Accueil > Judaïsme > Histoire juive > L’antisémitisme et la Shoa > Antisémitisme actuel

01.Chronique des affreux

01.Chronique des affreux

Triste chronique des actes et déclarations antisémites ou racistes, à faire froid dans le dos ! En particulier en France. Chronique commencée en 2007 et qui n’en finit pas de s’allonger...

Si une personne est témoin ou victime d’un acte antisémite elle doit appeler le SPCJ au N° Vert : 0 800 18 26 26.

 [1]

"Ce qui caractérise la judéophobie dans l’Histoire, c’est d’abord qu’elle est « la haine la plus longue », ensuite qu’elle n’a cessé de prendre des formes nouvelles, de s’adapter à l’esprit du temps, de trouver de nouveaux alibis, d’inventer des justifications inédites. Peu importe aux antijuifs le caractère contradictoire des griefs : les juifs sont en même temps et indifféremment accusés d’être trop « communautaires » ou « identitaires » (trop religieux, « solidaires » entre eux, nationalistes, sionistes, etc.) et trop cosmopolites (nomades, internationalistes, « mondialistes », etc.)." (Pierre-André Tagguieff)

Nos chers voisins

Dimanche 16 juin 2013 en fin de journée, en Seine et Marne (77), une famille est réunie dans son pavillon. Le jeune fils de la famille sort sur le pas de la porte pour demander à un homme qui fait des aller-retour en moto à grande vitesse dans une petite rue limitée à 30km/h de ralentir, car des enfants traversent. Le motard énervé tente de l’écraser.
Le reste de la famille rejoint le jeune homme pour lui porter secours. Le motard qui s’avère être un voisin est rejoint dans la rue par ses amis : 5 personnes de type européen. Le ton monte. Une bagarre explose. L’un des agresseurs a une barre en fer qu’il utilisera à plusieurs reprises contre les membres de la famille, dont deux jeunes femmes. Ils font à plusieurs reprises le salut nazi, crient "Heil Hitler, on aurait dû tous vous brûler et finir le travail en 40" ; « sale feuj, je vais brûler ta maison et brûler ta voiture avec tes fils dedans » « sale ch. de feuj je t’enc … ». Le service de sécurité du lotissement intervient, la police aussi. Un des attaquants est placé en garde à vue le soir même. Les 5 autres le lendemain matin. La fille de la famille attaquée et la fiancée du fils ont eu 5 jours d’ITT chacune, l’une d’elles a le poignet cassé.

Effacer même la trace des Juifs :

L’inscription "Juden raus" (« Dehors les Juifs », en allemand), a été taguée à l’entrée du bunker de Mordehaï Anilevitch (dirigeant héroïque de la révolte du ghetto au printemps 1943) à Varsovie.

Hongrie fasciste

Le président d’une association hongroise de lutte contre le racisme a été agressé par des supporters de football néo-nazis quelques jours avant la réunion du Congrès juif mondial prévue dimanche à Budapest.

Ferenc Orosz, président de l’association Raoul Wallenberg, a été frappé après une altercation avec un groupe de supporters scandant des slogans nazis lors d’un match du championnat hongrois de football... Des fascistes ont manifesté contre la tenue du Congrès juif mondial. De son côté, le Premier ministre ultra-conservateur hongrois, Viktor Orban, dont l’attitude n’a pas toujours été très nette sur la question de l’antisémitisme a prôné "la tolérance zéro" contre l’antisémitisme à l’ouverture à Budapest de la 14e assemblée générale du Congrès juif mondial (WJC) alors que les incidents antisémites se sont multipliés dans le pays au cours des derniers mois.

Pologne, l’antisémitisme en héritage

Avoir un voisin juif déplairait à 44,1% des jeunes Varsoviens et 40,1% n’aimeraient pas avoir de juifs dans leur classe... 60,7% des jeunes interrogés ne voudraient pas de partenaire juif. Selon 54,6% des jeunes interrogés, âgés de 17-18 ans, l’aide des Polonais aux juifs pendant l’Holocauste était « suffisante ». Seuls 4,9% estiment le contraire et 11,2% pensent qu’elle était même « excessive ». Tristes résultats d’un sondage en 2013 auprès des jeunes de Varsovie.

Avant la Seconde Guerre mondiale, la Pologne comptait quelque 3,3 millions de juifs, dont 400.000 vivaient à Varsovie. Il représentaient 10% de la population du pays et un tiers de celle de la capitale. Aujourd’hui, leur nombre en Pologne est estimé à entre 8.000 et 50.000.

Le Pen on t’aime

Selon un sondage pour France Info/le Monde/Canal+ publié le 6 février 2013, un Français sur trois adhère aux idées du FN et quasiment une moitié ne pense pas que le parti représente un danger pour la démocratie ... Marine Le Pen a-t-elle achevé la normalisation du Front national ? Quand on connait les coulisses de ce parti et son histoire, cela fait froid dans le dos. Ce n’est pas à proprement parlé un acte antisémite, mais cela montre une perméabilité de la société et une bonne dose d’amnésie... A surveiller donc.

Agression "banale" à Marseille

Lundi 4 février 2013, vers 15h30, un garçon de vingt ans se fait aborder par un groupe d’individus. Ces-derniers le rouent de coups et le dépouillent. Puis l’insulte tombe, « sale juif », lorsqu’ils s’aperçoivent qu’un collier arraché comportait une étoile de David. A l’issue de l’altercation, un deuxième groupe d’individus, ayant entendu les propos, seraient alors intervenus pour tabasser et insulter la victime, emportant avec eux un peu d’argent et le lecteur MP3 du malheureux. Ces agressions antisémites continuent à s’accroitre selon le Crif. Un chiffre alarmant. Selon lui ces attaques auraient augmenté de 52% à Marseille, entre 2011 et 2012.

Tunisie, ossements humains jetés dans la rue

Dans un cimetière juif au nord-ouest de la Tunisie, à Kef, une dizaine de tombes ont été profanées par des fanatiques musulmans. Ils ont détruit des dalles et des pierres tombales. Des stèles des rabbins rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
de la communauté locale ont été aussi renversées et brisées, des ossements répandus dans la rue... (février 2013)

Stérilisez les femmes juives
Durant un prêche télévisé fin novembre 2012 sur la chaine Hannibal TV, le Sheikh Ahmad Al-Suhayli, imam d’un quartier de Tunis a déclaré à ses fidèles que "D-ieu voulait la destruction des juifs et était pour la stérilisation des entrailles des femmes juives".

Le juge Levy

L’histoire semble tellement énorme que l’on peine à y croire. Mais les faits sont bien réels. Un avocat, Alexis Dubruel, du barreau de Lyon, introduit une requête en vue de faire dessaisir un magistrat, Albert Lévy, simplement parce qu’il déduit de son patronyme qu’il est juif et ne peut de ce fait juger une prévenue dont le père se prénomme Moïse. Le texte remis au tribunal concentre les plus vieux clichés antisémites. Une obsession typique de la presse et des orateurs de l’extrême droite, de l’affaire Dreyfus à nos jours. Et si on appliquait le même principe à tous ceux qui portent des noms bien chrétiens ?

Haine des Juifs sur Twitter

Au détour du hashtag #unbonjuif, mot-clé devenu le 3e sujet populaire sur Twitter, les internautes y ont entrevu une barbarie décomplexée, surfant sur des stéréotypes d’un temps révolu. Des tweets mêlant Shoah, sionisme, antisémitisme et concurrence mémorielle dans une espèce de gloubiboulga idéologique nauséabond. Et surtout des appels au meurtre scandés comme une funeste litanie : "Un bon juif est un juif mort", "Un bon juif est un tas de cendre".

L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) a obtenu de Twitter qu’il retire les tweets antisémites qui lui seront signalés par l’association, a annoncé son avocat, Me Stéphane Lilti, se félicitant d’une « importante victoire ». « On a obtenu qu’ils appliquent spontanément la loi française, pour laquelle une injonction judiciaire n’est pas nécessaire au retrait d’un contenu manifestement illicite », a-t-il précisé. Twitter a de même bloqué en Allemagne le compte d’un groupe néonazi interdit, accédant pour la première fois à une demande des autorités nationales de faire respecter leur législation.

Tirs sur une synagogue à Argenteuil

Une synagogue d’Argenteuil (Val-d’Oise) a été la cible de tirs à blanc samedi soir. (oct. 2012)

Tir au plomb sur un fidèle à Paris

Dans le 13è arrondissement de Paris vers 14h un jeune de 19 ans ressent une forte douleur au bras en sortant de la synagogue, en présence des policiers en faction.
Se débarrassant de son manteau, il constate alors un important hématome. Le policier en faction découvre au sol, à proximité du jeune homme, une balle de plomb et fait alors l’association entre un bruit suspect qu’il vient d’entendre, le projectile et la douleur du fidèle.
Le policier fait aussitôt entrer le public à l’intérieur de la synagogue et donne l’alerte par radio.
(oct. 2012)

France : agression d’une famille dans une Souka souka
Soucca
"Cabane" fabriquée exprès pour la fête de Soukot. Elle doit avoir trois parois minimum et être recouverte de matière végétale détachée du sol, protégeant du soleil mais laissant entre apercevoir le ciel. On est censé y séjourner (repas et sommeil) durant 7 jours. Elle symbolise la protection divine.

Vendredi 5 octobre 2012, une famille dîne sous la souka souka
Soucca
"Cabane" fabriquée exprès pour la fête de Soukot. Elle doit avoir trois parois minimum et être recouverte de matière végétale détachée du sol, protégeant du soleil mais laissant entre apercevoir le ciel. On est censé y séjourner (repas et sommeil) durant 7 jours. Elle symbolise la protection divine.
dans son jardin, côté rue, une rafale de gros pavés et de morceaux de bitume (une dizaine environ) est jetée avec violence sur les bâches de la Souccah. Les membres de la famille entendent alors "sales juifs on vous aura", "juifs on aura votre peau, partez d’ici, rentrez chez vous" ainsi que, selon leur expression, "des mots en langue arabe »...

Attentat en Suède

Une explosion a frappé un centre communautaire juif à Malmö, ville située au sud de la Suède, dans la nuit du 27 au 28 septembre.
L’explosion a provoqué de nombreux dommages mais pas de blessés.
Un homme a essayé de détruire la porte d’entrée avec des pavés, afin de faire exploser de l’intérieur la synagogue, mais ne réussissant pas, il a déclenché la bombe à l’entrée.
L’explosion a été entendue dans toute la ville.

Prague

Plus de 26 tombes d’un cimetière juif ont été retrouvées profanées au sud de Prague, le jour de la fête juive de Yom Kippour.

