Accueil > Judaïsme > Musique et liturgie > Liturgie des fêtes de Tichri > Liturgie de Kippour

Vidouï - וידוי

Vidouï - וידוי

"Confession". Le jour de Kippour chacun est censé avouer ses fautes devant L’Éternel. Une partie commune, marquant la solidarité humaine est reprise en cœur.

De ce fait nous avouons des fautes terribles que bien heureusement fort peu de gens commettent. L’idée est que le sort de l’individu n’est jamais détaché de celui des autres et que le criminel bien que portant sa responsabilité individuelle, souille le groupe entier. Ce Vidouï ce fait debout en se frappant la poitrine avec le poing droit... Ce Vidouï se dit en fait toute l’année dans certaines circonstances (mais n’est chanté qu’à Kippour).

Hazan Hazan
Hazanim
Chazan
hazanout
Chantre. Il existe une très riche tradition musicale et certaines voix sont devenues immortelles. On continue sans cesse à créer de nouveaux airs. Les traditions changent d’un lieu géographique à un autre, d’une époque à une autre. C’est donc un très riche patrimoine musical que la hazanout. Massorti.com présente différents airs dans sa rubrique liturgie.
Attia (synagogue Victoire)

anatavo vidouy attia
http://massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com/son/chants/fete...

Hazan Hazan
Hazanim
Chazan
hazanout
Chantre. Il existe une très riche tradition musicale et certaines voix sont devenues immortelles. On continue sans cesse à créer de nouveaux airs. Les traditions changent d’un lieu géographique à un autre, d’une époque à une autre. C’est donc un très riche patrimoine musical que la hazanout. Massorti.com présente différents airs dans sa rubrique liturgie.
Katzman za"l (synagogue Copernic)

vidoui katsman
http://massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com/son/chants/fete...

Texte en hébreu

אֱלהֵינוּ וֵאלהֵי אֲבותֵינוּ.

תָּבוא לְפָנֶיךָ תְּפִלָּתֵנוּ וְאַל תִּתְעַלַּם מִתְּחִנָּתֵנוּ.

שֶׁאֵין אֲנַחְנוּ עַזֵּי פָנִים וּקְשֵׁי ערֶף לומַר לְפָנֶיךָ ה’ אֱלהֵינוּ וֵאלהֵי אֲבותֵינוּ צַדִּיקִים אֲנַחְנוּ וְלא חָטָאנוּ.

אֲבָל אֲנַחְנוּ וַאֲבותֵינוּ חָטָאנוּ :

אָשַׁמְנוּ. בָּגַדְנוּ. גָּזַלְנוּ. דִּבַּרְנוּ דפִי.

הֶעֱוִינוּ. וְהִרְשַׁעְנוּ. זַדְנוּ. חָמַסְנוּ. טָפַלְנוּ שֶׁקֶר.

יָעַצְנוּ רָע. כִּזַּבְנוּ. לַצְנוּ. מָרַדְנוּ.

נִאַצְנוּ. סָרַרְנוּ. עָוִינוּ.

פָּשַׁעְנוּ. צָרַרְנוּ. קִשִּׁינוּ ערֶף.

רָשַׁעְנוּ. שִׁחַתְנוּ. תִּעַבְנוּ. תָּעִינוּ. תִּעְתָּעְנוּ

Traduction française

Que notre prière s’élève jusqu’à Toi, ô notre Dieu et Dieu de nos pères ; ne reste pas indifférent à notre supplique, car nous n’avons ni l’insolence ni l’arrogance de prétendre devant Toi, Éternel notre Dieu et Dieu de nos pères, que nous sommes des justes exempts de tout péché, car en vérité, nous reconnaissons que nous (et nos ancêtres) en avons commis.

– Nous nous sommes rendus coupables de méfaits, sciemment, intentionnellement, délibérément.

– Nous avons commis vol, extorsion, falsification, porté de fausses accusations.

– Nous avons trompé, escroqué, abusé, induit les autres en erreur.

– Nous avons éprouvé du mépris envers les autres, les avons outragés, calomniés, diffamés.

– Nous nous sommes laissés aller à la provocation, à la révolte, à la haine, à l’insolence.

– Nous nous sommes raidis sur nos erreurs, avons été odieux, fourbes, menteurs.

Translitération

Élohénou vélohé avoténou, ana tavo lefanékha tefilaténou, ve-al tit’âlam mi-tehinaténou, chè-éin anahnou âzé fanim ou-keché ôrèf lomar lefanékha, Adonaï élohénou vélohé avoténou, tsadikim anahenou velo hat’anou, aval anahnou (va-avotéynou) hat’anou.

– Achamnou, bagadnou, gazalnou, dibarnou dofi.

– Héêvinou, ve-hirchânou, zadnou, hamasnou, tafalnou chèkèr.

– Yaâtsnou râ, kizavnou, latsnou, maradnou, niatsnou.

– sararnou, âvinou, pachâanou, tsararnou, kichinou ôrèf.

– Rachânou, chihatnou, tiavnou, taïnou, titanou.

Halakha Halakha Loi juive religieuse basée sur le Talmud et les décisionnaires rabbiniques. Littéralement cela veut dire "marcher", la marche à suivre ou la loi en mouvement... Il existe de nombreux débats jurisprudentiels dans la Halakha qui n’est pas un système uniforme. du Vidouï

Le Rambam Maimonide
Rambam
Maïmonide
Moshe ben Maimon, Rabbin, médecin, philosophe et halakhiste. 1138 Cordoue - 1204 Fostat. L’une des plus grandes figures de la pensée juive incarnant un rationalisme aristotélicien. Son apport essentiel consiste en une conciliation de la science et de la religion qu’il expose dans son "Guide des perplexes" et une systématisation de la Halakha qu’il expose dans son code "Mishné Tora". Très contesté de son vivant, son œuvre fut même vouée à l’anathème par certains rabbins. Précurseur de la modernité juive. Une référence incontournable.
écrit dans les lois concernant la Teshouva Teshouva
Teshouvot
Responsum
Responsa
Décision halakhique d’un rabbin, certaines ont été écrites et compilées et servent de jurisprudence.
 :

« Si un homme a transgressé une Loi de la Tora, sciemment ou par inadvertance, lorsqu’il fera Teshouva Teshouva
Teshouvot
Responsum
Responsa
Décision halakhique d’un rabbin, certaines ont été écrites et compilées et servent de jurisprudence.
, il devra faire Vidouï : c’est-à-dire exprimer à haute voix et reconnaître ses fautes. Ce Vidouï est une Mitsva positive, de la Tora comme il est dit : « Ils reconnaîtront leurs fautes… » (Nombres 5).

Comment fait-on Vidouï ? Il faut dire : Ana Hashem : De grâce Hashem, j’ai fauté, je me suis révolté contre Toi, j’ai fais ceci cela, je regrette, j’ai honte de mes actes, et je ne recommencerai plus. »

Ceci est l’essentiel du Vidouï. Plus on dévoile de fautes plus on est digne de louanges.

Quand un homme se repentit sincèrement, rien de son passé ne pourra lui être reproché ni dans ce monde-ci, ni dans l’au-delà. »

(Notons la similitude de ces règles avec certains principes de psychanalyse...)

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?