Accueil > Le mouvement Massorti > Le billet du moment > Prises de positions

Gros budgets et monopole...

Gros budgets et monopole...

Par Yizhar Hess -

Profitant de leur mainmise sur les budgets destinés aux affaires religieuses en Israël, les fondamentalistes excluent les autres courants du judaïsme, mettant ainsi en question la liberté de culte.

Récemment, le ministre des Affaires religieuses, Yaakov Mergi [Shas, religieux orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
séfarade], a fait la déclaration suivante : “Si le judaïsme réformé et le judaïsme traditionnel* ­veulent leurs synagogues et leurs mikvehs [bains rituels], ils n’ont qu’à les construire avec leur argent. Ils n’auront pas un sou de l’Etat.”

Ne parlons pas d’idéologie mais de chiffres.

La plupart des Juifs dans le monde appartiennent au judaïsme réformé et au judaïsme traditionnel, tandis que le judaïsme orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
ne représente qu’une minorité, y compris en Israël, où seuls 20 % des citoyens juifs se définissent comme tels. Le judaïsme américain, dont les relations avec Israël constituent un enjeu stratégique, est quant à lui de façon écrasante à majorité réformée ou traditionnelle.

Si l’on constate une indifférence croissante des Juifs américains à l’égard d’Israël, c’est entre autres à cause des discriminations dont les Juifs non orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
y sont victimes. En effet, si le pays ne reconnaît pas leur judéité ou la rejette, comment ces Juifs pourraient-ils ressentir une quelconque sympathie ou empathie pour cet Etat ? Dès lors, confier le ministère des Affaires religieuses au parti Shas revient à faire courir un risque à l’Etat d’Israël, ni plus ni moins.

D’un point de vue démocratique, l’attitude du ministre Margi n’est pas seulement culottée mais injurieuse. Véritable reliquat des années 1950 [quand le Parti travailliste gouvernait en binôme avec les orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
et les nationalistes religieux], le ministère des Affaires religieuses jouit d’une indépendance budgétaire sans pareille. Dans ces conditions, pourquoi le Shas n’abuserait-il pas de sa position de force ?

En 2008, sous la précédente législature [2006-2009], lorsque Yitzhak Cohen Cohen
cohanim
Prêtre de la tribu de Lévi qui servaient dans le Temple de Jérusalem. Privilège héréditaire transmis de père en fils depuis Aaron, frère de Moïse.
De nos jours le Cohen n’a plus qu’un rôle honorifique dans le judaïsme.
[Shas] a récupéré ce ministère, il a hérité d’un budget s’élevant à 430 millions de shekels [78 millions d’euros]. Ce montant a servi à éponger les dettes des conseils religieux, à rénover 300 mikvehs, à en bâtir 37 nouveaux et à ériger 79 nouvelles synagogues. En tout, ce sont plus de 500 bâtiments à usage religieux qui ont été construits ou restaurés. Mais aucun d’entre eux ne relève du judaïsme réformé ou du judaïsme traditionnel. Cependant, cela ne suffit manifestement pas au bonheur des dignitaires du judaïsme orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
d’Israël, puisque le budget du ministère des Affaires religieuses n’est pas leur seule source de financement. Ce sont en effet tous les ministères (Education, Logement, Construction, Infrastructures nationales ou encore Défense) qui maquillent de façon hypocrite certains postes budgétaires pour verser leur obole à la communauté orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
et financer des milliers d’emplois. Près de 3 000 rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
dépendent ainsi directement du budget de l’Etat, et tous, ô surprise, relèvent du judaïsme orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
.

Nous, membres du Mouvement Masorti en Israël, n’avons que faire de nouveaux mikvehs. Nous serions bien heureux de pouvoir utiliser ceux qui existent déjà (certains sont d’un luxe déplacé) grâce au budget de l’Etat. Or les Juifs qui ne sont pas de rite orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
en sont bannis, aussi terrible que ce terme puisse paraître.

Pour ne prendre qu’un exemple, lorsqu’une future épouse désire se rendre au mikveh Mikvé
Mikve
Mikveh
Bain rituel, doit répondre à des normes strictes. Il doit contenir une quantité minimale (taille d’une toute petite piscine) et être alimenté par une source vive (ou eau de pluie) mais pas par de l’eau du robinet.
de sa localité avant le mariage et que le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
appelé à présider la cérémonie s’avère être de rite traditionnel ou réformé, la femme est purement et simplement mise à la porte de l’établissement de la façon la plus humiliante qui soit. Et il ne se passe pas de jour sans que des croyants juifs non orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
subissent des vexations sans nom. La conclusion consternante de tout cela est qu’Israël est la seule démocratie occidentale qui ne garantit pas la liberté de culte aux Juifs. Il faut mettre un terme à cette situation absurde.

* Le judaïsme traditionnel / Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
(appelé “conservateur” aux Etats-Unis) est un courant religieux né en Europe centrale à la fin du xixe siècle en réaction à la fois à l’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
juive et à un judaïsme réformé (appelé “libéral” dans le monde francophone), “trop” imprégné des principes hérités des Lumières.

Yizhar Hess est Secrétaire général du Mouvement Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
en Israël.

Messages

Gros budgets et monopole...