Sarcelles : attaque d’une épicerie casher Kasher
casher
cachere
Apte, conforme aux exigences de la loi juive

Vers midi, deux personnes vêtues de noir et portant une capuche sont entrées dans ce commerce très fréquenté par la communauté juive. Elles ont jeté « un engin explosif de faible puissance ». Après la déflagration, un nuage de fumée s’est élevé dans le magasin. Les agresseurs sont ensuite sortis de l’épicerie, brisant la porte vitrée en y jetant une brique ou une pierre...

septembre 2012

Début octobre, l’un des auteurs identifié par la police est abattu à Strasbourg. Né à Melun en 1979, Jérémie Louis-Sidney, français d’origine antillaise, était connu depuis le printemps dernier par les services de renseignement. Condamné à deux ans de prison à Grasse en 2008, dans une affaire de trafic de drogue, il a été identifié par la DCRI comme un « délinquant converti à l’Islam radical ». C’est chez l’une de ses deux « épouses religieuses » où il séjournait à Strasbourg, que le trentenaire a été retrouvé par les enquêteurs. Armé d’un magnum 357, il a immédiatement ouvert le feu sur les policiers. A la différence de Mohamed Merah, auteur des tueries de Toulouse et Montauban, Jérémie Louis-Sidney ne s’était jamais rendu à l’étranger pour combattre ou profiter d’un entraînement au djihad. « Il y a un point commun, c’est la radicalisation rapide de gens qui s’étaient signalés sous des profils de droit commun », note le procureur de Paris.

Sondage : quel avenir ?

Dans un récent sondage portant sur 1.302 personnes de la communauté juive, 39,6 % des personnes interrogées pensent qu’il n’y a plus d’avenir pour les Juifs en France.

Vienne un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
menacé

Le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Shlomo Hofmesiter se trouvait à Schwedenplatz en plein centre de Vienne lorsque l’un des fans du Rapid, qui rentrait d’un match, a tendu le bras en faisant le salut hitlérien en ajoutant : "Dégage, sale Juif de merde, les Juifs dehors, Heil Hitler !".

Berlin, un Juif tabassé

Un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
a été blessé dans une agression à Berlin, sous les yeux de sa fille de six ans, par quatre jeunes hommes aux motivations apparemment antisémites.
Selon la police, un jeune homme d’origine supposée arabe a barré le chemin du religieux qui portait une kippa, lui demandant : Es-tu juif ?. Trois autres jeunes sont alors arrivés derrière le père de famille, qui a été frappé à plusieurs reprises à la tête par le premier individu.
Il y a eu ensuite des insultes contre cet homme, ses croyances, sa mère, et sa fille a été menacée de mort, a précisé la police dans un communiqué.
Les agresseurs ont réussi à prendre la fuite. Blessé, le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
a été évacué en ambulance vers un hôpital. La section criminelle de la police fédérale a été chargée de l’enquête.
été 2012

Chansonnette populaire en Egypte

"J’aime Israël… puisse-t-il être effacé de la carte… puisse-t-il disparaître de l’univers" : une chanson de l’Egyptien Amr El Masry... un chanteur populaire.

Banal...

Un jeune homme de 18 ans a été agressé vendredi 8 juin 2012, vers 19 heures, rue Albert-Camus à Sarcelles (Val-d’Oise). Trois hommes l’ont frappé et lui ont volé son portable tout en proférant des insultes à caractère antisémite. Rapidement interpellés par les policiers, les trois individus ont été placés en garde à vue puis déférés au tribunal de Pontoise.

Jordanie

Un groupe de touristes juifs orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
(donc repérables) se trouvait en visite sur le site archéologique de Kerak, en Jordanie lorsqu’un commerçant les repère et les chasse avec l’aide de la foule arabe présente à coup de pierres et de chaussures... charmant pays, théoriquement en pays avec Israël.

Vie française dans la capitale des Gaules...

Vers 18 heures un samedi soir, trois jeunes portant tsitsit Tsitsit
Tsitsits
Frange rituelle comportant 4 fils de laine noués ensemble et placés au 4 coins du Talit. Symbole des Mitsvot et de la présence divine (fil bleu dont l’usage s’est perdu) dans le monde des hommes grâce à la Loi.
(franges) et kippa ont été pris à partie par trois individus, rejoints bientôt par sept autres, près de l’école juive Beth Menahem à Villeurbanne, dans la banlieue lyonnaise.

D’abord agressés verbalement, ils ont été rattrapés et frappés à coups de marteau et de barre de fer. L’une des personnes brutalisées a eu une plaie ouverte au crâne, une autre a été atteinte à la nuque, selon le ministère de l’Intérieur. Brièvement hospitalisés, les trois jeunes sont ressortis de l’hôpital avec cinq jours d’interruption totale de travail. Les auteurs, arrêtés depuis, encourent une peine de 7 ans d’emprisonnement pour "violence aggravée" par trois facteurs : l’appartenance religieuse des victimes (antisémitisme comme mobile de l’agression), le fait que les agresseurs étaient plusieurs, et l’utilisation d’armes par destination, le marteau et la barre de traction métallique.

Il ne s’agit pas d’un acte isolé. Il y a déjà eu toute une série d’agressions de ce style à Villeurbanne et ailleurs. Ce sont des incidents de plus en plus fréquents. Le climat devient irrespirable. Il ne se passe pas une semaine sans qu’on ne relève des insultes, des agressions, des inscriptions de nature antisémite en France.

Agression similaire le 26 mai à Marseille avec coups et glorification de Merah...

Dans le seul mois qui a suivi l’affaire Merah, on a dénombré 140 actes antisémites, soit un tiers des violences recensées sur toute l’année 2011.

Tout se passe comme si Mohamed Merah était devenu une sorte de modèle, un exemple à suivre chez certains jeunes de banlieue.

Heureux comme un Juif en France ?

juin 2012

Vie scolaire française

Parc des Buttes-Chaumont, une classe d’un établissement scolaire juif, l’école Sinaï, était dans le parc pour un cours de « science et vie de la terre », elle y a croisé une classe du collège Edouard Pailleron qui reconnaissant des Juifs, a commencé à les injurier, puis à frapper... Intervention de la police... (mai 2012)

Les fachos grecs :

Auschwitz – « Que s’y est-il passé ? Vous y étiez, vous ? » tonitrua le leader du groupe néonazi Aube dorée (Chryssi Avghi), dont vingt-six membres sont entrés au Parlement grec le 6 mai 2012. "Il n’y avait pas de fours, ni de chambres à gaz, c’est un mensonge", s’est-il emporté lors d’une émission. Il a également redit qu’il tient Hitler pour "une grande personnalité historique du XXe siècle". Au journaliste qui lui demandait s’il maintenait un appel à proférer le salut nazi qu’il avait signé en 1987, il a répondu ne pas dire "’heil’, tout simplement car c’est quelque chose qu’on dit pour quelqu’un de vivant". Surnommé le "Führer" par la presse grecque, Nikos Mihaloliakos affectionne également les "Veni, Vidi, Vici", en référence à Jules César. A la faveur de la crise, son parti marginal est passé de 0,25% des voix à 7% ! Honte aux milliers de votants.

Rappelons que 95 % des Juifs grecs ont été exterminés par les nazis, annihilant notamment la prestigieuse communauté séfarade de Salonique qui était une ville quasi juive avant guerre.

Kiev un juif grièvement agressé

Un étudiant juif orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
âgé de 25 ans se trouve dans un état critique après avoir été brutalement agressé par des néo-nazis peu après avoir quitté la synagogue centrale de Kiev, peu après le deuxième Seder de Pessah.

En voiture

Bloqués dans un embouteillage, un homme de confession juive, portant kippa, a été agressé par un conducteur exaspéré. Echange de coups. Deux femmes accompagnant l’automobiliste s’en sont pris à son épouse, qui a été tirée par les cheveux et frappée. Intervention de la police et des pompiers

Menaces

Cruellement éprouvé par la tuerie du 19 mars, l’établissement scolaire juif de Toulouse, Otsar HaTora est de nouveau la cible de menaces... Les e.mail d’insultes pleuvent...

Un Juif propriétaire d’une boite de nuit à Dijon a reçu des menaces de mort par email. Les menaces faisaient référence aux meurtres commis par Mohamed Merah.

L’hebdomadaire Actualité juive a déposé plainte après avoir reçu une lettre violemment antisémite dont l’auteur regrette qu’il n’y ait pas eu plus de victimes dans la tuerie du collège de Toulouse

Soirée interreligieuse perturbée

Un petit groupe de catholiques intégristes a tout fait pour empêcher un débat entre juifs, chrétiens et musulmans dans le 15e. Ces intégristes (affiliés à la Fraternité Saint-Pie-X) ont finalement distribué des tracts contre le judaïsme invitant à la conversion des Juifs afin "de les arracher à leur ténèbres". J’étais le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
invité et donc "agressé", l’indécence (une semaine après Toulouse) et la bêtise de ces gens me semble avant tout un blasphème contre le catholicisme. Mais c’est le même profil mental qui donne les croisades, les pogromes et tous les crimes commis par leur pères... Cet incident est révélateur d’une autre jeunesse paumée, mais des beaux quartiers et chrétienne celle-là.

Enfant juif frappé

Un jeune garçon juif de 12 ans a été victime d’une agression à caractère antisémite dans le 13e à Paris. Il a été abordé par trois adolescents d’environ 13 ou 14 ans, vers 16 h, devant le collège Ozar Hatorah. Ils ont crié des insultes à caractère antisémite avant que l’un des agresseurs ne le frappe à la tête. (mars 2012)

Profanation

Trente-six tombes du carré israélite du cimetière de l’Est à Nice ont été profanées. Les malfaiteurs s’en sont pris aux étoiles de David, principal symbole du judaïsme.

Le cimetière juif d’Epernay a fait l’objet d’une profanation.
(mars 2012)

Tuerie antisémite à Toulouse

Mohamed Merah, jeune français islamiste forcené, après avoir tué des soldats français (dont des musulmans) a voulu "venger les enfants palestiniens". Il arrive à l’entrée de l’Ecole juive de Toulouse (Otsar HaTora) et tire sur le maximum de personnes en en blessant plusieurs et tuant également.

Le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Jonathan Sandler a été tué de sang froid avec ses deux fils Arieh, 5 ans, et Gabriel, 4 ans, et laisse une veuve enceinte et une petite fille. L’enseignant était natif de Bordeaux, où il a vécu avec ses parents.

Mohamed Merah a fait trois pas de plus pour aller chercher Myriam Monsonego, 7 ans, jusque dans la cour de l’école. Il l’a saisie par les cheveux, il a changé d’arme et lui a logé une balle dans la tête.

Le tueur est reparti, puis repéré, il fut abattu par la police quelques jours plus tard après un assaut très violent de l’appartement dans lequel il s’était retranché.

Signalons dans le concert de condamnations, où la voix des pays musulmans ne s’est pas vraiment fait entendre (à part celle de l’Autorité palestinienne) la lamentable banalisation du chef de la diplomatie de l’UE, Catherine Ashton, qui a osé dresser un parallèle entre la tuerie de Toulouse et les jeunes de Gaza ou de Syrie : "Quand nous pensons à ce qui s’est passé aujourd’hui à Toulouse, quand nous nous souvenons de ce qui s’est passé en Norvège il y a un an, quand nous savons ce qui se passe en Syrie, quand nous voyons ce qui se passe à Gaza et dans différentes parties du monde, nous pensons aux jeunes et aux enfants qui perdent leur vie". Cette banalisation relève du dénie du caractère antisémite de cet acte, ce qui mérite à Mme Ashton d’être rangée dans notre chronique des affreux (et des idiots)...

