Accueil > Culture et liens > Cinéma et judaïsme > Cinéma israélien > Films sur la société israélienne

Ushpizin

Ushpizin

comédie de Gidi Dar -

Au cœur de la déchirure laïcs et religieux. Un film original et drôle.

A l’origine de ce film il y a le parcours emblématique de l’acteur et scénariste du film Shuli Rand. Celui-ci né dans une famille "modern orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
" israélienne a quitté la pratique religieuse pour devenir un des plus grands acteurs du théâtre israélien. Après des années de succès couronnés par plusieurs prix prestigieux, il quitte les feux de la rampe israéliens et retourne subitement à la religion en rejoignant la "secte" hassidique Breslav Braslav
Braslaw
Breslav
Secte hassidique fondée par Rabbi Nahman au début du 19ème siècle en Ukraine. Il fut l’unique Rabbi et n’eut pas de successeur, mais laissa une œuvre passionnante. On surnomma les adeptes "toten hassidim", les hassidim morts du fait qu’ils n’avaient pas de Rabbi. Braslav est réputé pour sa joie et ses chants. En fait mouvement ultra piétiste.
. Huit ans après sa Teshouva Teshouva
Teshouvot
Responsum
Responsa
Décision halakhique d’un rabbin, certaines ont été écrites et compilées et servent de jurisprudence.
spectaculaire, le voilà de retour sur les écrans avec le film Ushpizin.

Ce film est assez original car il a été fait sous surveillance religieuse orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
. C’est donc un film "glat kasher Kasher
casher
cachere
Apte, conforme aux exigences de la loi juive
" ! Mais néanmoins un film grand public qui s’adresse à tous avec talent et humour.

L’histoire

« Ushpizin » est une comédie aux allures de fable résolument optimiste qui nous fait mieux connaître les Juifs ultra orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
.

Pour Moshe et Malli Bellanga, un couple de Juifs orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
breslav Braslav
Braslaw
Breslav
Secte hassidique fondée par Rabbi Nahman au début du 19ème siècle en Ukraine. Il fut l’unique Rabbi et n’eut pas de successeur, mais laissa une œuvre passionnante. On surnomma les adeptes "toten hassidim", les hassidim morts du fait qu’ils n’avaient pas de Rabbi. Braslav est réputé pour sa joie et ses chants. En fait mouvement ultra piétiste.
pauvres et sans enfant, la fête de Soukot Soukot
Souccot
Fête des cabanes, du 15 au 22 Tishri. Troisième fête de pèlerinage et aboutissement du cycle liturgique dans le judaïsme. Symbole de l’harmonie possible entre le monde spirituel et terrestre. C’est la fête messianique par excellence. Elle correspond également à la fin du cycle agricole commencé au printemps avec Pessah.
s’annonce tristement : le couple manque d’argent, car le choix de la vie religieuse n’est pas forcément gratifiant économiquement. A cette difficulté s’ajoute l’absence d’enfant, véritable drame pour ce couple de néophytes naïfs et vieillissants qui espèrent pouvoir fonder une famille. Cette situation douloureuse ébranle la solidité du couple. Convaincus que Dieu les guide à chaque pas, selon les principes de la "hashgakha", de la providence, ils sont au bord d’une véritable crise. Pourquoi l’aide de Dieu ne vient pas ?! Or la fête de Soukot Soukot
Souccot
Fête des cabanes, du 15 au 22 Tishri. Troisième fête de pèlerinage et aboutissement du cycle liturgique dans le judaïsme. Symbole de l’harmonie possible entre le monde spirituel et terrestre. C’est la fête messianique par excellence. Elle correspond également à la fin du cycle agricole commencé au printemps avec Pessah.
met en avant la subtile présence divine qui nous accompagne et se trouve symbolisée par la fragile et éphémère Souka souka
Soucca
"Cabane" fabriquée exprès pour la fête de Soukot. Elle doit avoir trois parois minimum et être recouverte de matière végétale détachée du sol, protégeant du soleil mais laissant entre apercevoir le ciel. On est censé y séjourner (repas et sommeil) durant 7 jours. Elle symbolise la protection divine.
. Mais le couple Bellanga n’a même pas de Souka souka
Soucca
"Cabane" fabriquée exprès pour la fête de Soukot. Elle doit avoir trois parois minimum et être recouverte de matière végétale détachée du sol, protégeant du soleil mais laissant entre apercevoir le ciel. On est censé y séjourner (repas et sommeil) durant 7 jours. Elle symbolise la protection divine.
 !

