuf Al-Qaradawi, salafiste convaincu, membre éminent des Frères Musulmans, justifie les attentats suicides et prône le meurtre des juifs :

"Tout au long de l’histoire, Allah a imposé aux [Juifs] des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu’il leur a fait - et bien qu’ils [les Juifs] aient exagéré les faits -, il a réussi à les remettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans."

Cet aimable monsieur vient de temps en temps prêcher sur le sol français... et collabore régulièrement à la télévision Al Jazira

Cancer

Allocution du prédicateur égyptien Hazem Shuman, diffusée sur Al-Rahma le 9 septembre 2011 :

Pourquoi, ô Messager d´Allah ? Parce que ces Juifs sont un cancer. Ces Juifs sont une catastrophe. Il n´y a pas une catastrophe au monde qui ne soit l´œuvre des Juifs. Ces Juifs sont un cancer dans le corps de la planète Terre, et si on les laisse faire, il se propagera et infectera le corps en entier. Se débarrasser de ces Juifs est une nécessité.

Le Mufti appelle au meurtre

Janvier 2012, la plus haute autorité religieuse palestinienne, le Mufti Muhammad Hussein, a présenté le meurtre des Juifs par les musulmans comme un but religieux de l’Islam. Ces déclarations ont eu lieu lors d’un événement célébrant le 47e anniversaire de la création du Fatah. Lors de son intervention, le Mufti a, entre autre, cité la Hadith :

« L’Heure [de la Résurrection] ne viendra pas jusqu’à ce que vous ne combattent les Juifs.
Le Juif se cachera derrière les pierres ou les arbres,
Puis les pierres ou les arbres appellent :
« Oh Musulman, serviteur d’Allah, il ya un Juif derrière moi, viens le tuer. »

Le présentateur qui a introduit le mufti lors de la manifestation a lui-même réitéré une autre croyance qui dit que les juifs sont les descendants des singes et des porcs :

« Notre guerre avec les descendants des singes et des porcs (à savoir, les Juifs) est une guerre de religion et de foi. »
http://palwatch.org/main.aspx?fi=15...

Discussion haineuse

Dans une émission diffusée sur la chaine télévisée « El Rahma » en Janvier 2009, deux cheikh musulmans discutent sur la légitimité de la judéophobie et que celle-ci est un devoir religieux !

Saïd Al-Afani : [Les Juifs] sont un peuple maudit, qui a suscité la colère d´Allah. Ils descendent des serpents et autres vipères, meurtriers de notre Prophète Mahomet, mort parce qu´empoisonné par une Juive. (…) Nous devons savoir que les Juifs sont les assassins des prophètes. Ils ont tué le prophète Yahya (Jean Baptiste) et le prophète Zakariya. Ils ont assassiné le vertueux prophète Yahya et ont présenté sa tête en cadeau à une prostituée israélite.

(…) Notre haine à leur encontre est basée sur des considérations purement religieuses, et n´est pas due à la terre pure et sacrée bénie par Allah, ou à Gaza…

Muhammad Abdel Salam : Pas seulement à Gaza… Saïd Al-Afani : …pas seulement à Al-Aqsa, etc. Nous les haïssons d´abord en raison de leur inimitié à l´encontre d´Allah, et parce qu´ils ont tué nos prophètes.

Muhammad Abdel Salam : Permettez-moi de préciser que c´est notre devoir de les haïr, dans le cadre de notre foi.

Saïd Al-Afani : Exact.

Muhammad Abdel Salam : Les gens ont tendance à tout confondre. Certains s´imaginent que le problème est territorial ou national, ou en rapport avec la mosquée Al-Aqsa bénie, mais le problème est beaucoup plus vaste : il relève de la foi. Nous sommes obligés de les haïr parce que c´est un peuple d´assassins, ennemi du bien et de l´islam.

Saïd Al-Afani : Les Juifs sont à l´origine de la Première et de la Seconde guerres mondiales. Quand le commandant américain a déclaré que le Japon avait accepté les conditions de la reddition, Rothschild l´Américain, ou plutôt Roosevelt l´Américain, a reçu l´ordre des requins juifs de lâcher la bombe sur Hiroshima et Nagasaki. Les Juifs étaient derrière la Révolution anglaise. Les Juifs étaient derrière la Révolution française. Les Juifs étaient derrière la Guerre de sécession de 1869-1866 [sic]. Les Juifs étaient derrière le Coup d´État de 1815 en France. Les Juifs étaient derrière la guerre entre la France et la Prusse. Les Juifs étaient derrière la montée du communisme. Karl Marx était juif. Les Juifs ont initié la guerre par le sexe. Mathilde la Juive a inspiré à Johnson la guerre de 1967, comme nous en informe Muhammad Hassanein Haykal. Les Juifs sont derrière toute la ruine et la destruction de ce monde.