Si l’on veut parler de chiffres, il faudrait aussi rajouter préciser qu’en pourcentage, quasiment 100% des juifs orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
vont à la synagogue et au mikvé Mikvé
Mikve
Mikveh
Bain rituel, doit répondre à des normes strictes. Il doit contenir une quantité minimale (taille d’une toute petite piscine) et être alimenté par une source vive (ou eau de pluie) mais pas par de l’eau du robinet.
alors que le pourcentage de juifs réformés ou massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
à y aller (particulierement au mikvé Mikvé
Mikve
Mikveh
Bain rituel, doit répondre à des normes strictes. Il doit contenir une quantité minimale (taille d’une toute petite piscine) et être alimenté par une source vive (ou eau de pluie) mais pas par de l’eau du robinet.
...) est très largement inferieur...

Ceci étant dit, je partage votre point de vue selon lequel l’état devrait aussi financer les institutions non-orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
car celle-ci appartiennent également au judaisme...

Gros budgets et monopole...

Cher M.

Statistiquement vous avez sans doute raison en ce qui concerne le mikvé Mikvé
Mikve
Mikveh
Bain rituel, doit répondre à des normes strictes. Il doit contenir une quantité minimale (taille d’une toute petite piscine) et être alimenté par une source vive (ou eau de pluie) mais pas par de l’eau du robinet.
, cependant, il existe des centaines de mikvé Mikvé
Mikve
Mikveh
Bain rituel, doit répondre à des normes strictes. Il doit contenir une quantité minimale (taille d’une toute petite piscine) et être alimenté par une source vive (ou eau de pluie) mais pas par de l’eau du robinet.
en Israël, les mouvements modernes n’ont droit à aucun de ceux-ci en tant que mouvement. Ni pour des conversions, ni pour des rites de purification (on pourrait vouloir des mikvé Mikvé
Mikve
Mikveh
Bain rituel, doit répondre à des normes strictes. Il doit contenir une quantité minimale (taille d’une toute petite piscine) et être alimenté par une source vive (ou eau de pluie) mais pas par de l’eau du robinet.
moins austères dans l’accueil). Les mikvé Mikvé
Mikve
Mikveh
Bain rituel, doit répondre à des normes strictes. Il doit contenir une quantité minimale (taille d’une toute petite piscine) et être alimenté par une source vive (ou eau de pluie) mais pas par de l’eau du robinet.
qu’ils utilisent sont tous financés par des fonds privés. Cet état de fait est tout à fait scandaleux.

Cela concerne également le financement des synagogues, ou des écoles.

Le réseau scolaire Tali ne reçoit aucune aide des ministères concernés pour ce qui concerne les activités purement religieuses, contrairement aux écoles religieuses orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
.

Il y a clairement deux poids deux mesures et un système profondément inégalitaire en Israël où le judaïsme se vit à deux vitesses ce qui entache la démocratie.

Yeshaya Dalsace

Gros budgets et monopole...

Bonjour,

Il me semble que votre logique est fausse :

En quoi la démocratie est-elle entachée ? La déclaration provient d’un ministre élu démocratiquement. Par conséquent, toute décision qui pourrait provenir de lui est la décision du peuple.

C’est là toute la beauté de la démocratie israélienne, un ministre peut appartenir à un parti politique précis et oeuvrer pour défendre les intêréts de son public... Et malgré tout, cela reste la voix du peuple.

C’est plutôt amusant lorsqu’on y pense, les fondateurs de l’Etat d’Israël voulaient s’opposer au monde orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
et mirent en place un système démocratique en flagrant décalage avec les exigences de la Torah... et voilà que maintenant c’est ce système démocratique qui permet au monde orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
de s’opposer publiquement avec de solides moyens ("mainmise du budget") aux koferim ba Ikar...

... Si c’est pas Min HaShamaïm ça...

Ben Ouziel

Gros budgets et monopole...

Ben Ouziel,

Je n’ai pas envie de polémiquer avec vous. Cela s’avère stérile.

Néanmoins deux trois leçons de démocratie élémentaire, dont vous avez apparemment grand besoin :

Un ministre dans un gouvernement démocratique ne représente pas la petite partie de la population, le secteur, auquel il appartient. Il doit défendre les intérêts de tous les citoyens dont il a la charge. Il doit le faire aussi conformément à la constitution du pays et ses lois. Son titre de ministre de doit servir en rien, ni les intérêts de ses amis ou ses intérêts personnels (placer des copains à des postes avantageux), ni à défendre son seul secteur.

Un ministre ne représente en rien la voix du peuple, il est le résultat de négociations de coalitions. Négociations qui ne sont pas à la gloire de la démocratie israélienne et de son système électoral déplorable. Pour « représenter la voix du peuple », il faut au minimum avoir été élu à la majorité (système présidentiel), et encore, même avec ce système l’élu reste celui de tous les citoyens. Sarkozy n’est pas le président des seuls français adhérents à l’UMP, il doit être le président de tous les français… c’est la même chose pour Israël.

