Accueil > Judaïsme > Parasha de la semaine > Livre de la Genèse - ספר בראשית > וישב vayeshev - Il s’installa - 09

Haftara de Vayeshev - Le prophète de la critique sociale

Haftara de Vayeshev - Le prophète de la critique sociale

Amos 2.6 - 3.8 -

Notre texte dénonce la vente du juste, et condamne Israël pour son manque de moral (si le shabbat tombe à Hanouka on lit la Haftara   de Beaalotekha)

Etude de la Haftara   vayeshev

http://www.massorti.com/son/cours/h...

telecharger ici

Retrouvez tout le cycle des haftarot commentées par Yeshaya Dalsace sur Akadem

http://www.akadem.org/sommaire/seri...

Texte de la Haftara  

(Traduction du rabbinat)

Ainsi parle l’Éternel : A cause des trois crimes d’Israël, Même de quatre, je ne révoque pas mon arrêt, Parce qu’ils ont vendu le juste pour de l’argent, Et le pauvre pour une paire de souliers.

Ils aspirent à voir la poussière de la terre sur la tête des misérables, Et ils violent le droit des malheureux. Le fils et le père vont vers la même fille, Afin de profaner mon saint nom.

Ils s’étendent près de chaque autel sur des vêtements pris en gage, Et ils boivent dans la maison de leurs dieux le vin de ceux qu’ils condamnent.

Et pourtant j’ai détruit devant eux les Amoréens, Dont la hauteur égalait celle des cèdres, Et la force celle des chênes ; J’ai détruit leurs fruits en haut, Et leurs racines en bas.

Et pourtant je vous ai fait monter du pays d’Égypte, Et je vous ai conduits quarante ans dans le désert, Pour vous mettre en possession du pays des Amoréens.

J’ai suscité parmi vos fils des prophètes, Et parmi vos jeunes hommes des nazaréens. N’en est-il pas ainsi, enfants d’Israël ? dit l’Éternel...

Et vous avez fait boire du vin aux nazaréens ! Et aux prophètes vous avez donné cet ordre : Ne prophétisez pas !

Punition divine

Voici, je vous écraserai, Comme foule la terre un chariot chargé de gerbes.

Celui qui est agile ne pourra fuir, Celui qui a de la force ne pourra s’en servir, Et l’homme vaillant ne sauvera pas sa vie ;

Celui qui manie l’arc ne résistera pas, Celui qui a les pieds légers n’échappera pas, Et le cavalier ne sauvera pas sa vie ;

Le plus courageux des guerriers S’enfuira nu dans ce jour-là, dit l’Éternel.

Écoutez cette parole que l’Éternel prononce contre vous, enfants d’Israël, Contre toute la famille que j’ai fait monter du pays d’Égypte !

Je vous ai choisis, vous seuls parmi toutes les familles de la terre ; C’est pourquoi je vous châtierai pour toutes vos iniquités.

Proverbes

Deux hommes marchent-ils ensemble, Sans en être convenus ?

Le lion rugit-il dans la forêt, Sans avoir une proie ? Le lionceau pousse-t-il des cris du fond de sa tanière, Sans avoir fait une capture ?

L’oiseau tombe-t-il dans le filet qui est à terre, Sans qu’il y ait un piège ? Le filet s’élève-t-il de terre, Sans qu’il y ait rien de pris ?

Sonne-t-on de la trompette dans une ville, Sans que le peuple soit dans l’épouvante ?

Théologie de la rétribution

Arrive-t-il un malheur dans une ville, Sans que l’Éternel en soit l’auteur ?

Car le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.

Le lion rugit : qui ne serait effrayé ? Le Seigneur, l’Éternel, parle : qui ne prophétiserait ?

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?