Pièce de théâtre à Gaza

Extraits d´une pièce de théâtre présentée à l´université islamique de Gaza dans le cadre de festivités tenues en commémoration du fondateur du Hamas Ahmad Yassine. Le spectacle a été diffusé sur la télévision Al-Aqsa du Hamas, le 4 mars 2009 :

Un père juif : Nous, juifs, haïssons les musulmans. Nous aimons tuer les musulmans. Nous, juifs, aimons boire le sang des musulmans et le sang des Arabes. Etes-vous Arabes ? Etes-vous musulmans ? Je vous hais. Oui, je vous hais. Je vous hais afin de plaire à Dieu. Afin de plaire à Dieu… Afin de plaire à Dieu…

Shimon, son fils : Papa, je ne sais pas comment tu pourrais plaire à Dieu en sentant si mauvais. Tu n´as pas pris de douche depuis deux ans, et pourtant tu parles de plaire à Dieu…

Le père : Afin de plaire à Dieu… Shimon, mon fils, je voudrais t´apprendre quelque chose. Tu dois haïr les musulmans.

Shimon : Bien sûr que je les hais.

Le père : Tu dois boire le sang des musulmans.

Shimon : Mais mélange-le avec de l´eau gazeuse.

Le père : J´ai parlé au rabbi : tu dois haïr les musulmans, afin de plaire à Dieu.

Shimon : Ne t´inquiète pas, papa.

Le père : Très bien, mon fils. Je voudrais aussi te rappeler que tu dois haïr les musulmans.

Shimon : Mais je hais les musulmans !

Le père : Tu dois boire le sang des musulmans.

Shimon : D´accord, mais juste une tasse, parce que je suis plein.

Le père : Très bien, mon fils. Dieu sera content de toi. Viens, mon fils, je veux que tu pries. Tiens-toi près de moi et prions.

(…)

Je te dis de te tenir près de moi et de prier.

Shimon : Je reviens dans une minute.

Le père : Où vas-tu ?

Shimon : Faire mes ablutions.

Le père : Quoi ?!

Shimon : Je vais faire mes ablutions. Tu ne voulais pas prier ?

Le père : Les ablutions sont pour les musulmans. Nous n´en voulons pas.

Shimon : Ils font leurs ablutions à l´eau.

Le père : Nous devons nous laver les mains avec le sang des musulmans.

http://www.netmailermrk.info/ecrm/Includes/CountLinks.asp?ID=220E0603262B525E5A5658493C1A0D262B525E575F5B575F5B493C1A0D1C0C1D060D0A1D2A020E060352020E1C1C001D1B062F180E010E0B000041091D493C061B0A262B525C5C&Link=http://www.memritv.org/clip/en/2073.htm

Sermon du vendredi sur la télévision du Hamas le 3 avril 2009 : "Si Allah veut, les Juifs seront exterminés jusqu´au dernier".

Enquête sur l’antisémitisme musulman

Sur ce sujet, un livre :

Titre : Enquête sur l’antisémitisme musulman. De ses origines à nos jours

Auteur : Philippe Simonnot

Editeur : Michalon

C’est par un florilège de propos violemment antisémites distillés par la presse arabe que s’ouvre le dernier livre de Philippe Simonnot. Longtemps chroniqueur au Monde, ce professeur d’économie du droit a publié une vingtaine d’ouvrages. Sa précédente enquête, Juifs et Allemands. Préhistoire d’un génocide, lui avait valu une question qu’il craint à nouveau d’entendre : "De quoi se mêle-t-il ?"

Saisi comme chacun par l’horreur, il n’était animé que par une seule question : "Comment cela a-t-il pu arriver ?" Aujourd’hui, l’auteur craint ce qu’il appelle "une possibilité d’horreur du XXIe siècle". Quand il explique qu’il avait voulu dans son précédent essai nous rappeler que "pour plusieurs générations de Juifs allemands au XIXe et au début du XXe siècle, l’Allemagne était perçue comme le nouvel Israël" et qu’il veut, dans celui-ci, nous "rappeler que pour plusieurs générations de Juifs en pays musulmans, l’Islam était devenu la patrie du judaïsme", le parallèle fait froid dans le dos.