La grande faiblesse des démocraties, c’est qu’elles servent parfois d’instruments pour une prise de pouvoir de gens non démocrates. L’exemple le plus célèbre fut évidemment la république de Weimar qui permit aux nazis de prendre le pouvoir. C’est, hélas, un scénario envisageable pour Israël si la proportion du public non démocratique augmentait trop fortement. Certains partis religieux envisagent sérieusement ce scenario, mais sont actuellement trop faibles pour cela. Votre remarque va exactement dans ce sens et laisse entrevoir ce que pourrait être une « république judaïque », sur le modèle iranien.

Votre insulte, Kofrim ba Ikar, (hérétiques), et votre réjouissance de voir les dits « hérétiques » cloués au pilori et la démocratie bafouée, montre à quelle sauce Israël serait mangé si des gens comme vous avaient le pouvoir. C’est tout simplement affligeant de lire des choses pareilles comme la plupart de vos messages sur ce site qui est la grande largeur d’esprit de se laisser insulter (hérétiques qu’on se fait une joie de voir discriminer) par une personne qui ne rêve que d’une chose : réduire tous les juifs à sa vision étroite du judaïsme.

Sur le plan personnel, je tiens à vous dire que c’est au moment où j’ai vu combien était répandu ce genre d’état esprit dans les milieux orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
auxquels j’appartenais, plus particulièrement à l’époque de l’assassinat de Rabin, que j’ai décidé de trouver une autre solution pour un judaïsme mieux vécu, résolument moderne et démocratique. C’est donc grâce à des gens comme vous que je suis devenu Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
et je ne suis pas le seul dans ce cas. Rien de tel que de renifler l’inquisition, pour donner envie aux esprits libres d’adhérer résolument à ce que l’inquisition déclare comme hérésie. On est sûr de faire un bon choix.

Enfin vous devriez vous méfier un peu de trop vite qualifier de min hashamayim (c’est-à-dire selon la volonté céleste), les aléas de la politique. Il y a de fortes chances que dans un proche avenir, et je le souhaite de tout cœur, l’état d’Israël vote enfin une constitution démocratique et sépare une bonne fois pour toute la religion de l’Etat, mettant fin à toute la corruption politique qui existe actuellement et notamment les tractations sur la coalition. Vous pourrez également qualifier cela de min hashamayim…

Yeshaya Dalsace

Gros budgets et monopole...

Yéshaya,

Merci pour votre leçon donnée à n’en douter dans un but altruiste.

Dans le même esprit, je vous donnerai également plusieurs leçons :

1/ Une leçon de cohérence

Lorsqu’on écrit : "Je n’ai pas envie de polémiquer avec vous. Cela s’avère stérile." la logique veut d’en rester là. Or, vous vous lancez juste après dans une polémique. Donc, soit vous désirez polémiquer, auquel cas votre phrase d’amorce n’est pas à sa place, soit vous ne désirez pas polémiquer, auquel cas ce sont toutes vos "leçons" qui n’ont pas lieu d’être.

2/ Une leçon de "démocratie"

Dès le 5ème siècle avant notre ère apparaît le terme de "demokratia". "Demou kratousa kheir" (lit : "la main souveraine au peuple") est la transposition poétique du pouvoir souverain de voter la loi "à main levée". Dans le mot "Kratein" se retrouve l’idée d’un pouvoir qui trouve sa source en lui-même, donc, qu’on détient d’une manière absolue. Donc, la Démo-Kratia ou "Démocratie" n’est autre que la notion de pouvoir souverain résidant dans le peuple, affirmation à l’antique de la souveraineté populaire.

Lorsque vous écrivez : "Un ministre ne représente en rien la voix du peuple, il est le résultat de négociations de coalitions." vous parlez juste d’une des conséquences de la démocratie. La démocratie israélienne rend possible ce jeu de colations que l’on connaît. Toutefois, il n’en reste pas moins qu’en dernier ressort le pouvoir revient au peuple.
Il n’existe pas une démocratie, mais plusieurs systèmes démocratiques. Restons-en à la différence entre les démocraties participatives et les démocraties représentatives. Même si les dernières impliquent moins la voix populaire, il n’en reste pas moins que celle-ci s’exprime d’une manière indirecte par la voix de ses représentants. Il en va de même dans la démocratie israélienne. D’une manière indirecte, le ministre du Shass représente la voix du peuple et son attitude s’inscrit dans les conséquences de la mise en place d’un système démocratique israélien. Même si celui-ci est mal ficelé, il n’en reste pas moins qu’il représente toujours la voix du peuple.

3/ Une leçon d’usage correct des termes employés.

L’appelation "kofermim ba ikar" n’est pas une "insulte" ou une "injure", mais un statut halakhique définissant un individu ou un groupe de personnes s’attachant à un système de pensée et d’actions particulier.

Le terme de "Sophiste" n’est pas non plus une "injure". La fin en soi de la méthode sophistique est de faire triompher le rationalisme sur le poids de la tradition ou des croyances religieuses. Tout le travail des premiers sophistes était de démontre que le "doute" doit être le maître mot de la Loi : tout doit être remis en cause en fonction des contextes et des époques.
En cela n’êtes-vous pas un sophiste ?
Bien sûr, par la suite, ce terme pris un sens péjoratif, sans pour autant pouvoir être qualifié d’"insulte". Cette valeur péjorative vient de l’habileté des premiers sophistes à démontrer n’importe quoi à l’aide d’artifices oratoires, de syllogismes trompeurs et d’une connaissance encyclopédique.....