Il n’a fallu que quelques jours pour que naissent sur Internet, et en particulier sur Facebook, des groupes à la mémoire ou en l’honneur de Mohamed Merah, le tueur de Toulouse. On trouve également toutes sortes de thèses du complot (les Juifs étant bien sûr derrière tout cela...) Quand au père algérien de Mohamed Merah, il a annoncé son intention de porter plainte contre la France pour avoir tué son fils...

Des tags glorifiant les crimes commis par Mohamed Merah furent inscrits dans différents quartiers de Toulouse.

Dans le quartier des Izards, d’où était originaire le tueur musulman, la BAC a été prise à partie par un groupe d’une vingtaine de jeunes dont l’un deux hurlait : « Mon pote Mohamed, c’est un homme, un vrai… C’est dommage qu’il n’ait pas eu le temps de finir le travail et de tuer plus de policiers, mais le travail va être fini… ».

Dangereux de lire l’hébreu

Une jeune fille juive a été victime d’insultes antisémites et giflée à Montreuil (Seine-Saint-Denis) par quatre jeunes hommes qui ont tailladé ses vêtements.
L’adolescente de 16 ans a d’abord été abordée par quatre jeunes hommes à la sortie du métro. Quand ceux-ci ont vu qu’elle portait des documents écrits en hébreu, ils l’ont giflée, ont tailladé ses vêtements à l’aide d’un couteau et ont tenu des propos antisémites, a expliqué le parquet.
La jeune fille a été choquée mais n’a pas été blessée.

20% des Allemands...

Une étude commandée par le parlement allemand et réalisée par des experts indépendants révèle que près de vingt pour cent des Allemands ont, en eux, une haine latente à l’égard des Juifs.

Crétin de député

Le député britannique conservateur Aidan Burley (la trentaine) a été filmé début décembre 2011 dans un restaurant savoyard en compagnie de convives entonnant des chants hitlériens dont l’un d’eux était déguisé en officier SS. Dans une vidéo postée sur You Tube et qui depuis a été retirée, on aperçoit les participants chanter : « Mein Fuhrer ! Mein Fuhrer ! Mein Fuhrer !, Himmler ! Himmler ! Himmler ! Eichmann ! Eichmann ! Eichmann ! », puis l’un d’eux « porter un toast au IIIe Reich »... L’excuse : monsieur enterrait sa vie de garçon... L’affaire fait bien évidemment scandale outre-Manche. L’humour anglais en prend un coup !

Mauvais voisin

Un homme de confession juive, âgé de 60 ans, a été physiquement agressé et aspergé de gaz lacrymogène dans le 14è arrondissement de Paris, par un de ses voisins.

La victime subissait des insultes antisémites et des menaces depuis quelques mois de la part du même individu. L’homme a été transporté par les pompiers aux Urgences.

Décembre 2011

Scène de banlieue parisienne

A Vigneux le shabbat 1/10/11 vers 13h, un groupe de jeunes filles décrites comme d’origine maghrébine a insulté et frappé des membres de la communauté juive qui sortaient de la synagogue.

Insultes et coups, un jeune juif a eu le bras cassé.

L’intervention de la police a conduit à l’interpellation des filles auteurs de l’agression.

Les victimes et les témoins ont fait état de la haine hystérique,qui se dégageait de leurs agresseurs.

Berlin et NPD

Le parti néo-nazi allemand NPD a placardé en face du Musée juif de Berlin une affiche en vue des élections dans la capitale allemande sur laquelle s’inscrit ce slogan : "Plein gaz !". Cette formation ouvertement raciste, antisémite et révisionniste présente son dirigeant Udo Voigt grimpé sur une moto avec ces mots : "Plein gaz !" ("Gas geben !" en allemand).

Accrochée à un lampadaire face à l’entrée principale du Musée juif, l’affiche était également visible dans d’autres endroits de la ville notamment en face de la villa de Wannsee où fut décidée, le 20 janvier 1942, la solution finale et l’organisation administrative et technique de l’extermination des Juifs.

Aout 2011

Sur internet

Internet est le lieu de tous les possibles, l’antisémitisme y a donc aussi sa part.

Un exemple venu de la très tranquille Suisse :

L’image publiée sur le site internet du groupuscule d’extrême droite Genève Non Conforme est sans équivoque. Sous le slogan "1er août : Sauve la Suisse, vise juste", on trouve le corps d’un homme transpercé d’une flèche. Aucun doute possible : le pantin porte la kippa, les papillotes ainsi que le drapeau de l’Etat d’Israël sur le corps. "Cette image définit la haine antisémite profonde qui préside les objectifs de ce mouvement. Ces personnages ont franchi la ligne rouge, c’est un appel pur et simple au meurtre" s’insurge Johanne Gurfinkiel de la CICAD (Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation).

20 ans de prison

Emmanuel Rist, co-auteur de la profanation d’un cimetière juif alsacien en 2004, a été condamné jeudi à vingt ans de réclusion criminelle pour le meurtre, trois ans plus tôt, d’un marchand de tapis marocain qu’il avait croisé dans la rue.

Agent de sécurité âgé de 41 ans, fervent admirateur d’Adolf Hitler et du troisième Reich au moment des faits, en 2001, Emmanuel Rist a affirmé avoir tué Mohamed Madsini dans un geste réflexe après s’être disputé avec lui.

Le marchand ambulant, un père de famille de 46 ans, avait reçu une balle de 7,65 dans la nuque tirée par un pistolet Sauer und Sohn, une arme équipant la police allemande dans les années 40.

Comme lors de ses précédents procès, Emmanuel Rist a dit avoir abandonné l’idéologie nazie qu’il qualifie désormais d’"absurde".

Il avait été condamné à 30 mois de prison en 2007 pour la profanation avec deux acolytes du cimetière juif de Herrlisheim-près-Colmar et à 10 ans de réclusion criminelle en 2009 pour la tentative de meurtre, en 2005, d’un retraité marocain dont il avait piégé à l’explosif le cabanon de jardin. Juin 2011

Norvège

Une étude réalisée par la Ville d’Oslo montre que 33% des étudiants juifs de la ville sont physiquement menacés ou agressés par leurs camarades au moins deux ou trois fois par mois. Le deuxième groupe à subir les plus fortes brimades, ce sont les bouddhistes : ils sont 10% à en souffrir. Un groupe « Autres » atteint 7%, et les musulmans 5,3%. L’enquête révèle en outre que 51% des lycéens considèrent que le mot « Juif » est une expression négative, et 60% indiquent qu’ils ont entendu d’autres étudiants l’utiliser.

Agression antisémite à Villeurbanne

Jérôme, 21 ans, a été agressé par deux individus au seul motif qu’il avait une " tête de juif". Les agresseurs ont tiré trois balles d’un pistolet à grenailles et ont frappé la victime. L’étudiant a été transporté aux urgences pour lésions graves. Il est aujourd’hui hors de danger mais souffre d’un grave traumatisme émotionnel. Avril 2011

Autodéfense dans le métro

Jeudi 17 mars, le professeur des universités Georges Elia Sarfati a été agressé dans le métro par trois jeunes assaillants, apparemment maghrébins. Ces derniers ont immédiatement repéré son chapeau et sa barbe l’identifiant sans ambiguïté comme Juif observant, ainsi que la tête couverte de son épouse Jessica.

Un des assaillants esquissant un geste agressif, ne s’attendait pas à se faire rouer de coups par la canne de Georges Elia Sarfati. Le professeur Sarfati a rythmé sa prompte réaction par des injures en judéo-arabe de circonstance, non moins répétitives que ses coups de canne. Les trois agresseurs antisémites paniqués, ont pris leurs jambes à leur cou.

Ce n’est pas la première agression antisémite qu’a subi le Professeur Sarfati. Au début des années 2000, alors qu’il alternait son enseignement à l’Université de Tel-Aviv et en France, il a fait l’objet d’une grave attaque à l’Université de Clermont-Ferrand. Ses agresseurs lui ont alors cruellement broyé la jambe. Hospitalisé, le professeur Sarfati en est ressorti avec une infirmité définitive le contraignant depuis à marcher à l’aide d’une canne.

Caillou

Un projectile a été jeté sur une vitre de la synagogue de Garges les Gonesse samedi soir à 21h30, alors qu’environ 150 personnes se trouvaient à l’intérieur pour célébrer la fête de Pourim.

Roué de coups

France : un adolescent juif a été roué de coups dans l’Isère à Pont de Heruy (Isère), à la sortie d’un lycée, un jeune garçon juif agé de 15 ans a été pris à partie par une dizaine de collégiens. Roué de coups après avoir été jeté à terre, subissant des insultes antisémites, ses agresseurs l’ont abandonné sous le choc, perclus d’hématomes et de contusions.

Cette agression fait suite à de nombreuses altercations et brimades liées à son identité juive.

Massacre d’une famille juive

Dans la nuit du vendredi 11 mars 2011, Udi Fogel 36 ans, sa femme Ruth Fogel 35 ans, leurs enfants Yoav Fogel 11 ans, Elad Fogel 4 ans et leur bébé Hadas de trois mois ont été poignardés à mort dans leur sommeil.

Cela se passe à Itamar, une implantation juive de Samarie. Le crime a bien entendu une connotation nationaliste palestinienne, mais nous le classons dans les actes antisémites car sa sauvagerie et le fait de tuer de sang froid, un par un et avec préméditation une famille entière parce que juive ne peut s’expliquer autrement que par une haine raciste très profonde et la lutte politique ne saurait ni justifier, ni expliquer un tel geste. L’évènement ne fera en rien la "une"... La barbarie se trouve, hélas, normalisée. Le classement de ce massacre sur Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com dans la liste des "affreux" n’est en rien une prise de position politique et nous n’exprimons ici aucune opinion sur le conflit et la légitimité ou non de lutte des Palestiniens pour leur indépendance. Mais nous appelons un chat, un chat et refusons que le politique masque ou pire : justifie l’antisémitisme.

http://www.massorti.com/Assassinat-...

Lausanne un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
molesté

L’assistant du rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
a été molesté par trois individus aux abords de la synagogues. La CICAD dénonce « un des actes antisémites les plus graves en Suisse de ces dernières années ».

Un groupe de trois individus a abordé l’homme qui portait un chapeau et une barbe et lui a demandé s’il était juif. Lorsque celui-ci leur a répondu que c’était le cas, il s’est fait aussitôt traité d’« espèce de sale juif ». Les trois hommes lui ont alors assené plusieurs coups de poings et coups de pieds.