Ce sont les fils d’une histoire de quatorze siècles qui sont ici dénoués, depuis la mise en place du statut de dhimmi qui assurait au Juif protection, mais également mépris, jusqu’à son renversement à la faveur de nouvelles alliances que le musulman ne lui pardonnera pas.

Un regret cependant. L’avant-dernier chapitre aurait dû faire un peu de place au débat suscité par les "nouveaux historiens" israéliens. Se référant au livre d’Ilan Pappe, Le nettoyage ethnique de la Palestine, l’auteur semble minimiser la façon dont s’est traduit, cinq mois avant la proclamation de la création de l’Etat d’Israël, le refus arabe du plan de partage de la Palestine voté par l’Assemblée générale des Nations unies.

Le neveu du mufti de Jérusalem (le chapitre précédent est consacré à la collaboration de son oncle avec Hitler) prit à ce moment la tête d’"opérations d’embuscades et d’attentats tandis qu’un ancien officier ottoman, ex-mercenaire pronazi, mit sur pied l’Armée de libération arabe, composée d’Arabes de Palestine, d’anciens SS bosniaques, de phalangistes espagnols et d’anciens soldats allemands" (cf. Géopolitique d’Israël de Frédéric Encel et François Thual). Les transferts de populations qui avaient été depuis longtemps envisagés, dès les années 1920 et même avant, prirent alors la forme, dans certains villages, d’exactions inacceptables et condamnables. C’est un fait. En aucun cas une idéologie.

(Cette critique du livre de Philippe Simonnot est de Jérôme Serri dans le Magasine Lire)

Mort aux Juifs et à l’Amérique

Extraits d’un sermon du vendredi délivré à Gaza et diffusé sur la télévision Al-Aqsa le 2 décembre 2011.

Prédicateur : Notre étendard est "Il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah" ; notre slogan : "Allah est le plus grand" (...) et notre mantra est : "Mort aux Juifs et à l’Amérique".
(...)
Le prophète a dit : Le Jour du Jugement n’arrivera pas tant que vous n’aurez pas combattu les Juifs - vous à l’est du fleuve et eux à l’ouest. Alors les pierres et les arbres diront : "Ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un Juif derrière moi : viens l’abattre."

Elles ne diront pas : "Ô musulman occidentalisé…" Elles ne diront pas : "Ô musulman ignorant de sa religion…" Elles diront : "Ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un Juif derrière moi : viens le tuer." Bientôt vous entendrez les pierres et les arbres crier : "Allah Akbar" et dire : "Ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer."

Source : MEMRI

Le même deux ans plus tard...

extraits d´un sermon d´Ahmad Bahr, vice-président du parlement du Hamas, diffusé sur la télévision Al-Aqsa du Hamas le 10 août 2012.

Ahmad Bahr : Si l´ennemi pose le pied sur un seul pouce de la terre d´islam, le djihad devient un devoir individuel, qui incombe à chaque musulman, homme ou femme. Une femme peut partir [en djihad] sans la permission de son mari et un serviteur sans la permission de son maître. Pourquoi ? Afin d´anéantir ces Juifs.
[...]
Ô Allah, détruis les Juifs et leurs partisans. Ô Allah, détruis les Américains et leurs partisans. Ô Allah, compte les un par un, et tue les tous, sans en laisser un seul.

Malaisie : antisémitisme sans juifs

La plupart des Malaisiens n’ont jamais vu de juifs : il y a bien longtemps que la minuscule communauté a quitté le pays.
Mais la Malaisie est devenue l’exemple type de ce que l’on peut qualifier d’"antiqsémitisme sans juif".

Le gouvernement encourage les habitants à haïr Israël et les juifs. En mars 2012 par exemple, le département fédéral des Affaires islamiques a diffusé un prêche à lire dans toutes les mosquées qui rappelle que "les musulmans doivent comprendre que les juifs sont leurs principaux ennemis, comme le démontre leurs attitudes égoïstes et les meurtres qu’ils commettent".
Pour les leaders du pays, les juifs et les israéliens sont "voués à être humiliés aussi souvent que possible". Il est d’usage de blâmer les juifs pour tous les maux économiques du monde.
En 1984, l’orchestre philharmonique de New York a du annuler une série de concerts dans le pays après que les autorités Malaisiennes aient demandé que soit retiré du répertoire l’œuvre d’un compositeur juif, Ernest Bloch.
La liste de Schindler est un film banni des salles obscures du pays ("de la propagande juive anti allemande" selon le gouvernement).
Israël essaie depuis près de cinquante ans d’établir des relations diplomatiques avec la Malaisie qui refuse, arguant que son opinion publique (composée à soixante pour cent de musulmans) ne le comprendrait pas.