4/ Une leçon de réalité

Dans votre réalité virtuelle, vous avez toujours raison,les "ultra-orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
" sont des méchants barbus et les massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
sont les défenseurs de la veuve et l’orphelin.
Dans la VRAIE réalité le parti "ultra-orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
" SHASS est au pouvoir devant la Knesset et prend des décisins effectives. Il aide des milions de personnes à sortir de la pauvreté et favorise le respect de la Torah. En France, même le GR Bernheim ne reconnaît pas votre mouvement. Vous faites payer la soirée d’étude de Shavouot alors que des Rabbanim Haredi Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
donnent des bourses à des étudiants pour qu’ils étudient !

Alors, à une prochaine fois dans votre réalité virtuelle.

Denière leçon pour ce soir

Petite correction supplémentaire :

La démocratie française n’est pas un régime présidentiel, mais un régime hybride présentant simultanément des caractéristiques propres au régime présidentiel et au régime parlementaire. Il est donc qualifié de régime de type semi-présidentialiste.

Démocratie à la "Ben Ouziel"

Merci pour ces précisions savantes,

Une fois de plus, jouer sur les mots et facile, bien des régimes se veulent des démocraties, à commencer par le modèle iranien.

Le ton de vos interventions sur ce site est sans cesse agressif et l’insulte sous jacente, qu’importe les mots employés, mais libre à vous, vous croyez servir votre cause, je crois que vous faites le contraire et les gens ne sont pas dupes. Je dirais même que vous donnez une image caricaturale et fausse de l’orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, intolérant et prétentieux "dernière leçon pour ce soir" (merci docteur ! On attend la prochaine)... Les orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
ne sont pas tous comme vous et je tiens à rassurer les lecteurs éventuels, ne vous laissez pas prendre au piège de la caricature.

Kofer beikar est une insulte, surtout à l’égard de gens religieux, employé comme vous le faite. Si c’est un statut juridique, qui est habilité à le donner ? Vous, le grand et noble « Ben Ouziel » qui insulte le Rav Samson Raphaël Hirsch en usurpant son surnom pour déblatérer ses idées bien loin de l’esprit de celui-ci ? Quelle police des idées voulez vous mettre en place pour cela ? Désignée par qui ? Les conséquences du dit statut doivent-elles être appliquées ? Rejet et interdits divers ? Doit-on envisager d’enlever la citoyenneté aux gens qui sont classés comme tels ? Faut-il le marquer sur la carte d’identité ? Interdire les publications ? Fermer l’internet ? Froid dans le dos de vous lire entre les lignes !

Le doute : c’est le moteur de l’intelligence, de la conscience et de la foi véritable… Vous n’en avez pas, cela se lit à chaque ligne et c’est bien dommage.

Personne n’a dit que les Haredim Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
sont des méchants. Cela n’a jamais été le propos ici. Il y a en Israël une montée religieuse radicale inquiétante, mais bien des Haredim Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
ne sont nullement concernés et ne souhaitent en rien un radicalisme politique, ils souhaitent juste avoir leur mode de vie respectable dans leur coin et ne cherchent nullement à se mêler de la vie des autres.

Ne parlez pas au nom du rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Bernheim, il est assez grand pour le faire seul. Dans votre système, il serait lui aussi sur la sellette et même à surveiller de très prêt !

Vous ne reconnaissez pas le mouvement massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
, peu nous importe, nous n’avons jamais demandé votre reconnaissance. Pourquoi venir y écrire ? C’est plus fort que vous !

Sur le fond, vous êtes ravi de voir l’injustice budgétaire, dès lors que cela touche des gens que vous n’aimez pas. On a compris.

La démocratie c’est les budgets publics au service de tous et la défense de l’intérêt général. C’est vrai aussi bien pour ce genre de budget que pour ceux alloués à d’autres secteurs, kibboutz et autre… La démocratie israélienne a de tout temps été entachée de combines sectorielles et de copinages électoraux, c’est malsain. Que cela soit sous le Mapai de la gauche travailliste en son temps, le Shass des coalitions actuelles ou autre, cela importe peu. La démocratie est une valeur qui se défend pour tous et non pour l’intérêt de mon petit secteur et des affaires de corruption.

Que diriez-vous d’un ministère des sports qui financerait des installations pour les seuls citoyens à survêtement bleu ? Pour les bruns et pas les blonds ? Pour les membres du club sportif des jeunesses socialistes et pas les autres ? … Les mikvé Mikvé
Mikve
Mikveh
Bain rituel, doit répondre à des normes strictes. Il doit contenir une quantité minimale (taille d’une toute petite piscine) et être alimenté par une source vive (ou eau de pluie) mais pas par de l’eau du robinet.
et synagogues par financement public c’est la même chose. Ou alors l’Etat ne doit rien financer de tout cela, c’est aussi une solution.

En Israël, le ministre des cultes est celui de tous, de tous les cultes, juifs ou pas, orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
ou non. Il n’est pas là pour dire son opinion religieuse, il est là pour organiser et servir, comme tous les ministres et qu’importe le parti d’origine.