L’homme a été secouru par des passants. L’intervention rapide des services de police aura aussi permis d’appréhender deux des trois agresseurs. Tous les trois étaient de type nord-africain. Les deux qui ont été interpellés ont 16 ou 17 ans. Le troisième est plus âgé.

23 février 2011

Riga

Des inconnus ont profané début décembre 2010 une centaine de tombes dans le cimetière juif de Riga en les couvrant de croix gammées.

Quelque 85.000 Juifs résidaient en Lettonie juste avant la Seconde guerre mondiale. Environ 70.000 d’entre eux ont péri durant l’occupation, tués par des nazis allemands dans le pays, souvent avec l’assistance de milices lettones ou exterminés dans des camps de concentration en Europe occupée.

Tags

Des inscriptions antisémites ont été découvertes sur le mur principal du centre culturel de la communauté juive à Saint-Laurent-du-Var, sur la Côte d’Azur.

Deux croix gammées et l’inscription "sales feujs, marre de vous" ont été tracées à la bombe sur le bâtiment qui n’avait jamais fait l’objet dans le passé d’actes antisémites. (décembre 2010)

Colis

Colis piégés envoyés du Yemen : une synagogue de Chicago était visée
Oct.2010

Tombes

Bar-le-Duc (Meuse), 49 tombe ont été profanées au cimetière juif.
Oct. 2010

Mots

Trois croix gammées et deux inscriptions antisémites ont été découvertes dimanche 3 octobre 2010 sur la maison d’un médecin de confession juive à Schiltigheim.

Profanations estivales

Des tags antisémites et des croix gammées ont été inscrits sur le mur qui entoure la synagogue de Melun (Seine-et-Marne), ainsi que sur un mur du bâtiment.

Vingt-sept tombes ont été profanées au cimetière israélite de Wolfisheim dans le Bas-Rhin. juillet 2010

Des inscriptions antisémites et croix gammées ont été taguées sur les devantures des magasins juifs et cacher situés dans le Boulevard Voltaire Paris 11ème fin juillet 2010.

Juste des nations profané

Une inscription antisémite, "Jude won" (Juif dehors), a été gravée sur la tombe d’Irena Sendler, une Polonaise qui avait sauvé 2.500 enfants juifs du Ghetto de Varsovie.

Irena Sendler avait aidé avant la Seconde guerre mondiale les familles juives pauvres de Varsovie, où elle travaillait comme assistante sociale.

A l’automne 1940, elle prit des risques considérables pour apporter de la nourriture, des vêtements ou des médicaments aux habitants du ghetto.

Dès 1942, elle faisait sortir clandestinement des enfants du ghetto qu’elle hébergeait dans des familles catholiques et des couvents. Les enfants étaient cachés dans des valises, transportés par des pompiers ou des bennes à ordures ou dissimulés sous les manteaux de personnes ayant le droit d’accéder au ghetto.

En 1965, Irena Sendler obtint la distinction de "Juste parmi les Nations", attribuée par l’Institut Yad Vashem de Jérusalem.

Football

L´ancien ministre libanais Wiam Wahhab au sujet de la Coupe du Monde : "Je soutiens l´Allemagne en politique et le Brésil en foot. J´aime comment les Brésiliens jouent. Mais j´aime les Allemands parce qu´ils haïssent les Juifs et les ont brûlés." (Entretien diffusé sur la chaîne libanaise satellitaire Al-Jadid/New TV le 4 juillet 2010).

ACTES ANTISEMITES RECENSES EN FRANCE
DU 30 MAI 2010 AU 09 JUIN 2010

1) ACTIONS

VIOLENCE :

Lundi 31 mai 2010 - Paris (75013) *
Lors d’une séance de sport dans un stade, un jeune de 17 ans d’une école juive s’est fait interpellé par deux individus qui lui ont crié "baisse les yeux ou je te b…", "on n… tous les Juifs". Le jeune leur a répondu mais ils l’ont attrapé et frappé au visage.

Mercredi 2 juin 2010 - Paris (75002)
Un jeune de confession juive, accompagné de sa fiancée qui portait une maguen David, a été insulté "qu’est-ce que tu as à me regarder sale juif" et a ensuite reçu un coup de poing de la part d’un individu. Points de suture à l’arcade sourcilière et 5 jours d’ITT. Plainte déposée.

Dimanche 6 juin 2010 - Argenteuil (95100)
Un homme de 44 ans de confession juive a été agressé dans le RER par un individu demandant à chaque passager s’il était juif. Il a subi des insultes antisémites "j’aime pas les Juifs et je vais te taper" "t’as vu ce que tes cousins ont fait à Gaza". La victime a reçu 2 coups de poing à la tempe.

L’individu a été interpellé. En comparution immédiate le 8 juin 2010, il a été mis en détention provisoire dans l’attente de son procès. Une audience est prévue en juillet 2010.

INCENDIE OU TENTATIVE D’INCENDIE :

Dimanche 6 juin 2010 - Metz (57000)
Deux individus en scooter ont lancé un cocktail Molotov dans un home israélite. Pas de blessés ni dégâts. Plainte déposée.

DÉGRADATION / VANDALISME :

Lundi 31 mai 2010 - Grenoble (38000)
A l’issue d’une manifestation pro-palestinienne, une école juive a été dégradée par des jets de pierres et des chariots ont été lancés contre la porte. Plainte déposée.

Mardi 1er juin 2010 – Aix en Provence (13090)
Jet de pierre et dégradation de la baie vitrée située au rez-de-chaussée de la synagogue. Plainte déposée.

Mercredi 2 juin 2010 - Drancy (93700)
Le véhicule d’un responsable communautaire a été totalement détruit par le feu dans le jardin de son pavillon. Plainte déposée.

Samedi 5 juin 2010 - Grenoble (38000) *
Dans la nuit de samedi à dimanche, 4 magasins du centre ville de Grenoble ont été tagués d’une maguen David. Certains magasins appartiennent à des personnes de confession juive.

2) MENACES

PROPOS, GESTE MENAÇANT ET DÉMONSTRATION INJURIEUSE :

Dimanche 30 mai 2010 - Paris (75019) *
Insultes antisémites proférées envers une personne de confession juive près d’un restaurant "cacher".

Lundi 31 mai 2010 - Bobigny (93000) *
Une élève d’un lycée privé, de confession juive, 17 ans, a fait l’objet de propos antisémites "le judaïsme était une religion de Satan", etc. de la part d’une autre élève.

Mardi 1 juin 2010 - Paris (75008)
Une association communautaire a reçu un message antisémite sur son répondeur : "Vous trouvez ça normal, vous, d’attaquer les bateaux comme ça, bordel de m...? Vous allez créer plein de Ben Laden en France, vous allez voir que toutes les synagogues vont péter en France bientôt. Bande de fils de pute de Juifs de m.....". Plainte déposée.

Mercredi 2 juin 2010 - Paris (75015)
Une synagogue a reçu un appel anonyme insultant et menaçant " Synagogue de m..., je suis kamikaze qui va faire exploser cette synagogue de m...". Plainte déposée.

Mercredi 2 juin 2010 – Strasbourg (67000)
A la suite d’une manifestation pro-palestinienne, environ 700 manifestants ont voulu se diriger vers la synagogue aux cris de "Mort à Israël", "Israël assassin". Ils ont été refoulés par les forces de police.

Vendredi 4 juin 2010 - Brunoy (91800)
Trois élèves d’une yeshiva se sont retrouvés à la gare de Brunoy face à 2 hommes qui les ont menacés d’un couteau et insultés en criant "Fofana, Fofana", "A mort", "Juifs, on va tous vous tuer". La police a interpellé les 2 individus qui avaient pris la fuite dans un supermarché. Plainte déposée. Un prévenu a été mis sous contrôle judiciaire et une audience est prévue en juillet 2010.

Dimanche 6 juin 2010 – Chennevières sur Marne (94130)
Un jeune de 13 ans a reçu des propos antisémites sur son portable. Plainte déposée et enquête en cours.

Dimanche 6 juin 2010 - Nice (06000)
Sur le chemin de la synagogue, un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
a reçu une pierre à la jambe et a subi des insultes "vous êtes des assassins".

Dimanche 6 juin 2010 - Marseille (13010)
Une personne de confession juive a été menacée et insultée par le gardien de son immeuble en ces termes "on en a marre de vous", "maintenant je vais vous gifler, on en a marre de vous, vous coulez les bateaux". Il a fait mine de la frapper à plusieurs reprises sans l’atteindre. Plainte déposée.

Mardi 8 juin 2010 - Grenoble (38000) *
Un couple de confession juive en voiture a subi des crachats et des insultes antisémites « sale feujs » de la part de deux individus également en voiture. Plainte en cours

Profanation

mai 2010 - Grèce : profanation du cimetière juif de Salonique, trois arrestations

Un Juif agressé à Nîmes

Un octogénaire de confession juive a été aspergé de gaz lacrymogène peu avant la célébration de l’office dans la synagogue. La victime ne portait pas de kippa et aurait été pris à parti par trois hommes « parlant très mal Français » et « qui sont repartis tranquillement ». La porte de la synagogue a également été taguée, avec l’inscription « Nike lé juif », une dégradation apparemment commise par le même groupe. (mai 2010)

Un Juif agressé à Strasbourg

Un homme portant la kippa a été blessé vendredi au centre de Strasbourg par deux hommes qui l’ont frappé à coups de couteau et de barre de fer, un acte dénoncé comme "clairement antisémite" par le CRIF.

Selon Maud Nisand, avocate strasbourgeoise de la Licra, qui va se porter partie civile, l’un des suspects avait été par le passé hospitalisé en milieu psychiatrique sur décision d’un médecin juif. « Il en aurait nourri une haine contre les juifs, selon nos informations », a-t-elle précisé. Selon un témoignage recueilli par la LICRA, il aurait déclaré aux enquêteurs : « c’est à cause de psys juifs que j’ai été à l’hôpital ».

Avril 2010

"L’imam des juifs"

Hassen Chalghoumi, l’imam de Drancy, en région parisienne, a dû quitter précipitamment sa mosquée lors de la prière vendredi 29 janvier 2010. Hassen Chalghoumi, président de l’association culturelle Al-Nour (la lumière) qui gère la mosquée et connu pour ses prises de position médiatiques en faveur d’un « islam de France » et d’un rapprochement avec la communauté juive, a déjà été victime de représailles en 2006 et 2009. A sa demande, Hassen Chalghoumi est sous protection policière depuis les incidents. Sa mosquée est placée sous surveillance.

Le courage de l’ouverture : " Je suis pour l’interdiction par la loi de la burqa, qui n’a pas sa place en France, pays où les femmes votent depuis 1945. [...] A la différence du voile qui couvre les cheveux, la burqa, ou devrais-je dire le niqab, n’a aucun fondement dans l’islam, ni dans le Coran. Cette tradition très minoritaire renvoie à une idéologie qui saborde la religion musulmane. La burqa est une prison pour les femmes, un outil de domination sexiste et d’embrigadement islamiste. "


Pour l’anniversaire de la libération d’Auschwitz

Strasbourg : profanation d’une trentaine de tombes dans un cimetière juif.