Voir également l’article sur le Hamas antisémite http://www.massorti.com/21-Hamas-et...

Ou encore La chronique des affreux (longue liste d’agression antisémites) http://www.massorti.com/Chronique-d...

Messages

Racisme au nom du judaïsme

Shalom,

Le racisme anti-arabe et anti-musulman, le terrorisme existent aussi chez nous, au nom du judaïsme (Baruch Goldstein, incendie de mosquée cet été par des colons religieux en Cisjordanie, LDJ, Betar,...).

Il me semble que chacun doit balayer devant sa porte avant de s’occuper de celle du voisin.

Ce serait violer la mémoire des victimes que de laisser se développer des discours racistes et haineux dans nos rangs.

Florilège de phrases entendues de mes propres oreilles, au cours de ma vie, par des Juifs sur les Arabes ou les musulmans (en général, les gens qui prononcent de telles phrases, englués dans leur ignorance et leur stupidité, confondent les deux termes) :
- "Les Arabes c’est de la merde"
- "Aravi tov hou aravi met" (hébreu : un bon Arabe c’est un Arabe mort)
- "Les Arabes c’est des cafards"
- "Les Arabes c’est tous des terroristes"
- "Les Arabes c’est des animaux, des sous-hommes" (dans une synagogue parisienne, par un Monsieur qui prétendait que c’est parce que je n’avais pas assez étudié la Torah que je ne pensais pas comme lui)
- "Les Arabes n’ont aucune culture" (par un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
dans une synagogue israélienne)
- "Baruch Goldstein, c’est une mitsva qu’il a fait !"

Et enfin une phrase entendue dans une synagogue il y a deux ou trois ans, par le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
au pupitre :
"Quand un goy Goy
Goyim
"Peuple". Ce terme est employé couramment dans la Bible pour désigner le peuple juif. Ce n’est que très tardivement qu’il fut employé dans le langage courant pour désigné un non juif. Cela n’a rien de péjoratif, mais peut le devenir dans la bouche de certaines personnes incultes.
meurt dans un attentat, on dit baroukh Hachem
".

Racisme au nom du judaïsme

Ce site dénonce régulièrement le racisme émanent de rangs juifs.

S’il existe un tel discours (vous n’avez pas changé de synagogue ou virer le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
 ?) nous le vomissons. Il existe cependant une différence fondamentale : le discours raciste et violent reste rare et isolé et heureusement ne ressort pas dans les actes ou très rarement. Depuis le massacre d’Hébron par Goldstein (1994), quel attentat sanglant les Juifs extrémistes ont-ils commis ?

Les extrémistes Juifs sont sous surveillance de la police israélienne. Je ne connais pas un seul exemple d’enfants froidement massacrés, choisis délibérément comme cible par des Juifs extrémistes. Alors que les exemples inverses sont nombreux et réguliers.

Votre discours cherche à mettre au même niveau d’intensité les choses alors qu’elles ne le sont pas. Ce relativisme (tout se vaut, on met tout au même niveau) est la maladie intellectuelle française.

L’islam et le judaïsme n’ont pas le même mode de fonctionnement, la même histoire, la même sociologie... Ces comparaisons ont leur limites et évitent surtout de réfléchir sérieusement au problème de l’extrémisme musulman et de sa spécificité.

Nous ne faisons pas d’amalgame, et les musulmans ne sont pas des extrémismes pour la plupart. Mais le discours extrémiste existe et finit par donner des fruits. Les musulmans doivent régler ce problème (voir ce qu’écrit Abdennour Bidar philosophe musulman courageux dans le Monde du 24 mars 2012).

Nous les Juifs devons faire le ménage chez nous (nous ne nous gênons pas pour le faire sur ce site). Mais par pitié, pas de comparatisme simpliste.

Yeshaya Dalsace

Racisme au nom du judaïsme

Shalom,

Je faisais remarquer que toute religion, y compris la nôtre, possède ses extrémistes, ses dérives, son fondamentalisme et sa violence.

N’oublions pas que les premières victimes du terrorisme musulman dans le monde sont...des musulmans et que parfois des musulmans sont également victimes de terroristes d’autres religions (en Inde par exemple).