Pour la France, le Grand Rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
, puisque vous évoquez cette fonction, doit être celui de tous les Juifs, laïcs, libéraux, massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
, consistoriaux, Habad Habad
Loubavitch
Chabad
Mouvement Hassidique fondé en Russie par Shniour Zalman de Lyadi à la fin du 18ème siècle. Habad est l’acrostiche de Hokhma-Bina-Daat. C’est un mouvement qui a beaucoup changé et est devenu "missionnaire" et activiste après la Shoa. Imprégné de messianisme, son dernier Rabbi, non remplacé à ce jour, à été considéré comme le Messie par certains adeptes.
… Si un Grand Rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
de France ne tient pas compte de tous les secteurs du judaïsme français, s’il ne dialogue pas avec eux, il ne remplit pas sa fonction et la vide de sa substance. Il n’est plus que le "Grand Rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
" d’un système consistorial qui ne représente plus grand monde… Rien de plus. C’est tout le problème du Consistoire Consistoire Association de loi 1901. Organisme créé par Napoléon pour "surveiller" les juifs qui devaient obligatoirement en faire partie à l’époque. A réussi à regrouper toutes les tendances du judaïsme français jusqu’à la seconde guerre mondiale. Représente aujourd’hui une partie du judaïsme orthodoxe du fait de l’éclatement communautaire. Demeure néanmoins un symbole important. aujourd’hui qui se vide chaque jour un peu plus de sa substance.

De façon générale, l’exclusion des autres se retourne toujours contre vous, un jour ou l’autre.

Enfin, la démocratie est une valeur et un système politique, pas une question de linguistique.

Je vous trouve affligeant et caricatural, mais je vous reconnais un génie, celui de me faire perdre du temps à de vaines polémique et de faux dialogues. Mea Culpa

Yeshaya Dalsace

Morénou véRabbénou "Yéchaya Dalsace" shalita

Cher Yeshaya,

Vos critiques et votre ton méprisant ne remplaçent pas une véritable argumentation.
Tout le monde a compris que vous tournez votre interlocuteur en dérision dès que vous n’avez plus les moyens de prendre l’ascendant sur des questions de fond.

Je vous ai déjà expliqué le rapport entre le Rav Hirsh et le séminaire de Breslaü dont le mouvement massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
contemporain est une émanation. Inutile d’y revenir, je crois que vous avez parfaitement compris même si vous jouez à l’abruti.

Quant à la question de base, votre logique est toujours aussi limitée. Vous écrivez :

"La démocratie c’est les budgets publics au service de tous et la défense de l’intérêt général."

Encore une fois, vous avez en tête un modèle particulier de la Démocratie qui ne peut prétendre représenter "La Démocratie".
Platon considérait que la cité de Sparte représentait le mieux le modèle démocratique. Pourtant, étaient exclus de la catégorie des citoyens plusieurs catégories de professions. Ceux-ci ne bénéficiaient pas des mêmes droits que les citoyens.
De même dans les suffrages censitaires, le principe même ne peut exister que dans une démocratie, or, les droits ne sont pas les mêmes pour tous. Est-ce à dire qu’il n’y a pas d’intêrét général ? Si, bien sûr seulement la définition de l’intérêt général dans la cité spartienne ou dans la Fance de la IIIème république n’est pas la même que la vôtre.

Enfin... Inutile de s’éterniser, on ne jongle pas avec des concepts "d’intêrét général", de "citoyens" et d’"Etat" à la légère. Sans une recheche de l’origine et de la véritable signification de chaque terme, toute affirmation est superflue et mène au non-sens.

Ben Ouziel

PS : D’après vous en lisant "entre les lignes", on s’apperçoit que je suis insultant. Dans ce cas, avant de lire entre les lignes et de chercher des insultes imaginaires, commencez par lire ce qui est véritablement écrit, cela vous permettra de donner des réponses plus à propos.

Sparte

Sparte n’est pas le modèle d’une démocratie moderne, ce n’est en rien un modèle politique actuel pour un démocrate. Platon avec tout le respect n’en est pas la référence philosophique absolue.

Le Rav Hirsch (dit Ben ouziel) doit être compris pour lui-même, dans son contexte (19e siècle) et celui du conflit avec Breslaü également. Sa pensée, qu’on soit ou non d’accord avec lui, ne vous appartient pas et vous ne pouvez vous en faire le porte parole. Je trouve votre surnom incorrect et présomptueux. C’est tout simplement déplacé, n’est pas Hirsch qui veut, chacun est lui-même... Mais c’est votre problème.

Je vous ferai remarquer également que le titre de rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
est à utiliser avec modération, je m’en sers rarement, merci tout de même pour le shlita et longue vie à vous aussi.

Yeshaya Dalsace

Sparte

Cher Yechaya,

Bien entendu, Sparte n’est pas le modèle de la démocratie modere, d’ailleurs le concept même de "demokratia" n’existait pas encore à l’époque de l’"eunomia" spartienne qui est un modèle politiqeu bien particulier. Toutefois, ce que je vous signale est que le concept de "Démocratie" n’est pas uniforme.

De même ce que vous appelez "démocratie moderne" n’existe pas non plus, puisqu’il y a différentes formes de systèmes démocratiques évoluant dans la modernité. Vous critiquez vous-même le système démocratique israélien, pourtant celui-ci représente une démocratie "moderne".