Grèce

La synagogue de La Canée en Crète à été incendiée.

Grâce à l’intervention rapide des pompiers, les dégâts ont été limités, a-t-on appris auprès d’une source policière locale.

Quatre personnes, un Américain d’origine grecque, deux Britanniques et un Grec avaient été inculpés fin janvier sur l’île de Crète (sud) pour avoir mis le feu, les 5 et 16 janvier, à l’un des derniers monuments juifs locaux, la synagogue de La Canée, fondée au Moyen-Age.

Cette action était la plus grave des actes de vandalismes visant sporadiquement ces dernières années en Grèce cimetières et bâtiments juifs. La communauté juive du pays, exterminée à 80% à l’époque de l’occupation nazie, ne ne compte plus que quelques milliers de personnes.

En juin dernier, des inconnus avaient profané le cimetière juif d’Ioannina, dans le nord-ouest du pays.

janvier 2010

Cours d’école

Une mauvaise surprise attendait les élèves du Collège Marcel Cachin, le 25 novembre 2009, au Blanc-Mesnil. Un tag antisémite. La cible : un professeur de mathématiques de l’établissement. Son nom de famille inscrit sur le mur principal de l’école, avec une croix gammée : « X (patronyme) sale juif ».

Le professeur visé a décidé de porter plainte, pour diffamation et propos antisémites.

Aux USA

Le nombre de délits liés à l’origine ethnique, la religion ou l’orientation sexuelle a augmenté de 9500 en 2007 à 9700 victimes en 2008 aux États-Unis, le racisme restant la motivation principale, selon des chiffres publiés par la police fédérale.

Selon le rapport, une victime sur cinq a été agressée pour des raisons religieuses, les juifs représentant deux-tiers des victimes de ce type de violences. Le FBI établit ces statistiques en s’appuyant sur un réseau de 13 690 agences locales témoins situées dans la plupart des cinquante États.

C’est la rentrée !

Un établissement juif d’enseignement secondaire ORT Bramson, située dans le 10e arrondissement de la ville, a été pris pour cible à Marseille par un ou plusieurs inconnus qui ont jeté un engin incendiaire sur sa façade. Aucun blessé n’a été signalé. (septembre 2009)

Profanation d’un cimetière juif en République tchèque

Des vandales ont profané 63 tombes dans un cimetière juif à Uhersky Ostroh, dans l’est de la République tchèque. 29 juin 2009

Néonazis brésiliens

Le double meurtre d’un couple de jeunes étudiants, qui a eu lieu en avril 2009 à Porto Alegre, lors d’une fête anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler, a mis la police sur une piste inquiétante.

Ce crime serait en réalité un règlement de compte entre deux leaders d’une cellule néonazie. Les deux hommes avaient créé, dans la pampa brésilienne, une nation imaginaire, pensée comme une union des blancs du sud de l’Amérique latine. La police a découvert chez plusieurs membres du mouvement des explosifs et des armes blanches. Le groupe prétendait prendre le pouvoir en gagnant de petites élections locales et en montant des opérations terroristes contre des synagogues, des noirs et des homosexuels.

Outre Atlantique

Quatre hommes, dont trois citoyens américains et un haïtien, convertis à l’islam soupçonnés de préparer des attentats contre deux synagogues de New York, ont été arrêtés jeudi 21 mai 2009.

Une opération policière menée dans le sud du Brésil a permis de démanteler cinq cellules néonazies et de saisir un vaste matériel de propagande faisant l’apologie d’Adolf Hitler.

Oslo, profanation

Le carré juif d’un cimetière d’Oslo a été profané, des croix gammées et une inscription menaçante ayant été taguées sur des pierres tombales. La Norvège ne compte qu’une très petite communauté juive, d’environ 1.300 membres sur une population totale de 4,8 millions de personnes.

skinheads

Cinq victimes, d’origine maghrébine, ont été violement attaqués dans la nuit de samedi 9 à dimanche 10 mai 2009, près de Paris, par une trentaine d’agresseurs racistes, qui les ont frappés à coup de pieds, de poings et de bouteilles, en scandant « ça sent l’arabe ici ».

Croix gammées

Profanation à la croix gammée au Mémorial de la Shoah à Paris dans le 4e arrondissement.
17/04/09

Des croix gammées tracées à la peinture noire ont été découvertes samedi matin, en pleine Pâque juive, au Mémorial de la déportation à Drancy. Samedi 11 avril

Tuer des enfants juifs...

Un Palestinien a tué un enfant de 13 ans et grièvement blessé un enfant de 7 ans à coups de hache. Cela dans une colonie d’activistes (bat Hayin), ce qui n’excuse rien, des enfants assassinés à la hache est un pure acte inexcusable d’antisémitisme et non un assassinat politique. L’attaque a été revendiquée dans un communiqué par plusieurs mouvements palestiniens, dont les Brigades des martyrs d’al-Aqsa, branche armée clandestine du Fatah, le Djihad islamique et le « groupe Imad Moughnieh ».

Nouveau prêtre négationniste au Brésil

« Les juifs parlent de six millions de personnes tuées, mais combien de catholiques ont-elles été victimes de l’Holocauste ? Ils étaient 22 millions », a affirmé l’archevêque Dadeus Grings, de Porto Alegre dans le sud du Brésil, selon le Latin American Herald Tribune, mercredi 1er avril 2009.

Jeunes allemands

14% des adolescents allemands prétendent que les Juifs ont mérité d’être persécutés durant le nazisme.

L’enquête réalisée par l’Institut de recherche sur le crime basé à Hanovre, a sondé 44.610 étudiants allemands.

Belgique - Trois Juifs attaqués à coups de barre d’acier

Dans le secteur de la Somersstraat, un homme d’origine arabe a attaqué trois religieux juifs, sans provocation. L’homme a attaqué ses victimes avec une barre d’acier tout en criant « Allah Akbar » (Allah est grand) et « Yahud, Yahud » ( Juif, Juif). Mercredi 4 mars 2009

Grenade contre un centre juif au Venezuela

Une grenade a été lancée jeudi 26 février, devant l’entrée d’un centre juif de Caracas, capitale du Venezuela où une synagogue a déjà été la cible d’une attaque fin janvier

Canada

A l’Université “York” de Toronto, des étudiants juifs ont été insultés, menacés et molestés, et une centaine d’étudiants pro-palestiniens se sont attaqués aux bureaux de l’organisation estudiantine juive “Hillel”, en scandant des slogans contre Israël et les Juifs.
Des étudiants ont même été importunés à leur domicile, par courrier ou par téléphone.

Europe, un rapport inquiétant

La moitié des citoyens européens sont d’avis que les juifs ne sont pas loyaux à l’égard de leurs pays ; 31 % des personnes interrogées considèrent par ailleurs que ce sont les juifs qui sont responsables de la crise financière mondiale.
Dans certains pays d’Europe, 40% des citoyens pensent que les juifs détiennent trop de pouvoir dans le monde des affaires. Bien plus, ce chiffre grimpe à 50 % en Hongrie, en Pologne et en Espagne.

44 % des personnes interrogées (64 % en Espagne) pensent que les juifs ont tendance à trop parler de la Shoah.

Tague

Une étoile de David accrochée à une potence ainsi que l’inscription "Hitler avait raison", ont été taguées sur un mur d’enceinte du cimetière de Montigny-lès-Metz. Février 2009.

Agression verbale

Un élu strasbourgeois Eric Elkouby agressé par une dizaine de personnes venues solliciter spontanément une entrevue avec lui, il a dû subir durant cette conversation des propos antisémites et des menaces de mort. Le procureur est saisi.

Hollande

La synagogue de Haaksbergen et un bâtiment juif de Oss ont fait cette semaine l’objet d’attaques de jets de pierres brisant leurs fenêtres, et une institution juive de Arnhem a été la cible d’un attentat aux cocktails Molotov. février 2009.

Ukraine

Des inconnus ont disséminé des tracts menaçant de tuer des juifs, à coté de la synagogue dans la ville de Donetsk. Les tracts ont prévenu les juifs qu’ils étaient « tenus responsables » du meurtre d’enfants Palestiniens à Gaza lors du conflit entre Israël et le Hamas.

D’autre part, une charge explosive a été découverte dans le ventilateur d’une autre synagogue en Ukraine. Sergey Shvardovsky, l’un des leaders de la congrégation juive progressive de Lutsk a trouvé la bombe improvisée dans le sous-sol de la synagogue.

Turquie

Des vandales ont attaqué et mis à feu la synagogue de la ville de Bursa. Février 2009.

Actes antisémites sous couvert de conflit

janvier 2009

Le conflit dans le sud d’Israël et Gaza soulève des réactions émotionnelles. Certaines peuvent se comprendre, mais d’autres, beaucoup trop, montrent un amalgame malsain dans le cœur et la tête de certaines personnes. Les dérapages sont inquiétants.

Cela commence par des slogans haineux lus ou entendus lors de manifestations de soutien aux Palestiniens, comme "mort aux juifs". Des groupes de musulmans y ont aussi porté ostensiblement les écharpes vertes du Hamas en scandant des slogans en arabe, « allah akbar », mais aussi « tremblez, juifs … l’armée de Mahomet est de retour ». Même certains mouvements laïcs avaient choisi pour icône Al-Qassam. Kemi Seba, l’ancien leader noir extrémiste maintes fois condamné pour antisémitisme a fait hurler parmi les manifestants les slogans « Obama, le sioniste », avant de scander « les Palestiniens vivent mille fois pire que la Shoah » ou encore « les sionistes sont les nazis du XXème siècle. Les sionistes doivent être abattus. »

Amalgame et manque de réflexion et de recul, voilà ce qui nourrit un antisémitisme latent. Des appels au calme se sont fait entendre.

Au CFCM, on se veut confiant : « Nous condamnons vivement l’attentat contre la synagogue de Toulouse, mais il ne faut pas s’affoler », estime son président Mohammed Moussaoui, qui appelle les organisations religieuses à « faire preuve de retenue, même si la cause palestinienne est d’une résonance particulière pour les musulmans ».

Exemples :

Le site du quotidien français Libération décide de bloquer les commentaires relatifs aux articles traitant du conflit israélo-palestinien, arguant qu’ils avaient été l’arène d’un ’’déchaînement de haine, des tombereaux d’insultes, des injures à n’en plus finir’’, a indiqué la rédaction du quotidien "Si Libération se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, le lieu d’aisance des racistes et des antisémites", on peut imaginer...

Une quinzaine d’actes antisémites ont été recensés depuis le début de l’intervention israélienne à Gaza.

Le plus grave fut une l’incendie d’une voiture lancée contre la grille d’une synagogue à Toulouse.