Je ne doute pas de l’intégrité morale de votre site mais le fait est que cet article ("antisémitisme au nom de l’islam") est posté juste après la tuerie de Toulouse et la mort de Merah. Etait-ce le bon timing pour éviter que des amalgames ne se développent ? Est-ce le temps propice ?

Je ne suis pas d’accord avec vous quand vous écrivez que "le discours raciste et violent reste rare et isolé" chez les Juifs. Je vous ai donné un échantillon de phrases entendues lors de ces dernières années. Nous ne fréquentons peut-être pas les mêmes lieux et les mêmes assemblées, je vous l’accorde, mais je peux vous assurer que malheureusement, ce genre de discours n’est pas "rare et isolé" et se retrouve même dans certains groupes constitués (Betar, Tagar, LDJ, Parti National Religieux, Shass, Israel Beitenou dont je vous rappelle que le leader est Ministre du gouvernement israélien...).

Combien de terroristes musulmans en France depuis l’attentat de Goldstein ? Deux (Kelkal et Merah), trois si vous comptez Fofana dont je ne sais même pas s’il est musulman... Trois de trop, évidemment ! mais sur plusieurs millions de musulmans, nous sommes dans l’infime minorité, quand bien même on y ajoute les quelques dizaines d’individus qui sont allés s’entraîner au Pakistan ou en Afghanistan. Les musulmans français qui s’expriment, écrivent, parlent, sont des gens qui n’ont rien à voir avec Merah et le terrorisme : Malek Chebel (qui anime une émission avec un Rav), Shoheb et Ghaleb Bencheikh (émission sur France 2), l’imam de Drancy, Dalil Boubakeur,... La communauté musulmane française, les musulmans interviewés dans la rue, à la radio, ont condamné sans aucune réserve cet ignoble crime (le Premier Ministre palestinien également). Alors pourquoi faire ce lien ?

A titre personnel, je n’ai jamais ressenti de haine ou de racisme à mon égard de la part des musulmans que j’ai cotôyés, que ce soit en France, en Israël ou ailleurs, et il y en a eu quelques-uns. Je connais des couples mixtes juifs-musulmans. il m’arrive de travailler avec des musulmans. Les fois où j’ai été victime d’antisémitisme, ce n’était pas de la part de personnes musulmanes (ou en tout cas, rien n’indiquait qu’elles le fussent). J’ai plusieurs fois fait l’expérience d’une véritable fraternité avec des musulmans. Je ne fais pas d’angélisme, je vous rapporte simplement mon expérience.

Je ne relativise nullement l’horreur de l’attentat de Toulouse et naturellement, il existe une différence entre des paroles et le passage à l’acte.

Et bien sûr il faut tout faire pour qu’il n’y en ait pas d’autres mais ce n’est pas avec le genre de discours tels que ceux que je vous ai rapportés et qui me font froid dans le dos qu’on aidera les musulmans à les combattre. Et encore une fois ces discours ne sont pas si rarissimes que cela. Et depuis le milieu de la semaine, ils s’entendent plus souvent.

Vous parlez de "spécificité" de l’extrémisme musulman. Qu’est-ce que cela signifie ? Chaque extrémisme sans doute sa spécificité, issue du terreau qui l’a fait naître, mais pourquoi le musulman plus que les autres ?

Chavoua tov

Racisme au nom du judaïsme

Merci de ces remarques.

Tout d’abord l’article sur les discours musulmans antisémites (nous ne prenons que quelques uns particulièrement virulents) date de plus d’un an (2011), il a juste été réactualisé. Mais le lien avec l’affaire de Toulouse est évident et Mohamed Merah a clairement établi ce lien et voulu « tuer le maximum d’enfants juifs ». Il a de toute évidence mis en pratique des discours entendus que nous citons et dénonçons ici.
Le fait est là et doit être traité comme tel et pas mis sous le tapis.

Bien sûr que la plupart des musulmans ne donnent pas là-dedans, mais un problème existe tout de même et nous devons en parler. Je connais plusieurs enseignants qui m’ont parlé de la difficulté à faire la minute de silence, en partie à cause d’élèves musulmans refusant que ce soit pour des Juifs, (« encore eux !, pourquoi toujours pour les Juifs ? »). Il y a un climat délétère qu’il faut dénoncer et ne pas laisser se banaliser.

