Accueil > Questions pratiques > Bar / Bat-mitzvah > Questions courantes

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Les enfants de mariages mixtes (juifs par leur père) sont les bienvenus au Talmud   Tora. Cependant

ils ne sont pas considérés comme juifs au regard de la Halakha   du fait que leur mère n’est pas juive. C’est pourquoi ils devront passer par la conversion au judaïsme.

Si un tel enfant suit régulièrement les cours du Talmud   Tora depuis son jeune âge (8 ans) et que ses parents l’emmènent régulièrement aux offices de Shabbat et des fêtes et participent activement à la vie communautaire de sa communauté, il sera converti sans problème avant sa Bar/Bat Mitsva   (avec l’approbation écrite de sa mère) par le Beit Din Massorti  .

Au cas où il viendrait suivre les cours à un âge trop proche de la Bar/Bat Mitsva   (11-12 ans) nous exigerons éventuellement de lui une plus longue scolarité pour se préparer sérieusement.

Nous voyons d’un œil positif la conversion des enfants de mariages mixtes mais nous considérons qu’ils doivent se préparer sérieusement et que leur famille doit tout faire pour se rapprocher d’une vie juive active.

Si un enfant a été sérieusement préparé et que sa famille l’a sérieusement accompagné dans la vie communautaire, il n’y a aucune raison que la conversion lui soit refusée. Nous sommes totalement opposés à la politique d’accepter un enfant de mariages mixtes dans le cadre du Talmud   Tora pour lui fermer la porte au dernier moment comme cela se fait trop souvent dans certaines communautés consistoriales

Messages

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Bonjour,
Je suis Juif de naissance et je me suis marié avec une femme non Juive, nous avons eu deux enfants dont l’ainé est un garçon prénommé Elie, il est agé de 9 ans et se considère comme juif.
Ma question est : est ce que toutes les synagogues peuvent accepter mon enfant pour qu’il effectue comme il le desir sa bart-mitzva ?
Il a été circoncis à 15 jours de sa naissance mais nous n’avons aucun documents pour le prouver car a l’epoque notre famille ne nous a pas vraiment bien conseillés.

Merci de me repondre.

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Dans un cas de mariage mixte, quand la mère n’est pas juive, l’enfant doit être converti au judaïsme. La circoncision doit avoir été effectuée rituellement. De toute façon, la circoncision ne suffit pas à convertir l’enfant. Il faut également le passage devant trois rabbins   ainsi qu’une cérémonie au Mikvé   (bain rituel).

Les synagogues du mouvement Massorti   acceptent tous les enfants dans leur Talmud   Tora. L’enfant devra avoir terminé sa conversion avant la Bar Mitsva  .

Nous n’avons pas à répondre de la politique des autres synagogues qui ne sont pas affiliées au mouvement Massorti  .

Dans un cas de distance géographique il est possible quelquefois de trouver des solutions.

Dans tous les cas, vous devez-vous mettre en rapport personnel avec un de nos rabbins  .

Yeshaya Dalsace

(responsable de ce site, rabbin   de Maayane Or à Nice)

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

je suis responsable du talmud   torah de judaica marseille et je voudrais avoir quelques précisons à propos des conversions d’enfants nés de mère non juive et en formation dans nos classes ; doivent ils passer par un bet din ? dans ce cas le mouvement massorti   organise-t-il des tenues speciales de bet din ?

merci de votre réponse
cordial chalom

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Ces enfants doivent obligatoirement passer par un processus de conversion. Si votre communauté dans son enseignement et sa pratique correspond aux exigences du judaïsme Massorti  , notamment sur l’importance donnée à la pratique des Mitsvot, nous serons tout à fait prêts à vous aider. Notre mouvement a pour vocation de soutenir les juifs et le judaïsme partout où ils se trouvent.
Pour se faire, il faudrait entrer en contact avec l’un de nos rabbins  .

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Je crois que les rabbins   doivent penser à une autre solution pour les enfants issus de père juif, solution qui ne contredirait pas la Loi écrite puisqu’avant l’exil, on était Juif par son père aussi. Autrement, nous ne devrions plus considérer des rois comme Roboam comme Juifs.

Il ne s’agit pas de casser les règles actuelles mais de tenir compte du désir de certains enfants de se considérer comme Juifs. Ces enfants devraient pouvoir bénéficier d’un statut différent des autres convertis.

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Je suis d’accord avec vous. S’entendre dire qu’on n’est pas juif quand la moitié de la famille a été assassinée en 44, qu’on porte un prénom hébreu et un nom ashkénaze et qu’on a été circoncis par un mohel, c’est assez pénible. Mes grands parents n’ont jamais fait la différence entre leurs petits enfants et à leurs yeux nous sommes tous juifs.
La politique de non discrimination de votre mouvement me fait chaud au coeur.