Un véhicule avait de même été mis à feu aux abords d’un lieu de culte juif à Toulon. Par ailleurs, une dizaine de tags clairement anti-israéliens ont été dénombrés à Marseille, Agde, Menton, Angers, Strasbourg - où des inconnus ont inscrit le mot « Assassins » sur le mur d’une synagogue - ainsi que Viry-Châtillon - où le slogan « Hamas solidarité » a été peint sur un pont. En région parisienne, enfin, une lettre de menace de mort à consonance antisémite a été adressée à un particulier.

Plusieurs incidents étaient intervenus en marge des manifestations de soutien aux Palestiniens de Gaza. À Marseille, un drapeau israélien a été brûlé tandis qu’à Strasbourg, une pancarte mêlant croix gammée et étoile de David a été brandie. À Metz, 200 personnes auraient quitté le cortège pour se diriger vers une synagogue avant d’être repoussées par la police.

Une adolescente, de confession juive, a été prise à partie alors qu’elle sortait du collège Léon-Blum où elle est inscrite en classe de 3e. Ses agresseurs, a-t-elle expliqué aux enquêteurs, l’ont frappée aux jambes et lui ont lancé des insultes antisémites, avec une allusion au conflit israélo-palestinien. L’inspection académique du Val-d’Oise indique qu’elle « a été projetée à terre et frappée à coups de pieds. Elle a des hématomes importants.

Un juif a été attaqué au nord de Londres, un cocktail molotoff lance contre une synagogue de la ville, plusieurs graffitis et courriers de menaces contre la communauté juive londonienne.

La synagogue libérale de Bruxelles a essuyé un cocktail Molotov.

La vitrine d’un centre d’études juives à Genève a été brisée dans la nuit.

Belgique : Dans une rue d’Anvers où habitent de nombreuses familles juives, des centaines de marocains et d’arabes ont provoqué une émeute, incendiant des véhicules et lançant des pierres sur les maisons où habitent des juifs.

Suisse : Dans la rue Borrweg à Zurich (une rue habitée par de nombreuses familles juives) il y a eu une tentative d’incendie volontaire dans un bâtiment où habitent des juifs. Le feu a pris seulement dans les caves et s’est éteint de lui-même.

Deux attaques aux cocktails molotov ont visé dans la nuit la synagogue de Schiltigheim (Bas-Rhin) et le centre communautaire juif Ohr Menahem ainsi que sa synagogue à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Une dizaine d’inscriptions antisémites et pro-palestiniennes sur le mur d’un centre social, dans la banlieue du Puy-en-Velay. On pouvait lire entre autre "Il faut tuer les juifs".

Aix-les-Bains : Un enseignant juif agressé par deux arabes.

Tentatives d’agression des synagogues de la rue Deloye et de la rue Blacas à Nice, lors de la manifestation propalestinienne qui a eu lieu le samedi 10 janvier.

On a tiré à la carabine sur une fenêtre de la synagogue Or Aviv à Marseille, entre le dimanche 11 janvier au soir et le mardi 13 janvier. Le bâtiment abrite aussi une école.

Dans la nuit du 13 janvier 2009, des graffitis, dont une croix gammée, ont été dessinés sur la façade de la synagogue de Lille et un vitrail a été brisé par des jets de pierre. De plus, la synagogue de Mulhouse a été souillée par des slogans haineux.

Attentat au cocktails Molotov contre de la synagogue de Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, qui a provoqué un incendie jeudi 15 janvier.

Italie Samedi 16 janvier : Un inconnu a essayé de mettre le feu à un petit ballon de gaz près du mur extérieur de la maison de Chabbad à Florence. Le ballon de gaz a pris feu mais n’a pas explosé. De légers dégâts ont été causés au mur du bâtiment.

La synagogue d’Hayange proche de Thionville a été touchée par le jet d’un cocktail Molotov dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 janvier, provoquant un début d’incendie.

Pour la deuxième fois en quinze jours, une cinquantaine de manifestants pro-palestiniens se sont dirigés vers la synagogue de Metz samedi 17 janvier alors que les fidèles célébraient l’office de shabbat.

Les affreux sont parfois juifs

Trois élèves du lycée Janson-de-Sailly (Paris 16e) ont été victimes d’une agression, jeudi 8 janvier, devant leur établissement. Les lycéens, âgés de 15 et 17 ans, d’origine maghrébine, ont été roués de coups par des jeunes gens venus distribuer des tracts pour La Ligue de défense juive (LDJ), une organisation extrémiste interdite aux Etats-Unis et en Israël. Le Crif a immédiatement dénoncé cette agression. La LDJ elle même a "condamné" en outre "avec la plus grande fermeté cette agression dont ont été victimes des jeunes d’origine maghrébine" et a "rappelé que si des jeunes ou moins jeunes voulaient importer le conflit actuel entre Israël et Gaza, ils trouveraient la Ligue en travers de leur chemin".

13.01.09

Vandalisme contre une voiture

La voiture du rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Meïr Kalmenson du groupe scolaire Chné-Or à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) a été dégradée dans la nuit du 28 au 29 décembre. Le pare-brise et les vitres du véhicule, stationné à quelques mètres du domicile du rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
, ont été brisés.


Agressions à Lyon

Ce week-end (27.12.08), deux juifs ont été agressés à Villeurbanne et à Vénissieux. La première agression a eu lieu samedi soir, vers 20 heures, rue Branly dans le centre-ville de Villeurbanne. Un jeune étudiant juif, portant une kippa se promenait avec sa fiancée quand il a été violemment attaqué, par-derrière par trois jeunes qui l’ont, sans aucune raison, passé à tabac avant de prendre la fuite. Le jeune homme, très choqué, souffre d’une fracture du nez. Il a déposé plainte au commissariat de Villeurbanne.

Dimanche 28 décembre, c’est un forain juif qui a été pris à partie dans un bar de Vénissieux. Les insultes échangées sont sans équivoque.

Belgique

Des étoiles de David, des croix gammées et des menaces de mort ont été taguées à l’encre rouge sur les vitrines de cinq magasins situés dans une rue commerçante d’Anderlecht dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 décembre 2008.

Dieudonné, la haine minable

Déc. 2008

Devant 5 000 spectateurs (!!!), sur la scène du Zénith de Paris, "l’humoriste" a remis au négationniste Robert Faurisson, condamné à plusieurs reprises pour contestation de crime contre l’humanité, "un prix de l’infréquentabilité et de l’insolence".

Un de ses techniciens, costumé en déporté juif, une étoile jaune sur la poitrine, remet un trophée au vieil homme, qui n’en revient pas : "Je n’ai pas du tout l’habitude de ce genre d’accueil. Je suis supposé être un gangster de l’histoire !" Depuis plus de trente ans, Robert Faurisson alimente la chronique judiciaire en niant l’existence de la Shoa.

Dans les travées du Zénith, quelques people -dont l’animateur de Questions pour un champion, Julien Lepers, voisinaient avec le gratin de l’extrême droite : Le Pen, accompagné de son épouse Jany et de sa fille Marie-Caroline, ainsi que Patrick Bourson, l’associé du leader frontiste dans une affaire de champagne. Un peu plus loin : l’essayiste Alain de Benoist, Dominique Joly, un conseiller régional FN élu sur la liste de Marine Le Pen, Frédéric Chatillon, un ancien dirigeant du GUD, et Marc Georges, alias Marc Robert, coordinateur de la campagne de Dieudonné pour la présidentielle de 2007. "Il y avait aussi des gens d’extrême gauche", tente de rééquilibrer l’humoriste, qui toutefois refuse de donner des noms : "Je ne veux gêner personne." La militante propalestinienne Ginette Skandrani confirme sa présence, non loin du leader radical noir Kémi Seba, dont le mouvement Tribu Ka a été dissous en 2006 par le ministère de l’Intérieur.

Mots "drôles"

En France nous avons l’hilarant Dieudonné, en Norvège ils ne sont pas de reste.

"Je voudrais profiter de cette occasion pour rappeler la mémoire des milliards de mouches et de poux qui ont perdu la vie dans les chambres à gaz allemandes, sans avoir commis aucun autre tort que celui de se trouver sur le dos de Juifs", a déclaré Otto Jespersen dans un show de la télévision nationale le 27 novembre 2008.

Le 4 décembre, Jespersen a récidivé en déclamant le monologue satirique d’un personnage antisémite : "En fin de compte, je voudrais souhaiter à tous les Juifs norvégiens un joyeux Noël… mais non, que dis-je ? Vous ne fêtez pas Noël, n’est-ce pas ? C’est vous-mêmes qui avez sacrifié Jésus."

En Belgique flamande :

Dans un sketch intitulé "Arbeit macht frei", Philippe Geubels "trouve qu’ils [les Juifs] exagèrent un peu". Déplorant que "le rédacteur en chef de Joods Actueel s’est arrangé pour que le sketch "la truite d’Hitler" ne soit pas diffusée, le "comique" de la VRT s’interroge : "Que vont-ils faire s’il y a une grosse fuite de gaz ici à Anvers ? Poursuivre la ville pour provocation ?", avant d’ajouter : "Je trouve que tout ce qui s’est passé est très mal, mais je pense aussi que tout cela ne serait plus possible aujourd’hui. Les Juifs sont aussi devenus beaucoup plus intelligents... Ils se sont éparpillés partout dans le monde maintenant. Comment pourrait-on encore tous les rassembler ?". Et de conclure, sous les rires gras et les applaudissements nourris du public : "La plupart se sont installés en Amérique, donc les recevoir par train en Allemagne n’est plus possible non plus".

Profanation

Profanation de 500 stèles du carré musulman et d’une dizaine de tombes juives dans le cimetière militaire de Notre Dame de Lorette, près d’Arras. Déc 2008

Attentats à Bombay

Un attentat terroriste est par définition immonde. Le choix d’un petit centre juif assez discret montre bien la volonté de tuer aussi du "juif" dans un pays comme l’Inde. C’est de l’antisémitisme comme on en voit de plus en plus chez les islamistes devenus les "fachos" de notre époque. Huit otages israéliens ont été tués dont le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Gabriel Holzberg et son épouse Rivka, ainsi que deux autres juifs Loubavitch Habad
Loubavitch
Chabad
Mouvement Hassidique fondé en Russie par Shniour Zalman de Lyadi à la fin du 18ème siècle. Habad est l’acrostiche de Hokhma-Bina-Daat. C’est un mouvement qui a beaucoup changé et est devenu "missionnaire" et activiste après la Shoa. Imprégné de messianisme, son dernier Rabbi, non remplacé à ce jour, à été considéré comme le Messie par certains adeptes.
, Bentzion Chroman et le Rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Leibish Teitlebaum. Le corps d’une femme de 60 ans, Yoheved Orpaz a également été identifié sur les lieux. (En tout près de 200 victimes dans cette série d’attentats) déc. 2008 voir également http://www.massorti.com/Inde.html

Même en Israël

Le tribunal de district de Tel-Aviv a condamné un groupe de huit jeunes israéliens d’origine russe et vaguement juifs par leurs liens familiaux, dont trois mineurs, à des peines de un an à sept ans de prison ferme pour "activité néo-nazie" en Israël.

