Accueil > Le mouvement Massorti > Vos questions

Poser une question sur le judaïsme

Poser une question sur le judaïsme

Vous pouvez nous poser toute question en écrivant à

massorti@wanadoo.fr
"Celui qui n’a pas honte de poser les questions sera exalté" (Rashi rashi
Rachi
Rabbin médiéval, Chlomo ben Yitshak, vécu en France du nord (1040-1105). Premier commentateur systématique du Tanakh et du Talmud
, d’après le Talmud Talmud "Enseignement", ensemble littéraire comprenant la Michna de l’époque tannaïtique (3e siècle) et la Guemara (4-5e siècle), discussions des amoraïm à propos de la Michna. Le Talmud babylonien est à la base de tout le développement ultérieur de la loi juive. Le Talmud de Jérusalem fut terminé en Israël quelques génération plus tôt que le Talmud Babylonien.

Le Talmud représente l’ouvrage de base du judaïsme rabbinique.
, Berahot 63b)

Nous essaierons de vous répondre.

Réponse : Le kiddoush Kiddoush
kidoush
kidouch
kiddouch
"Sanctification". Cérémonie familiale consistant à sanctifier le repas de fête ou de shabbat en récitant un texte sur une coupe de vin. Parfois pratiqué à la synagogue.

"Kiddoush Hashem" : sanctification du Nom, le fait de rendre l’idée de Dieu noble et attirante, le but ultime du judaïsme.
représente la sanctification du repas de shabbat, en effet. Néanmoins, toute nourriture avalée, que ce soit shabbat ou un n’importe quel moment, demande la récitation d’une bénédiction auparavant (qui est un remerciement et non une sanctification de la nourriture). Si on a prononcé une bénédiction sur le pain au début du repas "hamotsi leh’em min haaretz", on ne dit pas de bénédiction sur les divers aliments du repas car ils accompagnent le pain. Mais on peut très bien à la synagogue dire le kiddoush Kiddoush
kidoush
kidouch
kiddouch
"Sanctification". Cérémonie familiale consistant à sanctifier le repas de fête ou de shabbat en récitant un texte sur une coupe de vin. Parfois pratiqué à la synagogue.

"Kiddoush Hashem" : sanctification du Nom, le fait de rendre l’idée de Dieu noble et attirante, le but ultime du judaïsme.
sans pain, devant un petit buffet de divers aliments, et l’on dira alors les diverses bénédictions pour chaque catégorie d’aliments. C’est ce qui se passe dans la plupart des synagogues. Cela n’empêchera pas de redire le kiddoush Kiddoush
kidoush
kidouch
kiddouch
"Sanctification". Cérémonie familiale consistant à sanctifier le repas de fête ou de shabbat en récitant un texte sur une coupe de vin. Parfois pratiqué à la synagogue.

"Kiddoush Hashem" : sanctification du Nom, le fait de rendre l’idée de Dieu noble et attirante, le but ultime du judaïsme.
au moment du repas familial et la bénédiction sur le pain.

  • Pourquoi pendant le chant Lekha Dodi à la synagogue à un moment hommes et femmes se retournent ?

Pour accueillir symboliquement la fiancée shabbat (on se tourne d’ailleurs généralement vers la porte de la synagogue).

Réponse : Tout d’abord, il faut toujours replacer ce genre d’affirmations dans le contexte textuel et historique. On a écrit beaucoup de choses et parfois de grosses bêtises…

Il est vrai que certains textes, notamment kabbalistiques ou hassidiques, affirment ce genre de choses. Mais qu’est-ce que cela veut dire précisément ? Il faudrait définir de quoi on parle avec précision et étudier les textes en question. Or bien des gens qui répètent ce genre de choses, n’y comprennent rien et feraient mieux d’être un peu plus prudents.

L’idée d’âme doit être discutée. Elle correspond à des conceptions qui se sont développées en écho avec le platonisme et le néoplatonisme médiéval. La rationalité moderne ne peut que rester prudente sur ces questions. L’idée principale qui ferait la différence est que le Juif (pratiquant bien entendu) s’élèverait spirituellement plus haut que dans le paganisme, il accèderait ainsi à une partie supérieure de l’âme, liée à Dieu. Mais du coup, cela s’appliquerait à tout système non païen et pas seulement juif. Cela ne saurait être biologique. De même pour l’idée de sortir de son déterminisme, son mazal : de quoi parle-t-on ? Si le paganisme consiste à se nouer aux étoiles, au déterminisme de la nature, la croyance monothéiste nous en sortirait.
Il faut comprendre ainsi et relativiser. Concrètement, il me parait totalement hasardeux d’affirmer ces hiérarchies de l’âme. Etudier ces textes, c’est aussi pouvoir les critiquer et en montrer la limite.