Concernant le Rav Hirsh, même si le contexte n’est pas le même, sa Techouva enjoignant les communautés juives à ne pas embaucher des rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
sortant du séminaire de Breslaü est d’actualité. J’ai comparé les raisons qu’il évoque avec celles évoquées par le Rav Moshé Feinstein Feinstein Rav Moshé Feinstein, (1895-1986) très grand décisionnaire halakhique (possek) ultra orthodoxe américain. Un des plus grands décisionnaires du 20ème siècle. , en plus d’un siècle, rien a changer dans l’idéologie massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
/conservaive et les descriptions du JTS JTS Jewish Theological Seminary of America à New York, séminaire rabbinique et d’études juives affilié au mouvement Massorti. Créé en 1886, une des institutions les plus prestigieuses du judaïsme américain. ou de Breslaü sont les mêmes.

Je ne vois pas ce qu’il y a de présomptueux à prendre "Ben Ouziel" comme surnom. Cela ne signifie pas le moins du monde que je pense avoir le niveau du Rav Hirsh, juste que j’admire son action et sa hashkafa. Je vous fait remarquer à ce sujet que vous pensez à tord que je désire représenter les "Haredim Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
". Si tel était le cas, je me serais appelé Hatam Sofer Hatam Sofer Rabbi Moché Schreiber (1762 - 1839). Très grande personnalité rabbinique qui prit la tête de la lutte farouche contre le modernisme. "le nouveau est interdit par la Tora" était son slogan. Il laisse une œuvre importante de décisionnaire. , non "Ben Ouziel".

Je viens sur votre site car je m’intéresse à tout ce qui se dit ou s’écrit dans la communauté juive française. De la même manière je visite les sites cheela , techouvot ou modern orthodox. A part le dernier cité, les deux autres n’offrent pas une réelle liberté d’expression. Vous prétendez l’offrir, mais si vous stigmatisez tous ceux qui ont des propos durs à votre égard, alors la liberté n’existe plus car on a plus envie de revenir.

Laisser la parole à l’autre, c’est aussi le laisser critiquer sans le critiquer en retour en refusant tout autre dialogue. Vous semblez apprécier le modèle démocratique français, je vous signale qu’il laisse le champ libre à des partis rêvant de l’abolition du sysème en vigueur. C’est cela une véritable démocratie.
Personellement, je pense qu’un tel sytème est inconcevable et que la "démocratie à tout prix" se transforme en une "démagocratie" comme l’illustre à mon sens l’élection d’un Nicolas Sarkozy porté d’avantage par une excellente stratégie de communication que par un réel programme.

Mais pour vous, qui ne craignait pas ce risque de "démagocratie", vous devriez logiquement me laisser "profiter" de votre système d’expression libre de la même manière que l gouvernement français laisse des royalistes s’exprimer, que des gouvernements arabes laissent des islamistes, etc....
Concernant le SHASS donc, la critique que vous portez à leur encontre n’est en l’espèce pas justifiée et n’est pas logique. Ils profitent du système démocratique ? Et alors, c’est une éventalité implicitement prévue par l’existence même de ce système !

En tout cas, je dois avouer préférer le ton de votre dernier message qui est plus respectueux.

Hag Sameah

Sparte

"Je viens sur votre site car je m’intéresse à tout ce qui se dit ou s’écrit dans la communauté juive française."

On est juif ou pas ? ... Vous appliquez le Herem contre les kofrim ou non ?

Pas clair vos positions.

Je n’ai rien contre la critique et vous n’êtes pas censuré que je saches. Je trouve vos critiques caricaturales et desservant l’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
(même à la Hirsch !). Vous ne faites que confirmer que Frankel a eut raison de fonder le mouvement massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
et de laisser Hirsch vitupérer dans son coin.

Pour le reste il est clair que nous n’avons pas les mêmes conceptions ni du judaïsme, ni de la démocratie, ni du doute, ni de la foi... Je n’ai d’ailleurs comme rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
nullement l’envie de postuler pour une communauté qui penserait comme vous... et qui de toute façon ne voudrait pas de moi. Hirsch avait ses raisons et le séminaire de Breslaü raison de ne pas l’avoir écouté. Heureusement pour le judaïsme moderne que cette voie s’est largement développée depuis et continuera à le faire.

Cela ne change rien sur le fait problématique pour la démocratie israélienne des répartitions budgétaires, ni à votre conception très réduite de la démocratie.

Yeshaya Dalsace

Sparte

Encore une fois, vous mélangez toutes les notions et de plus, vous reprenez votre ton méprisant.

Depuis quand les kofrim ne sont-ils pas juifs ! C’est ridicule, si vous n’étiez pas juif le statut halkhique de "kofer" ne saurait être appliqué !