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

mon fils issu d’une union mixte (père juif) a maintenant 12 ans et demi. Il a été circonci par un mohel qui m’a remis un certificat. Dès l’âge de 6 ans, le rabbin   de notre communauté lui a dispensé des cours de talmud   jusqu’à l’âge de 12 ans. A ce jour, mon fils ne peut se rendre au cours de talmud   car il est dans l’année de bar mitzvah. Le Consistoire   refuse de m’adresser un certificat autorisant mon fils à reintégrer les cours de talmud  . J’ai toujours voulu que mon fils soit élevé selon la loi judaïque et le fait qu’il soit mis à l’écart par la communauté qu’il a fréquenté depuis son plus jeune âge l’affecte énormément.Je voudrais me rapprocher vers un mouvement libéral dans la région parisienne, et que vous puissiez me conseiller sur les damarches à entreprendre pour nous sortir de cette impasse. merci de me répondre.

Voir en ligne : accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Je suis sincèrement désolé pour votre fils. Si vous désirez vous mettre en contact avec une communauté Massorti  

ADATH SHALOM  

Communauté juive massorti   de Paris

Adresse / address : 8 rue Georges Bernard Shaw - F 75015 Paris
No de téléphone / telephone number : + 33 ( 0) 1 45 67 97 96

Numéro de fax / fax number : + 33 ( 0) 1 45 67 89 79

Contact internet : adath.shalom@free.fr

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Ces discussions sont littéralement affligeantes car ces enfants sont ce qu’ils sont, point barre ! Qui a le droit de décider pour eux ? Ce débat est abject !
Mon père est demi-juif (sans religion), ma mère aussi (mais catholique fervente) et ma femme est née chrétienne. Je suis athée, fier de l’être et révulsé par vos propos sur les origines, la conversion ou pas...........on frise presque le racisme avec vos théories foireuses !!!!!!!!!

Accueil des enfants de mariages mixtes au sein du Talmud Tora.

Cher monsieur,

ces enfants sont ce qu’ils sont et doivent être traités avec le plus grand respect, ce que nous faisons dans le mouvement massorti  . Cependant, une religion normative définit légitimement ses critères d’acceptation et d’appartenance. Il n’y a rien d’abject à cela et personne n’est obligé de s’y soumettre.

La seule chose abject c’est d’humilier ces enfants ou leurs parents comme c’est le cas chez certains orthodoxes   (pas tous) et de ne pas aider à trouver des solutions quand cela est possible. Mais là encore l’orthodoxie   a toute légitimité et liberté de définir ses critères d’acceptation et rien d’abject là dedans, dès lors que les choses sont dites clairement. Il en est de même pour les libéraux qui auront d’autres critères.

Votre situation personnelle n’a rien à voir là dedans et vous regarde.

Sur le fond, il est normal que le Judaïsme, qui ne relève pas que d’un vague sentiment intérieur identitaire, entre dans ce débat et cherche à définir les limites (mouvantes d’ailleurs) de son système.

Cela dans le plus grand respect du sentiment d’appartenance ou non de tel ou tel individu, ce qui ne saurait créer un système. Il ne faut pas mélanger le ressenti et la norme d’un système, norme qui a ses limites, il faut le reconnaître et ne donne pas toujours les réponses adéquate à la réalité sociologique du terrain.

Rabbin   Yeshaya Dalsace

Les enfants de mariages mixtes

Bonjour,

Je suis non juive et mariée civilement à un homme juif, et nous avons un petit garçon de 3 ans.
Notre fils a été circoncis par un mohel à la naissance, en vue de conversion.
Nous faisons les fêtes juives en famille et nous élevons notre fils dans le respect du judaïsme.

Je souhaite donc entamer une conversion auprès de la communauté Massorti  , et souhaite être éclairée sur le sujet suivant :
Une fois que je serai convertie, notre fils sera-t-il converti simultanément et automatiquement après mikvé  , ou doit-il suivre les cours plus tard quand il sera en âge d’apprendre pour se convertir ?

Merci

Les enfants de mariages mixtes

Selon notre politique, un enfant mineur (avant son âge de raison) de parent qui se convertit doit aussi être converti en même temps que sa mère, sauf cas particulier. Il sera élevé dans le judaïsme tout naturellement. Le contraire serait illogique et psychologiquement cause d’instabilité pour lui. Les parents seraient juifs et pas l’enfant !

Cette conversion est tout à fait légitime et se fait avec accord des parents par autorité du beit din (al pi daat beit din). Il en est de même dans des cas d’enfants adoptés par un couple juif.

Bien à vous.

Yeshaya Dalsace

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?