Accueil > Le mouvement Massorti > Vos questions

Film et micro Shabbat

Film et micro Shabbat

Film vu dans une synagogue libérale aux EU, qu’en serait-il chez Massorti   ?

Votre question

Bonjour,

bien que n’étant pas libéral, j’aime beaucoup lire vos questions réponses car elles me permettent d’en découvrir plus sur votre mouvement et sur la religion en général.

En parcourant le web, je suis tombé sur cette vidéo de l’office de Yom Kippour
http://www.jewishtvnetwork.com/?bcp...

Pour information, la vidéo était retransmise en direct.

Cela correspond à un de vos points de vue sur la voiture le shabbat (pour résumer "on peut prendre la voiture si et seulement si on habite loin d’une syna) : il vaut mieux voir l’office de Kippour sur le web que pas du tout et à la limite Je m’attendais à voir une caméra qu’on laisse allumée sans la bouger Là n’est pas le problème.

Par contre, je suis un peu surpris par quelques petites choses (autres qu’une femme rabbin  , je sais que cela est pratiqué) :

- l’utilisation des micros : là, ça n’a plus rien à voir avec une réelle nécessité

- la chorale qui me semble ne pas avoir de kippa (peut être ai je mal vu)

- des jeux avec les caméras (zoom, changements d’angle, probablement une régie,...)

Est-ce que ces trois dernieres pratiques sont autorisées dans le mouvement Massorti   ?

Existe-t-il plusieurs ’mouvements’ libéraux (ceux qui autoriseraient l’utilisation des micros, d’autres qui ne l’autoriseraient pas) ?

Désolé si ces questions semblent stupides, je n’y connais pas grand chose :(

— 
David Szerman

Notre réponse

Cher Monsieur,

Wilshire Blvd Temple est une synagogue du mouvement réformé qui est très différent du mouvement Massorti  . Je la découvre par ce film, très belle synagogue !

Le mouvement réformé est très influencé par l’état d’esprit « protestant ». Cela se voit tout de suite sur ce film (esthétique très posée qui se retrouve d’ailleurs dans certaines synagogues de tous les mouvements y compris orthodoxes   comme La Victoire à Paris ou Grande Synagogue de Jérusalem, les voix de femmes en moins).

Cela a de la « gueule », mais ne correspond pas vraiment au mouvement Massorti  .

A priori, le mouvement Massorti   n’aurait pas permis de filmer. Nous prions en hébreu, ici l’anglais est très présent. Le chœur est je pense un chœur professionnel de non-juifs qui ne font que reprendre ce que le Hazan   chante (ils auraient pu mettre une kippa mais pas très important).

L’ambiance est très « américaine », bien loin parfois de la mentalité européenne. Cela est vrai pour tous les mouvements. Certains aspects « américains » des Massorti   des E.U seront très étrangers à la mentalité des Massorti   européens. Je crois que cela est vrai également pour les libéraux.

Personnellement je trouve les américains toute tendances confondues (y compris orthodoxes  ) souvent très kitch et débordants de bons sentiments de façon un peu naïve à laisser perplexe le cynisme et l’individualisme européen auquel j’appartiens.

Cela dépend également des sous tendances au sein de chaque mouvement, certaines pratiques ou ambiance d’une synagogue ne reflétant absolument pas celle d’une autre synagogue. Attention donc aux généralités.

Le mouvement réformé contrairement à Massorti   n’est pas attaché à la lettre de la Halakha   (loi juive) mais plutôt à « l’esprit des prophètes » (justice sociale, spiritualité, tradition juive). Les questions de micros et caméras ne jouent donc pas pour eux. Les deux mouvements ont des histoires totalement différentes même s’ils partagent certaines vues.

La question que vous posez techniquement est celle de l’utilisation d’un appareil électrique le shabbat, à priori c’est interdit mais sujet à discussion par certains rabbins   ou dans certaines circonstances comme l’utilisation d’un micro déjà branché dans un espace très grand. C’est un sujet technique complexe qui mériterait un long développement tout comme l’utilisation ou non d’un instrument de musique le shabbat. La question de l’électricité devenant de plus en plus embêtante avec la multiplication de l’automatisation dans nos modes de vie, il deviendra de plus en plus difficile de ne pas l’utiliser.

Ces interdits ne sont pas des interdits majeurs mais cependant symboliquement très importants. Il est donc vrai que l’utilisation ou non et la manière d’utiliser, passive ou active, tel ou tel appareil électrique, micro ou autres changera l’ambiance de la synagogue.

Fondamentalement, il s’agit ici de nuances techniques relativement accessoires mais pas de différences majeures entre les différents courants du judaïsme, différences qui reposent sur des débats plus profonds.

Yeshaya Dalsace

(Rabbin   et webmaster de Massorti  .Com)

Voir l’article « Massorti   et libéraux ? »

http://www.massorti.com/spip.php?ar...

Messages

Film et micro Shabbat

J’ai lu quelque part (le livre de P. H. Salfaty sur le Talmud  ) que l’interdiction d’écrire (ou d’enregistrer évidemment) avait développé dans les temps passés de formidables capacités de mémorisations chez certains fidèles (peut être édudiants en Yeshviot ?) dont la fonction était de mémoriser le sermons des Rabbins  . Certains de ces "enregistreurs humains" étaient capables de redonner le texte d’un commentaire entendu 20 ou trente ans plus tôt. Pour nous, celà relève quasiment du miracle, mais c’est attesté. D’ailleurs ce n’est pas un miracle, plutôt le résultat d’une autre façon d’utiliser son cerveau. Avis aux amateurs.

Film et micro Shabbat

A cette occasion, je rappelle l’existence du Mahon Tsomet (Tsomet institute) en Israël dont l’activité est centrée sur la recherche entre Halacha, technologie et vie moderne afin notamment de trouver des solutions pour l’utilisation de divers appareils le shabbat. Cet institut, fondé par des juifs orthodoxes   il y a 30 ans, est je crois reconnu par le grand rabbinat d’Israël ( à vérifier). Il travaille pour les hôpitaux, pour l’armée, pour le spatial, l’aéroport mais aussi les besoins des particuliers.
Je vous renvoie à son site très interessant. (http://www.zomet.org.il).

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?