Les membres du groupe, qui avaient accepté de plaider coupables, ont été condamnés pour une série de délits racistes et des actes de violences contre des travailleurs immigrés d’origine asiatique, des drogués, des homosexuels ainsi que des juifs religieux.

Le chef du gang Erik Bonite, connu sous le sobriquet de "Ely le Nazi", a écopé de sept ans de prison. Il a été notamment reconnu coupable d’avoir commémoré l’anniversaire d’Adolf Hitler au cours d’une cérémonie durant laquelle les membres de son groupe ont prêté le serment de défendre la "race blanche jusqu’à la dernière goutte de leur sang".

Le juge a également souligné qu’il n’y avait pas de "possibilité de punir les accusés de façon légère car les citoyens israéliens ne peuvent accepter l’effrayant phénomène que leurs actes a permis de révéler".

Lors de leur arrestation, en septembre 2007, ces jeunes, âgés à l’époque de 16 à 21 ans, avaient des liens avec d’autres groupes néo-nazis, notamment en Russie.

Lors de perquisitions, des uniformes nazis, des portraits d’Hitler ainsi qu’un pistolet et des explosifs ont été retrouvés. Dans une cassette filmée, on voit les condamnés contraindre un drogué juif à se mettre à genoux et à demander "pardon au peuple russe pour être juif et drogué".

Profanation

Deux cimetières juifs allemands ont été profanés. Une tête de porc et une banderole antisémite ont été laissées à l’entrée du cimetière de la ville de Gotha. Des verres contenant un liquide rouge-sang ont été jetés sur la porte du cimetière. A Erfurt, une croix gammée a été peinte sur la plaque commémorative à l’entrée du cimetière juif.
Nov. 2008

Djihadisme sur Internet

Une étude du ministère de l’Intérieur révèle l’ampleur du succès des sites djihadistes en France et décrypte la stratégie informatique de la mouvance al-Qaida.

Le djihadisme sur Internet a pris des proportions industrielles et menace ouvertement la France.

Des as du marketing conseillent les djihadistes. Le discours d’al-Zawahiri, numéro deux d’al-Qaida, est mis en scène par une agence de communication. Abou Moussab al-Zarqaoui avait lui troqué ses traditionnelles invectives en dialecte jordanien pour un discours calme et posé. Il était même devenu adepte du « Web 2.0 ou Web contributif », sous forme de chats et autres forums de discussion. N’hésitant pas à multiplier les provocations face aux « mécréants et infidèles ».

On peut y lire ce type d’instructions : « Nous vous recommandons des cibles faciles au début (…) Par exemple, (…) en Algérie, les Français (…). Pour les cibles humaines », après « les juifs », les « chrétiens seront classés dans l’ordre suivant : Américains, Britanniques, Espagnols, Australiens, Canadiens et Italiens ». Ce texte mais aussi d’innombrables fatwas sont actuellement disponibles d’un simple clic.

Canada

Croix gammées, moustaches hitlériennes, messages haineux : les graffitis à caractère antisémite sont en croissance à Montréal, selon le Congrès juif canadien

Berlin

Deux hommes ont traité de « sales juifs » un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
et huit de ses étudiants à Berlin dimanche 2 novembre. Les deux hommes au volant d’une voiture se sont mis à hauteur du minibus conduit par le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
et ont insulté les occupants et leur a jeté un objet non identifié.
D’après les chiffres du ministère allemand de l’Intérieur, les violences d’extrême droite ont augmenté de 9 % le mois dernier. (novembre 2008)

Profanation

Un cimetière juif à Bucarest a été profané dans la nuit du 22 au 23 octobre. 200 tombes ont été détruites. Plusieurs membres de la communauté juive ont dénoncé « l’indifférence » des autorités. La police a ouvert une enquête pour « profanation de sépulture », tout en estimant qu’il ne s’agissait pas « d’une action à caractère antisémite ou raciste ».

Quatre élèves d’un collège bucarestois ont reconnu avoir détruit plusieurs tombes du cimetière juif de la capitale dans le but de préparer le décor pour un petit film qu’ils souhaitaient faire à l’aide de leur téléphone mobile, ont annoncé les enquêteurs en charge de l’affaire...

Agression à Vitry

Mercredi 22 octobre Cinq jeunes en garde à vue après avoir frappé un homme de 40 ans et son fils de 18 ans à Vitry-sur-Seine. Les agresseurs présumés ont d’abord poursuivi deux garçons de 12 ans qui rentraient chez eux. Ils leur auraient adressé des insultes antisémites.

Les deux jeunes garçons se sont alors réfugiés au domicile d’un oncle.

Les deux victimes de confession juive, frappées à coups de poing et de pied, sont rentrées à leur domicile après avoir été soignées à l’hôpital où elles n’ont pas été admises. Les cinq agresseurs présumés sont âgés de 16 à 21 ans.


Maison taguée

Une enquête a été ouverte après la découverte d’inscriptions à caractère antisémite et raciste à Wissous (Essonne) sur le mur d’une maison où vit un couple dont la femme est arabe et l’homme de confession juive. L’inscription "juif + bougnoule, à mort" a été taguée sur le mur de la maison et deux croix gammées ont également été dessinées. Le couple avait déjà trouvé un premier message accroché sur la porte d’entrée de son domicile, où il était écrit "Va niquer ta bougnoule, sale juif". Ce message comportait également deux croix gammées.

Au comptoir du bar du coin

Hier soir, je décide d’aller voir la deuxième mi-temps de Roumanie-France dans un bar. Alors que je regarde le match, certains clients dissertent de haute philosophie : Zidane est-il kabyle, algérien, arabe ? (aucun ne semble penser, comme moi, qu’il est tout simplement français) ils ne sont pas d’accord. Puis l’un annonce : ’l’Algérie, c’est les meilleurs, parce qu’il n’y en a pas’. La deuxième partie de la phrase m’interroge : de quoi, de qui parle-t-il ? Je ne sais pas, ou plutôt je commence à frémir de le savoir. Là aussi discussion. Un autre client, peut-être parce qu’il est algérien, est appelé pour trancher. Ils s’en entretiennent à voix basse et le résultat semble décevoir l’algérianophile : il y en a aussi là-bas. ’De toute façon il y en a partout !’ annonce un autre, et un troisième de surenchérir : ’Ben oui les Juifs c’est comme les cafards’. ... (Témoignage rapporté par notre ami G. qui évidemment réagit) Oct. 2008

Lettres anonymes

Un agent de sécurité a été interpellé lundi 29 septembre 2008 à Nanterre (Hauts-de-Seine), après avoir écrit des lettres à caractère diffamatoire et antisémite à la présidente du tribunal administratif de Versailles et à quatre de ses collaborateurs. Il y a quinze jours, la présidente Michèle de Segonzac reçoit une lettre rédigée au feutre avec des « s » doublés pour former SS : « Avec vous, la juiverie internationale investit tous les rouages de l’Etat. »...

Fantasmes

Le Hamas a accusé le « lobby juif » américain d’être responsable de la crise financière mondiale. « La crise est le résultat d’une mauvaise gestion administrative et financière et d’un mauvais système bancaire mis en place et contrôlé par le lobby juif », a déclaré le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhum.

Banlieues

’’Le bus scolaire qui transportait les élèves d’une école juive a été l’objet de jets de pierres à Bobigny. Des graffitis antisémites ’’Sales Juifs...NTM’’ ont été découverts sur les murs d’une école juive à Aubervilliers...

Septembre 2008

Tabassage de trois jeunes juifs

Trois jeunes juifs, tous portant une kippa, ont déposé plainte après avoir été victimes d’une agression « à caractère antisémite » dans le XIXe arrondissement de Paris, non loin du square où un jeune juif, Rudy, avait été roué de coups en juin. Les trois jeunes gens ont « été légèrement blessés ».

Le président du CRIF a affirmé qu’il s’agissait bien d’ « un acte antisémite ». « Les trois jeunes garçons, qui ont été agressés à coups de pierres et frappés, étaient les seuls qui portaient des kippas dans la rue et étaient parfaitement identifiables », a précisé le président du CRIF. Il faut cependant être très prudent car il semble que dans ce quartier des affrontements entre bandes rivales sont courantes et la part du racisme réel n’est pas clair.

Shabbat 6 septembre 2008

Tensions dans le 19ème

Dans la communauté juive, les parents ont peur tandis que leurs enfants refusent « de s’écraser ». En 2008, la police a recensé 50 actes antisémites dans l’arrondissement. Les parents décident de retirer leurs enfants des écoles publiques et privilégient les écoles juives. Un professeur du collège Michelet raconte comment son seul élève juif a dû quitter sa classe en proie à l’hostilité des autres : « J’ai demandé qu’il aille dans un autre collège, hors de l’arrondissement. » le Figaro constate que lorsqu’on évoque les Juifs dans la cité, les jeunes sont méfiants, la provocation le dispute à l’ignorance : « ils sont riches », « tiennent le pouvoir », « ont tué Jésus » ou sont « esclavagistes ». « C’est un phénomène de bouc émissaire tragique », déclare Georges Luis Tin, du Cran.

Croix gammées et injures racistes dans un collège

Des tags et une dizaine d’inscriptions antisémites, anti-islamiques et nazies ont été peints à la bombe sur les murs d’un collège d’Agde, dans l’Hérault. Rentrée 2008

Été 2008 en manches courtes

Vente de T-shirts portant des inscriptions antisémites dans le XIXème arrondissement à Paris. Des débardeurs portaient les inscriptions en allemand "Juden eintritt in die parkanlagen verboten" et en polonais "Zydom wstep do parku wzbronionyio" ("Entrée du parc interdite aux juifs").

Dieudonné en remet une couche

Non content de refaire parler de lui via le parrainage de sa fille par Le Pen, Dieudonné en remet une couche, dérapage antisémite à la clé.

vous savez combien ça coûte une campagne promotion sur TF1 vous ? Au début, j’ai bien pensé à une fausse agression. Je me suis dit je vais me faire taper à coup de barre à mine dans le XIXe. » Là, rires et applaudissements nourris de la salle. « C’est vrai que c’est assez efficace. Mais j’ai un pote qui m’a dit ça marchera pas. Faut être juif pour ça. Même si j’y vais avec une kipa je vais me faire repérer, ils bougeront pas. »

Un juif dans le coma !

Rudy, jeune juif orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
de 17 ans frappé samedi 21 juin à Paris par une bande d’inconnus, est dans le coma.

En ce jour de shabbat et portait sa kippa. Au début de la rue Petit, son chemin croise celui d’un groupe d’une dizaine de jeunes composé d’Africains noirs et de Maghrébins. Pour une raison encore obscure, la bande se jette sur lui avant de le rouer à coups de pieds et de poings. D’autres armes, dont une béquille brandie par l’un des agresseurs, ont été utilisées pendant ce passage à tabac. Frappé sur l’ensemble du corps et en particulier au niveau de la tête, Rudy est retrouvé inanimé aux alentours de 20 heures.