Ne nous trompons pas, ce n’est pas mmoi qui fait une telle classification. Je ne suis personne. La communauté juive orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
s’aligne sur les décisions de Rav Moshé Feinstein Feinstein Rav Moshé Feinstein, (1895-1986) très grand décisionnaire halakhique (possek) ultra orthodoxe américain. Un des plus grands décisionnaires du 20ème siècle. qui pour les mêmes raisons que Rav Hirsh en son tempsa montré que votre mouvement constituait de l’apikorsout. Et je vous trouve bien présomptueux de dire que ceux qui classent les autres dans cette catégorie sont simplistes. Vous croyez-vous si érudit pour balayer du revers de la main les raisonemens d’un décisionnaire comme Rav Moshé Feinstein Feinstein Rav Moshé Feinstein, (1895-1986) très grand décisionnaire halakhique (possek) ultra orthodoxe américain. Un des plus grands décisionnaires du 20ème siècle.  ? Quelle arrogance !

"votre conception très réduite de la démocratie" :

Je vous l’ai déjà expliqué, il n’y a pas "une" démocratie mais plusieurs sytèmes bien distincts. Vous faites votre tête de mule, je ne vais pas réecrire quarante fois la même chose quand vous faites exprès d’esquiver les véritables débats intellectuels !

Quand vous serez disosé à reprendre une vraie discussion sans vos effets de style habituels pour vous affirmer (attitude typiquemnent masculine et maschiste assez étonnante pour un pro-féministes) vous me ferez signe.

Hag Sameah quand même

PS : Chez moi, il y a une veillée d’étude toute la nuit avec des gâteaux et boissons offerts et à volonté toute la nuit. Entrée libre bien sûr, je ne suis pas pour les systèmes censitaires. Et chez vous ?

Sparte

Chacun son style.

Si nous sommes kofrim, nous sommes sortis de votre système, ni nommer de rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
venant de Breslau, ni lire leurs livres, ni s’intéresser à leur site internet… Pas cohérant donc d’y venir sans cesse.

Pour la démocratie, un système qui est au service d’une partie seulement des citoyens n’en est pas vraiment une. Le pouvoir qui sert des intérêts partisans non plus. C’est un effet de style que de nommer démocratie des systèmes qui n’obéissent pas aux fondamentaux de la démocratie.

Que le rav Feinstein Feinstein Rav Moshé Feinstein, (1895-1986) très grand décisionnaire halakhique (possek) ultra orthodoxe américain. Un des plus grands décisionnaires du 20ème siècle. ou S.R Hirsch nous classe comme apikorsim, c’est une chose et n’est pas le sujet ici. C’est peut-être les limites de leur système et de leur vision du monde. Personnellement c’est là ou je les laisse, tous les deux, avec leur érudition, qui dès lors n’est plus attirante. Mais ils ont d’autres qualités et ne font pas que jeter des anathèmes, donc ils restent passionnants à lire.

Il est question ici de démocratie moderne, qui est justement une valeur d’apikorsim (les lumières, le doute, la libre pensée...) à laquelle nous adhérons, résolument contre la vision politique d’un monde comme celui du rav Feinstein Feinstein Rav Moshé Feinstein, (1895-1986) très grand décisionnaire halakhique (possek) ultra orthodoxe américain. Un des plus grands décisionnaires du 20ème siècle. . Le problème est de vouloir gérer un Etat moderne et démocratique, ce qu’Israël cherche à demeurer, malgré tout, en Etat selon Feinstein Feinstein Rav Moshé Feinstein, (1895-1986) très grand décisionnaire halakhique (possek) ultra orthodoxe américain. Un des plus grands décisionnaires du 20ème siècle. … L’Iran serait notre futur, pas très réjouissant à mes yeux. Une majorité d’iraniens se sont mis quasi démocratiquement ce système sur les bras au départ, mais n’arrivent plus à en sortir.

Expliquez donc votre idéal étatique pour Israël. Votre "démocratie".

Yeshaya Dalsace

Sparte

"Si nous sommes kofrim, nous sommes sortis de votre système, ni nommer de rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
venant de Breslau, ni lire leurs livres, ni s’intéresser à leur site internet… Pas cohérant donc d’y venir sans cesse."

Faux : da ma tachiv laapikosim (Sanh.37). J’ai eu l’autorisation de mes Rabbanim pour venir sur ce site. Je viens apprendre et m’informer de votre système. J’ai d’ailleurs beaucoup appris dans vos notices historiques qui sont plutôt bien faites.

Toutefois, je demande à tout lecteur provenant du judaïsme orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
de demander à son Rav s’il est permis de visiter votre site. Il verra que la réponse sera à 99/100 des cas négative. Mais là n’est pas le sujet, c’est juste une parenthèse importante à laquelle vous me faites penser.

Ne pas dépasser les limites

Ben Ouziel,

Vous avez écrit :

« da ma tachiv laapikosim (Sanh.37). J’ai eu l’autorisation de mes Rabbanim pour venir sur ce site. Je viens apprendre et m’informer de votre système. Toutefois, je demande à tout lecteur provenant du judaïsme orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
de demander à son Rav s’il est permis de visiter votre site. Il verra que la réponse sera à 99/100 des cas, négative. »

Ben Ouziel, vous aimez écrire sur notre forum et y occupez une grande place. Vous vous présentez ici comme le porte-parole autorisé de l’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, celui (le 1/100e exceptionnel, l’élu capable de tenir tête à la bête perverse) qui a été envoyé et mandaté par des rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
(lesquels ?) pour casser du Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
… Tout d’abord je pense que c’est totalement faux, vous ne représentez que vous-même, même si vous avez effectivement demandé l’autorisation de venir sur ce site à un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
assez sectaire pour donner ce genre d’autorisations, cela correspond bien au profil psychologique en quête d’un gourou et d’une mission. Le problème est que les gens non avertis vont finir par croire que tous les orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
pensent et fonctionnent comme vous.