Premier miracle : une enveloppe contenant mille dollars en billets est déposée à la porte du domicile par l’envoyé d’une association caritative.
A ce don inattendu qui permet d’acheter un étrog Etrog
cédrat
étrog
Ancêtre des agrumes en méditerranée. C’est un fruit semblable au citron (importé au Moyen Age de Chine), particulièrement parfumé mais peu juteux. L’Etrog est une des quatre espèces constituant le Loulav de Soukot. Il symbolise le cœur humain et le juif accompli. Il est censé être sans aucun défaut et peu donc atteindre un prix très haut pour la fête.
hors du commun, vient s’ajouter une souka souka
Soucca
"Cabane" fabriquée exprès pour la fête de Soukot. Elle doit avoir trois parois minimum et être recouverte de matière végétale détachée du sol, protégeant du soleil mais laissant entre apercevoir le ciel. On est censé y séjourner (repas et sommeil) durant 7 jours. Elle symbolise la protection divine.
prêtée gracieusement. Ne manque plus que l’annonce inespérée d’une grossesse...

Tout va donc pour le mieux et la providence divine décidément fait bien les choses ! Mais c’est là que les choses se gâtent car le passé tumultueux et violent de Moshe va lui revenir à la figure par la visite inopinée de d’un ancien ami de Moshe tout frais échappé de prison avec un camarade. Cette rencontre met à l’épreuve leur foi et leur couple. Pourquoi Dieu envoi-t-il de tels "Ushpizin" (visiteurs traditionnels de la Souka souka
Soucca
"Cabane" fabriquée exprès pour la fête de Soukot. Elle doit avoir trois parois minimum et être recouverte de matière végétale détachée du sol, protégeant du soleil mais laissant entre apercevoir le ciel. On est censé y séjourner (repas et sommeil) durant 7 jours. Elle symbolise la protection divine.
) ?

Critique

Ce film est drôle et campe parfaitement le petit monde naïf des Baalé Teshouva Teshouva
Teshouvot
Responsum
Responsa
Décision halakhique d’un rabbin, certaines ont été écrites et compilées et servent de jurisprudence.
, ainsi que l’ambiance de certains quartiers de Jérusalem.

Ce film réussit une gageure : montrer l’amour entre Moshe et Malli, en suggérer la profondeur, la générosité et le caractère protecteur, sans prononcer de mots ou sans esquisser le moindre geste d’amour. « La passion, quand il y a des interdits, c’est plus fort que quand tout est possible. J’ai senti beaucoup de passion dans le quartier de Mea Shearim à Jérusalem. L’amour entre Moshe et Malli est un élément de leur foi », précise Gidi Dar.

A la pudeur et à la retenue de ce couple, s’oppose le caractère extraverti et sans scrupule de leurs invités.

Gidi Dar porte un regard attentif dénué de toute volonté de juger. Il veut montrer, pénétrer et comprendre cette communauté : « D’ordinaire, on critique les Juifs orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
. Je ne les condamne pas. Dans ce film, je propose au public de les accepter pendant une heure trente ».

C’est donc également l’histoire d’une rencontre entre deux mondes juifs bien différents, le religieux et le laïc. Dialogue ô combien nécessaire en Israël...

C’est donc un film à voir absolument, un film rare.

On peut cependant lui reprocher, sous couvert d’humour et de candeur religieuse, une théologie bien simpliste sur la providence divine. C’est un film inspiré par Breslav Braslav
Braslaw
Breslav
Secte hassidique fondée par Rabbi Nahman au début du 19ème siècle en Ukraine. Il fut l’unique Rabbi et n’eut pas de successeur, mais laissa une œuvre passionnante. On surnomma les adeptes "toten hassidim", les hassidim morts du fait qu’ils n’avaient pas de Rabbi. Braslav est réputé pour sa joie et ses chants. En fait mouvement ultra piétiste.
mais bien peu par Maimonide Maimonide
Rambam
Maïmonide
Moshe ben Maimon, Rabbin, médecin, philosophe et halakhiste. 1138 Cordoue - 1204 Fostat. L’une des plus grandes figures de la pensée juive incarnant un rationalisme aristotélicien. Son apport essentiel consiste en une conciliation de la science et de la religion qu’il expose dans son "Guide des perplexes" et une systématisation de la Halakha qu’il expose dans son code "Mishné Tora". Très contesté de son vivant, son œuvre fut même vouée à l’anathème par certains rabbins. Précurseur de la modernité juive. Une référence incontournable.
...

De même que les caractères sont un peu caricaturaux et le message manichéen, les bons religieux face au monde dépravé des laïcs...

Au bout du compte, tout le monde se supporte et c’est l’essentiel.

Shuli Rand a été consacré Meilleur acteur par l’Académie du cinéma israélien, le film recueillant par ailleurs deux nominations, Meilleur scénario et Meilleur second rôle pour Shaul Mizrahi.

Yeshaya Dalsace

http://www.ushpizin.com

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?