Il faut également aider les musulmans modérés à faire entendre leur voix. Ils sont souvent délégitimés par les musulmans radicaux (comme le sont les massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
ou les libéraux par bien des Juifs et sites juifs orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
). Je participe, ainsi que mes collègues rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
, souvent à du dialogue interreligieux avec des musulmans et c’est au nom de ce dialogue que cette poussée fanatique doit être dénoncée.

Cette dérive est réelle, les forums de certains sites sont incroyables à lire, y compris l’éternel théorie du complot et de la manipulation antimusulmane qui serait encore à l’origine de Toulouse (le Mossad bien sûr et cité… entre autre, ou Sarkozy pour gagner les élections… allez voir you-tube et certains sites musulmans ou même d’info, c’est du pur délire).

On ne peut nier la virulence d’un certain antisémitisme musulman et le lien avec cette affaire de Toulouse. On ne peut nier la masse d’agressions plus ou moins graves de la part de musulmans français contre des juifs français… (la liste est longue depuis 2000 et les violences en réaction de la deuxième Intifada).

La majorité des musulmans de France ne sont pas extrémistes et nous nous élevons clairement contre tout amalgame, mais la peur de l’amalgame ne doit pas nous empêcher de voir la racine du problème et de le dénoncer en cœur avec les musulmans modérés.

Pour ce qui est de la spécificité de l’extrémisme musulman, tout simplement pour ne pas tout mélanger… L’antisémitisme est un phénomène complexe et on ne peut le mettre sous une seule bannière. L’islamisme, phénomène actuel et nouveau en Islam, a développé un discours antisémite virulent et sanguinaire construit sur la base d’un vieil « enseignement du mépris » à la musulmane. Actuellement cet antisémitisme musulman est la source principale des agressions antijuives de par le monde. Pourquoi ne pas en parler ? Cette antisémitisme exploite de façon malsaine le conflit israélo-palestinien et mélange tout (encore le cas pour Toulouse « acte vengeur contre les enfants de Gaza », mais quel rapport ?!!!). Nous sommes face à une déliquescence morale et intellectuelle de dans ces discours antisémites et il n’y a aucune raison de ne pas en parler et de ne pas le dénoncer.

Cela n’enlève pas le fait que les musulmans sont les premières victimes des fanatiques musulmans. Mais ce point n’est pas le sujet de cet article, ni de ce site. Nous sommes un site juif qui s’intéresse au phénomène de l’antisémitisme dans son ensemble, mais pas à l’Islam en tant que tel.

Pour ce qui est des dérives de certains Juifs, nous ne cessons de le combattre sur ce site, y compris les dérives racistes. Mais je refuse absolument de tout relativiser et sous prétexte que nous avons nos extrémistes juifs, de ne pas dénoncer une dérive antisémite au nom d’un Islam, déformé peut-être mais bien réel.

Voir l’ensemble de la chronique sur l’antisémitisme : http://www.massorti.com/-Antisemitisme-actuel-

Sur notre dénonciation du racisme et extrémisme juifs :

A propos de l’appel rabbinique à ne pas louer aux Arabes
http://www.massorti.com/A-propos-de-l-appel-rabbinique-a

http://www.massorti.com/Sexisme-judaisme-a-la-derive

http://www.massorti.com/Violence-et-religion

http://www.massorti.com/Le-fondamentalisme-juif

Nous n’avons pas peur de balayer devant notre porte juive et nous sommes d’ailleurs attaqués à cause de cela sur le forum de ce site !

Yeshaya Dalsace webmaster de massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com

Prosémitisme au nom de l’Islam

Shalom,
.
Projudaïsme, et prosislam, soit proisraëlisme, prosamaritanisme et proismaëlisme en Abraham, hormis pour ce qui est du dogme shiite, qui blasphème bestialement contre sa propre idée et fait semblant de rien pour "unir les musulmans", farce diabolique
.
Invoquons pour le salut par la Paix
.
Que la Colère de Hachem vaille sur les dix agresseurs de trois Juifs à Villeurbanne ce Shabbat : ils n’ont pas eu de deux fois à être pendus qu’ils reviennent aujourd’hui ?
.
Que nul passage ne leur soit libre Amen Emouna
Amen
"confiance", la foi dans le judaïsme qui relève plus de l’adhésion que de la croyance. A donné le mot "Amen", j’adhère.

.
Prompte guérison aux Trois : pour un réceptacle, Shabbat aura certes renforcé leur Valeur pour le Royaume
Amen Emouna
Amen
"confiance", la foi dans le judaïsme qui relève plus de l’adhésion que de la croyance. A donné le mot "Amen", j’adhère.

.
Shalom

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?