La plupart des gens dits « orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
 » n’ont rien à voir avec un tel mode de fonctionnement. Ils pensent librement, lisent ce qu’ils veulent, ne demandent pas à leur rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
comment penser, quoi lire ou non et ne lancent aucun anathème contre les autres. Ils n’ont d’ailleurs pas forcément de rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
attitré. Vous donnez une vision caricaturale et malsaine de l’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
juive.

Seule la partie la plus extrémiste de l’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
(et encore) fonctionne comme vous le décrivez. C’est-à-dire de façon moyenâgeuse en demandant l’autorisation de rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
pour consulter Internet ou lire un livre et présupposant une censure systématique (dans ces cas-là il faut changer de rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
 !). Le judaïsme orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
n’est pas une secte, les rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
ne sont pas des gourous manipulateurs. Que des dérives sectaires existent dans le judaïsme orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, c’est hélas vrai et vous en êtes l’illustration, mais cela demeure relativement marginal.

Je ne vois aucune raison pour que soit systématiquement salie l’image de l’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
juive, qui n’a nullement besoin de ce genre d’interventions et n’a nullement mandatée un porte-parole en votre personne qui ne représente qu’elle-même.

Vos interventions, dont on ne sait pas dans le fond d’où elles proviennent du fait de votre anonymat qui devient de plus en plus problématique, ne font que contribuer à un Hilloul Hashem, une profanation du judaïsme et de son image. A vous lire on a l’impression que tous les orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
sont des obscurantistes et des censeurs, que l’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
est un mouvement organisé et dangereux, alors qu’il n’est rien de cela.

Je ne suis pas orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, mais je suis attaché à une image équilibrée du judaïsme, de tout le judaïsme, et je respecte infiniment l’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
. Comme webmaster je ne peux continuer à tolérer non seulement des insultes constantes contre les non orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
(pas très clair d’ailleurs ce que vous mettez sous ce qualificatif), mais surtout de voir totalement caricaturer le judaïsme orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, par une personne apparemment mal équilibrée au vue de plusieurs de ses interventions, se cachant sous un pseudonyme ridicule, car usurpant le nom d’une autorité rabbinique historique.

Ces derniers jours une bande de fanatiques haredim Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
ont brûlé les poubelles dans les rues de Jérusalem pour une sombre histoire de fouilles archéologiques. Ils détruisent systématiquement des biens publics et brûlent le drapeau israélien. Ces gens ne représentent pas l’ensemble du monde haredi Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
qu’ils desservent par leur bêtise et leur violence et sont désavoués par les dirigeants haredim Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
dépassés par une partie de leur base. La caricature prend en otage le reste d’un monde tranquille. Vous faites la même chose sur ce forum. Cela devient tout simplement insupportable.

Je tiens donc à préciser aux éventuels lecteurs que le monde orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
est plein de nuances, que les gens n’y pensent pas de la même façon, que très rares sont ceux qui vont demander l’autorisation à un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
pour lire un livre ou consulter Internet, que la plupart des gens ont de bonnes relations avec toutes sortes de juifs et de non-juifs… que si le fondamentalisme a tendance à gagner du terrain, il est loin de faire l’unanimité. L’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
c’est aussi ahavat Israël, l’amour d’Israël et du prochain, ainsi qu’une certaine rationalité et pas seulement des délires fanatiques et des spéculations fondamentalistes.

Ben Ouziel, vous aimez beaucoup jouer les chevaliers de la Tora (telle que vous l’entendez bien évidemment, d’autres visions ne pouvant être que hors Tora). Il ne faudrait pas finir par devenir la caricature permanente de ce que vous cherchez à représenter.

Si des rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
veulent réagir et présenter leur point de vue, ils sont tout à fait libres de le faire ici, mais si un anonyme caricature sans cesse le judaïsme au point de donner une image tellement négative de l’orthodoxie Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, celle d’une secte manipulatrice et obscurantiste, Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.Com n’est pas le lieu adéquat. Je ne suis pas a priori un censeur, mais je ne laisserai pas sur ce site visité par un large public, un quelconque individu représenter une image tellement négative et stupide d’une des trois grandes tendances du judaïsme actuel qui mérite mieux que cela. Ma réaction serait exactement la même envers toute personne cherchant à se faire le porte-parole caricatural et sectaire d’un autre courant du judaïsme ou d’une autre religion.

Soit vous avez des remarques intelligentes et des précisions pertinentes à apporter, alors aucun problème, soit vous voulez vous lancer dans des diatribes et des anathèmes sectaires insultants pour le judaïsme que vous cherchez bien maladroitement à défendre et vous serez censuré. Ce site n’a nullement l’intention de devenir le déversoir du sectarisme qui est le mal du siècle. Sans compter que vous me faite perdre mon temps et détournez le but des forums de chaque article.

Chacun a beaucoup mieux à faire.

Yeshaya Dalsace

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?