Accueil > Judaïsme > Musique et liturgie > Explications sur la liturgie juive

Montée à la Tora et texte des bénédictions

Montée à la Tora et texte des bénédictions

Apprendre à lire la Parasha -

Si vous n’avez pas l’habitude de monter à la Tora, quelques instructions

Dès que le gabaï (le préposé) vous invite en disant "Yaâmod" (est appelé) ou "Taâmod" (appelée) suivi de votre chiffre hébraïque, veuillez lui communiquer votre (vos) prénom(s) hébraïque(s) ainsi que celui de votre père et celui de votre mère. Exemple : David ben (fils de) Mochè ve-Esther, ou : Sara bat (fille de) Dan ve-Léa.

Montez alors à la bima devant le sefer Tora (livre de la Tora) et remettez le présent coupon au gabaï. Prenez le tsitsit Tsitsit
Tsitsits
Frange rituelle comportant 4 fils de laine noués ensemble et placés au 4 coins du Talit. Symbole des Mitsvot et de la présence divine (fil bleu dont l’usage s’est perdu) dans le monde des hommes grâce à la Loi.
(frange) droit de votre talit Talit
Talith
Châle de prière dans lequel on s’enveloppe, comportant des Tsitsit (franges) aux quatre coins, symbolisant la Loi. On le porte le jour mais pas la nuit (sauf le soir de Kippour ou par l’officiant chez les ashkenazim). Des femmes commencent à mettre également le Talit de nos jours.
(châle) dans la main (ou un livre de prière pour les femmes qui ne portent pas de talit Talit
Talith
Châle de prière dans lequel on s’enveloppe, comportant des Tsitsit (franges) aux quatre coins, symbolisant la Loi. On le porte le jour mais pas la nuit (sauf le soir de Kippour ou par l’officiant chez les ashkenazim). Des femmes commencent à mettre également le Talit de nos jours.
) et pointez là où vous l’indique le baâl koré Korah
Koré
Personnage négatif de la Bible, cousin de Moïse, il cherche à faire une sorte de coup d’état démagogique. Il incarne le contestataire de mauvaise foi, intéressé et manipulateur. Il sera englouti par la terre... (Chap. 16 du livre des Nombres)
(lecteur). Récitez ensuite la bénédiction inaugurale de la montée à la Tora, en tenant de la main droite la poignée du rouleau droit du sefer Tora.
Si vous ne lisez pas l’hébreu, demandez la translittération.

Après la lecture, récitez la bénédiction finale.

Attendez ensuite que le gabaï vous bénisse. Il est d’usage à cette occasion d’annoncer au gabaï une intention de don à votre convenance aux œuvres de la communauté. Dans nos synagogues, le montant n’est pas annoncé publiquement (un cerfa sera envoyé à votre adresse après réception de votre chèque). Ce n’est pas un PV (!) mais la manière traditionnelle d’associer la générosité et la solidarité à l’engagement à la Tora. Par votre don, vous nous aider à développer notre activité communautaire. Ensuite, placez-vous à la gauche du baâl koré Korah
Koré
Personnage négatif de la Bible, cousin de Moïse, il cherche à faire une sorte de coup d’état démagogique. Il incarne le contestataire de mauvaise foi, intéressé et manipulateur. Il sera englouti par la terre... (Chap. 16 du livre des Nombres)
, jusqu’à ce que la personne suivante ait terminé sa lecture et sa bénédiction.

Vous pouvez ensuite regagner votre place !

Yechar kohakha ! Hazak ou-baroukh tiyé ! Hizki ve-imtsi ! (Félicitations et bénédictions).

Un site pour écouter et apprendre à lire la Tora

http://bible.ort.org/

Ecouter la Parasha Parasha
Paracha
Parashot
Section de la Tora hebdomadaire lue le shabbat. La Tora est divisée en 54 parashot. Chacune porte le nom du premier mot significatif. La division est très ancienne (époque talmudique). La parasha est complétée par la Haftara extraite des prophètes.
(tonalité séfarade)

http://www.alliancefr.com/judaisme/...

Ou encore

http://parachat.free.fr/

Pour le texte des bénédictions à réciter voir le document PDF joint

Birkat Hatora

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?