Enfin, le Talmud Talmud "Enseignement", ensemble littéraire comprenant la Michna de l’époque tannaïtique (3e siècle) et la Guemara (4-5e siècle), discussions des amoraïm à propos de la Michna. Le Talmud babylonien est à la base de tout le développement ultérieur de la loi juive. Le Talmud de Jérusalem fut terminé en Israël quelques génération plus tôt que le Talmud Babylonien.

Le Talmud représente l’ouvrage de base du judaïsme rabbinique.
(Meguila) affirme que tout païen qui renonce au paganisme est appelé "juif", il n’y a donc aucune hiérarchie d’âme. Le judaïsme ne manque pas de textes antiracistes et surtout anti essentialisme. Les gens qui s’enferment dans un discours essentialiste, n’ont aucun intérêt à mes yeux. La sensibilité massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
est ouverte et refuse clairement les délires de ce style.

  • J’ai dû me faire opérer de mon œil droit et des personnes très « observantes » m’ont proposé de chercher et de lire le psaume qui correspondait à cette situation. J’ai effectivement trouvé et lu le psaume 119 / Guimel « contre la faiblesse de l’œil droit » et j’avoue ne pas avoir très bien compris. Est-ce là, le « remède » à mon mal ? Une prière spécifique à formuler pour aider à la guérison ?...
    Et aussi comment ont été formulés les « titres » des psaumes ? Proviennent ils de ceux qui les ont écrits ou bien les a-t-on ajoutés par la suite ?..

Réponse : Cette idée que tel texte correspondrait à un mal particulier est bizarre. Elle n’a aucun fondement sérieux et se base sur une sorte de charlatanisme kabbalistique qui pense qu’il y aurait des "segoulot", des pouvoirs, dans certaines formulations… Très contestable, mais pourquoi pas dire des psaumes… Attention de ne pas donner de crédit à des idées qui relèvent de la superstition et de rien d’autre.

Les réponses sont formulées par Yeshaya Dalsace

Messages

curiosité

nous musulmans on se demande pourquoi peut on manger chez les juives mais on ne peut pas dormir chez eux pouvez vous nous éclaircir cette idée s’il vous plait ?

Musulman

Cher Monsieur,

Je n’ai aucune idée de quoi vous parlez. Toute personne, quelles que soient ses convictions religieuses, ses idées ou son identité peut manger chez un juif et y dormir…

Un juif pratiquant a par contre des problèmes pour manger chez des personnes ne respectant pas les règles alimentaires de la kashrout Kashrout
Cachrout
כשרות
Règles alimentaires du judaïsme.
, y compris chez des juifs non pratiquants. Le problème ne se pose pas par contre pour dormir.

Les musulmans ne sauraient faire exception, d’autant plus qu’ils sont dans la même fraternité abrahamique et d’une religion très proche...

Abraham était célèbre pour son sens de l’hospitalité et sa tente ouverte à tout voyageur de passage.

Rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Dalsace

A propos des Téphilines

Cher Rabbi,

Je me permet de vous écrire aujourd’hui car une question me trotte dans la tête depuis un moment déjà : est-il vraiment inconcevable que le verset qui parle des téphilines soit une métaphore ? Que dit le texte : "Attache–les en signe sur ta main. Elles seront en diadème entre tes yeux". Je suis désolé mais je ne peux m’empêcher d’y voir une image. Si le texte avais dit "Tu les gravera dans ton cœur", qu’aurions-nous fait ?

Cordialement,
David

A propos des Téphilines

Cher David,

À la source, il est fort possible que les versets parlent de façon métaphorique et on peut très bien les lire comme cela. Cependant la tradition juive, « la loi orale », qui pour le judaïsme à tout autant d’autorité que la loi écrite, voire plus, y voit l’injonction de fabriquer des Tefillines selon des règles très précises.

Cela est vrai de toute la dynamique des Mitsvot qui sont en général des idées abstraites et symboliques mises en geste ou concrétisées dans un objet.

Toute l’idée de la spiritualité juive consiste justement à incarner du symbole.

Tout au long de l’histoire juive, des courants ont eu tendance à critiquer cette « incarnation » par les Mitsvot. Ce fut le cas de Paul, c’est également le cas de nos jours du mouvement libéral. Intellectuellement la démarche se défend très bien, mais concrètement, cela a clairement désincarné le judaïsme.

En tant que rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
, je défends totalement la nécessité d’incarner des idées dans du concret. Pense que la pose des Tefillines est une très belle façon de matérialiser une idée abstraite. Pour le judaïsme, le Mitsva quotidienne des Tefillines est une Mitsva essentielle.

Yeshaya Dalsace

Mariage de mon meilleur ami en septembre

Cher Rabbi,

Merci pour vos explications toujours précises et qui nous permettent de progresser. Voilà, je suis invité en septembre au mariage de mon meilleur ami (tous deux, lui et sa promise, sont des juifs pratiquants). Je voudrai donc savoir si vous pouviez me décrire les grandes étapes d’un mariage juif, car c’est la première fois que j’assisterai a un mariage juif. D’autre part, j’ai une kippa et un tallit, faut-il que j’emporte les deux, ou bien une kippa suffit-elle ?

Dans l’attente de votre réponse,
Cordialement et respectueusement,
David

Mariage de mon meilleur ami en septembre

Une kippa seulement (le marié met un Tallit).

Pour le reste : http://www.massorti.com/Les-etapes-d-un-mariage-juif

Bien à vous et mazel tov

je recherche un site ou l’on peut ecouter la amida pour apprendre à la faire et la prononciation

oui je recherche un site pour savoir lire la amida Amida "Debout" Principale prière juive, se dit debout et murmurée, 3 fois par jour. c’est dure de l’ecouter et tant donner quel ce lit à voix basse

Poser une question

bonjour,

cela fait un petit moment que je cherche à dialoguer avec une personne de confession juive de façon courtoise et polie. je suis bien conscient qu’il existe plusieurs courants et que par conséquent les réponses peuvent varier selon le courant de la personne.

je n’ai jusqu’alors eu seulement le silence comme réponse à mes questions quand j’interroge un sioniste ou bien une esquive polie à mes questions de la part des naturei karta. mon seul but dans mes questions est de comprendre mon prochain.

voici mon mail/MSN : assiabijoux@hotmail.fr

merci à vous
cordialement

fabien

Synagogue Massorti

Bonjour !

Je suis Canadienne et je vais dans une synagogue Conservatrice de Montréal. J’aime bien l’atmosphère de la synagogue Conservatrice. Cependant, je suis Sépharade et j’aurai bien aimé être dans une synagogue Conservatrice qui ont les rites Sépharades. De plus , je sais que la seule Synagogue Sépharade en Amérique qui est Conservatrice se situe à Los Angeles. Est-ce qu’il aurait une possibilité que le Mouvement Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
puisse construire plus de synagogues Sépharades conservatrices ? ou le mouvement est encore trop méconnu dans l’environnement Sepharade ?

Merci

Poser une question

Bonjour, le 26 septembre prochain est le jour de yom kippour et cela fait quelques mois qu’un voyage urgent s’impose. a moi ce jour la. je suis donc contrainte a prendre l’avion le jour de Kippour et cela me fait réellement peur. J’ai tout essayé pour annuler ou repporter et rien n’est possible.
Que dois-je faire ?
Merci d’avance et très bonnes fêtes

Kippour

Comme vous le savez déjà, on ne voyage pas à Kippour, mais pas de raison pour avoir peur... Vous croyez vraiment que le ciel va vous tomber sur la tête ? C’est juste votre Kippour qui tombe à l’eau et c’est bien dommage. Si vraiment ce voyage est inéchangeable et indispensable, cela ne vous dispense pas de autres obligations de Kippour et vous devez réduire au maximum la transgression du voyage lui-même.

Yeshaya Dalsace
Webmaster

portes électriques chabbats et détecteurs de mouvements

Bonjour, je souhaiterai connaitre la position des massortis concernant l’électricité chabbat qd on ne peut faire autrement. Par exemple, par rapport aux détecteurs de mouvement et aux portes éléctriques (80% des immeubles au moins maintenant). Ceci est une grande contrainte pour les pratiquants qui doivent attendre qu’on leur ouvre la porte. Cela gache la vie et fait douter de son mode de vie.... Merci de votre réponse. Autorisez vous d’ouvrir une porte d’entrée avec un bip ? et les détecteurs de mvts le chabbat ?

Conversion judaisme

Bonjour cher rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
,

Je suis une descendante séfarade de nationalité algérienne, je souhaiterai suivre les pas de mes arrières grands parents en entamant une conversion au judaïsme, ou m’est-il possible de le faire ?, sachant que le nombre de pays ou je peux me rendre est assez restreint, les pays faisant parti du continent européen ne m’ont pas accessible à cause du fait qu’il est difficile d’obtenir un visa schengen ici, existe-t-il des tribunaux judaïque en Turquie ?, si non, ou pourrais je en trouver un qui veuille bien m’offrir son soutien et par ailleurs l’énorme chance de renouer avec mes racines, toda raba, merci beacoup.

Shalom.

Choix de livres pour quelqu’un qui souhaite se convertir.

Bonjour. Je souhaite me convertir au judaïsme, ou au moins acquérir la sagesse et le mode de vie judaïque (Si j’ai bien compris, certains ne me considéreront pas comme juif même si j’arrive à me convertir et même si ma grand-mère paternelle était juive, mais je trouverais dommage de ne pas progresser dans ma vie).

Seulement, s’il est vrai qu’il y a nombre de sites (comme celui-ci)et de livres qui traitent sur le sujet, je dois avouer que je suis un peu perdu.

Si vous aviez des conseils de lecture de préférence en français et hébreu(en cours d’apprentissage) permettant une progression aisée, je vous en serais très reconnaissant.

Merci d’avance.

Choix de livres pour quelqu’un qui souhaite se convertir.

Le judaïsme pour les nuls.

Dictionnaire encyclopédique du judaïsme (Bouquins / Laffont)

Yeshaya Dalsace

Guet

La fille de mon fils née d un premier mariage souhaite se convertir
mon fils s est remarié CIVILEMENT ET NON RELIGIEUSEMENT AVEC UNE FEMME JUIVE et a eu avec elle 3 enfants il est divorcé d cette femme
est ce NORMAL QU ON DEMANDE A MA PETITE FILLE LE GUET POUR LE DIVORCE DE MON FILS ET DE SON EX ÉPOUSE ! Alors que celle ci n’est PAS LA MÈRE DE LA PREMIÈRE FILLE ???
J’avoue ne pas comprendre car mon fils ne veut absolument pas avoir à faire à son ex femme ou lui demander quoi que ce soit !!
merci pour votre reponse

Poser une question sur le judaïsme

Bonjour,

j’ai très récemment dans une discussion avec des amis eu beaucoup de mal a répondre a une question qui m’a été posée.
pourquoi y a t il du blé dans la matza alors qu’il s’agit d’un ingrédient interdit durant cette période de pessah.

Merci de votre réponse.
Jean Luc AMMAR

Farine de blé à Pessah et dans la Matsah

La réponse est simple, aucun interdit de farine de blé à Pessah, mais interdit de fermentation de cette farine.

Le Hamets est une des cinq céréales (le blé, le seigle, l’avoine, l’orge et l’épeautre) ayant fermenté sous forme solide ou liquide. Dès que de la farine ou des grains sont au contact de l’eau ou d’un autre liquide plus de 18 minutes, on obtient du Hamets.

La Matsa (pain azyme) est une pâte avec de la farine et de l’eau cuite très vite avant fermentation...

Yeshaya Dalsace

Voir en ligne : Divers articles sur Pessah

Poser une question sur le judaïsme

Bonjour, n’étant pas Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
, et faisant partie d’aucun mouvement particulier j’aimerais connaître vos positions sur mes questions

1)
Est-il interdit pour une fille, d’embrasser son copain alors qu’ils ne sont pas mariés ?

2) Les préliminaires sont-ils (pas de pénétration de l’homme chez la femme) interdits hors mariage ?

3) D. peut-il nous punir et ne plus nous aimer car nous sommes avec un non juif

désolée si mes questions peuvent paraître étranges...
merci

Poser une question sur le judaïsme

Tout d’abord, il n’y a pas de questions étranges, elles se posent à vous c’est un fait. La question de la sexualité est toujours délicate et par définition intime. La tradition juive ne brime pas la sexualité et cherche à la cadrer dans un projet de couple solide et pérenne pour le peuple juif, c’est-à-dire inscrit dans le judaïsme.

La sexualité est très liée à la mentalité des gens, à leur éducation, aux normes sociales qui ont cours dans leur milieu. Chez des Juifs très pieux, elle est en principe très cadrée et il ne saurait être question de relations quelconques hors mariage. Dans des milieux plus ouverts cela ne pose pas tant de problèmes.

Embrasser est un début de relations intimes, les préliminaires encore plus. Il est donc facile d’interdire tout cela au prétexte que la personne finira par avoir une relation entière.
Il me semble que c’est à l’individu de gérer sa propre pratique et que la tradition n’a pas de position arrêtée là-dessus et parle essentiellement de relation sexuelle intégrale (qu’elle veut bien entendu réguler). Par contre la tradition juive appelle clairement à la sainteté et nous demande d’agir dans un but constructif. Toute pratique sexuelle entre donc dans ce cadre qui n’est pas forcément répressif.

La véritable question à se poser à mon avis est de savoir si les gestes intimes servent à mettre en place une relation solide et épanouie ou juste à se satisfaire ?

Dans cette perspective, la relation sexuelle avec une personne non-juive pose problème car elle ne mènera pas à un projet solide du point de vue de la tradition juive et elle enfreint le concept d’Alliance (Brit) et cela au-delà des qualités humaines de la personne en question.

Dans tous les cas, personne ne peut dire ce que Dieu punit ou pas, cela n’a aucun sens. De même pour l’amour de Dieu, qui peut affirmer cela ? Je n’entrerais en aucun cas dans ce genre de calculs ou d’affirmations abusives.

Je vous souhaite de construire une relation positive, épanouissante et fructueuse de tous les points de vue.

Yeshaya Dalsace

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?