Dans ce quartier proche des Buttes-Chaumont, où une importante communauté juive côtoie celle des Maghrébins et des Africains, les tensions se sont intensifiées depuis environ un mois. Selon une mère de famille proche de la victime, une violente bagarre avait éclaté quelques heures avant le drame entre de jeunes juifs et une bande d’inconnus armés de barres de fer, écumant les Buttes-Chaumont. Un adolescent fréquentant lui aussi la synagogue avait été grièvement blessé au bras.

La justice a retenu le caractère antisémite comme circonstance aggravante. « Il s’agit d’un antisémitisme par conséquence, […] par incidence », a expliqué le procureur. « On ne retient pas une volonté d’agresser particulièrement une personne de confession juive, mais la volonté d’agresser une personne appartenant à une bande constituée de jeunes juifs »

Profanation

Dans la nuit du 10 au 11 juin 2008, une stèle à la mémoire de 90 enfants juifs âgés de 14 jours à 6 ans et déportés dans les camps de la mort nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, a été profané et vandalisée à coups de marteau dans le square Léon Serpollet dans le 18e arrondissement de Paris.

Entre enfants

Agression de deux enfants juifs d’une école religieuse de 6 et 9 ans.
Pendant leur récréation au jardin public, les deux écoliers ont été pris à partis par trois adolescents d’environ 14 ans. L’une des deux victimes, qui est handicapée, a été aspergée de gaz lacrymogène.

Mai 2008

Condamnation

Un Allemand d’origine afghane, âgé de 23 ans, a été condamné à trois ans et demi de prison pour avoir agressé un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
à coups de couteau, en pleine rue à Francfort.

Le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Zalman Gurevitch avait été agressé le 7 septembre dernier, alors qu’il rentrait de la synagogue avec deux amis. Son agresseur, qui a reconnu les faits, lui avait planté une lame de couteau de sept centimètres dans le ventre, en criant "Juif de merde", un point reconnu par l’accusation comme par la défense.

mai 2008

Sur internet

La haine raciste et antisémite tisse sa toile en toute quiétude sur le net

Lire l’étude du Crif

http://www.crif.org/index.php?page=...

Révisionnisme du Hamas

Al-Aqsa TV, la chaîne de télévision du Hamas, a programmé le 18 avril dernier une vidéo où il est dit, entre autres, que ce sont les juifs qui ont planifié et perpétré la Shoah pour débarrasser la nation du "fardeau" des faibles et des handicapés. On y montre, alternativement, des juifs encerclés puis mis dans des trains, des cadavres émaciés et empilés et des images de David Ben Gourion et de Golda Meir.

Le commentaire affirme que, pour se débarrasser du fardeau que les faibles et les handicapés auraient représenté pour Israël, Ben Gourion et "les juifs sataniques ont concocté un plan diabolique utilisant des moyens criminels."

La vidéo affirme également que les juifs ont inventé la Shoah de toutes mièces et en ont rejeté la responsabilité sur les Nazis pour "bénéficier de la sympathie de la communauté internationale." Amin Dabur, directeur de l¹organisation Palestinian Center for Strategic Research, y dit que la Shoah "a été une plaisanterie, et a fait partie d¹une parfaite mise en scène organisée par Ben Gourion." Dabur ajoute que le "plan juif" consistait à développer une "jeunesse forte et énergique [pour Israël]".

Source : Haaretz, 1er mai 2008

Banalisation et révisionnisme

La France, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et d’autres membres ont quitté une de ses réunions après que la Libye a comparé la situation à Gaza aux camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après la séance, l’ambassadeur de Syrie, Bachar Jaafari, est venu à la rescousse de son collègue libyen. « Malheureusement, ceux qui se plaignent d’avoir été les victimes d’un génocide (pendant la Seconde Guerre mondiale) répètent le même genre de génocide contre les Palestiniens », a-t-il dit à la presse.

Avril 2008

Presse hongroise

Le quotidien « Magyar Hirlap », proche du parti d’opposition de droite, est accusé d’avoir publié les "pires commentaires antisémites depuis la Seconde Guerre mondiale". Une centaine d’intellectuels hongrois ont adressé, fin mars, une lettre ouverte au patron du quotidien lui demandant des explications.
Avril 2008.

Va-t-en guerre

Dans une longue interview, mercredi 2 avril, le numéro 2 d’Al-Qaida, Ayman Al-Zawahri, a promis d’attaquer les Juifs en Israël et dans le monde entier : « Nous promettons à nos frères musulmans que nous ferons de notre mieux pour nuire aux Juifs en Israël et dans le monde entier, avec l’aide d’Allah et selon son commandement. »

Salut nazi

Une enquête a été ouverte contre trois militaires français photographiés faisant le salut nazi, en treillis et derrière une bannière à croix gammée.

avril 2008

Le Net mis en cause

Interrogé sur plusieurs médias (France Info, Radio France Internationale, France Inter, Radio J, Radio Shalom...) Marc Knobel, chercheur au Crif, a dénoncé vendredi 28 mars 2008 une "véritable explosion de la propagande raciste, antisémite, négationniste et djihadiste" sur le Net.

Profanation

La tombe du célèbre rabbi Its’hak de Berditchev (Ukraine) a été profanée début mars par des inconnus. Ces derniers ont forcé la barrière de l’ancien cimetière juif avant de saccager le monument édifié sur la tombe du Tsadik. Ils ont notamment brisé des vitres et ont dessiné des graffitis de symboles nazis sur les murs. Un monument en souvenir des Juifs de Berditchev massacrés pendant la Shoah a également été recouvert de croix gammées.

Censure

L’Express du 28 février 2008, dont la couverture était consacrée aux Français qui ont protégé des Juifs pendant la guerre, a été censuré au Liban. Les lecteurs libanais ont découvert que cinq pages avaient été arrachées de tous les exemplaires en vente dans le pays.
En Algérie, le journal a d’abord été mis en vente, puis saisi dans les kiosques.

6 mars 2008

Attentat dans une Yeshiva à Jérusalem, 8 morts abattus à bout portant... Acte politique ? A notre avis avant tout acte antisémite et haine profonde de jeunes juif étudiant la Tora... La politique devenant un bon prétexte.

Torture d’un jeune Juif à Bagneux

Un garçon de 19 ans, de confession juive, a été kidnappé et agressé dans un box à Bagneux, le 22 février dernier. Les six agresseurs ont été mis en examen et écroués pour « violences aggravées en réunion et en raison de l’orientation sexuelle, vraie ou supposée, de la victime, et en raison de son appartenance à une religion », « séquestration en bande organisée », « actes de torture ou de barbarie ».

Des heures durant, le jeune homme sera insulté, violenté, frappé à coups de poing et de pied. Il subit des sévices physiques et psychiques. La bande lui reproche sa judaïté et inscrit « sale juif » sur son front avec un Typex. La cruauté des agresseurs ne s’arrête pas là. Estimant qu’il est homosexuel, ils lui infligent de sordides violences à connotation sexuelle. A plusieurs reprises, la bande fera référence à Youssouf Fofana, le chef du « gang des barbares », incarcéré pour avoir il y a deux ans martyrisé puis tué un jeune juif, Ilan Halimi, à Bagneux.

Paroles...

"Dans un avenir proche, nous assisterons à la destruction du microbe cancéreux qu’est Israël par les mains puissantes des combattants du Hezbollah", a affirmé le général Jafari chef des Gardiens de la révolution iranienne. (fév. 2008)

On ne sert pas les Juifs

Dans son édition du 9 février 2008, Le Monde rapporte un incident antisémite survenu à Bruges. Un Américain en visite dans la ville affirme ne pas avoir été servi par un serveur dans un café-restaurant de la ville. « On ne sert pas les Juifs. Dehors », lui aurait lancé le serveur.

Police...

fév 2008

Les cinq personnes, dont trois des policiers soupçonnés d’avoir proféré des propos racistes et antisémites dans un bar d’Amiens ont été mises en examen pour « provocation à la haine raciale » dans le cadre d’une procédure ouverte ce week-end, rapporte Libération. « Mort aux juifs », « Il faut rouvrit les fours crématoires », « refus de laisser son pays colonisé par les bougnoules ou les négros » font partie des propos incriminés.

2007 les actes antisémites ont diminué de 30 % par rapport à l’année 2006.

Algérie : insinuations antisémites contre Sarkozy

Un ministre algérien accuse le président français d’être le relais du « lobby juif ». Le chanteur Enrico Macias renonce à participer au déplacement du chef de l’État. Le thème du « noyautage du lobby juif » est pourtant récurrent. L’an dernier, lors d’une visite à Alger un responsable socialiste français avait eu droit en privé à des remarques sur la « présence des juifs » dans les instances dirigeantes de son mouvement. 28.11.07

Prague, triste Golem

11.11.07

Plusieurs centaines de manifestants portant des étoiles jaunes ou des drapeaux rouges se sont rassemblés samedi dans le quartier juif de Prague pour prévenir un rassemblement néo-nazi prévu pour le jour anniversaire de la Nuit de cristal, vaste pogrom mené par les nazis en 1938. 400 néo-nazis avaient conflué vers le vieux Prague. Les forces de l’ordre avaient bouclé le quartier juif en fin de matinée, empêchant même la circulation de pacifiques contre-manifestants sous les yeux des touristes, ont constaté des journalistes de l’AFP sur place.

Trois autocars d’extrémistes en provenance d’Allemagne ont été repérés à la frontière où la police tchèque a dépêché une escorte pour surveiller leur itinéraire.

La "Nuit de Cristal" est le nom donné par les nazis au grand pogrom mené dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 en Allemagne, quand les devantures de 7.500 magasins juifs furent brisées, 267 synagogues pillées et incendiées et au moins 91 juifs assassinés.

09.10.07
Pantin, plainte d’une collégienne juive
de 13 ans affirmant avoir été légèrement blessée avec un cutter par trois voleurs qui s’en ont pris à elle en préjugeant de sa richesse du fait de sa confession, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Russie : plus de 60 tombes profanées dans un cimetière juif de Sibérie

Plus de soixante tombes ont été profanées dans la nuit de dimanche à lundi dans le cimetière juif de Krasnoïarsk (Sibérie), qui a déjà été victime à deux reprises d’actes antisémites.

8 oct 2007

Un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
poignardé en Allemagne

Un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
allemand poignardé en pleine rue à Francfort (ouest) vendredi soir et grièvement blessé.

Le suspect est selon la police un homme d’origine arabe et âgé d’une vingtaine d’années. Selon des témoins, il a crié "Juif de merde, je vais te tuer", avant de donner un coup de couteau dans le ventre du rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
de 42 ans, reconnaissable à sa kippa et aux vêtements qu’il portait.

La police parle d’une agression antisémite spontanée et non préméditée.

Même en Israël !
09.09.07
La police israélienne annonce le démantèlement d’un groupe d’activistes néo-nazis responsables d’une série d’agressions et de profanations de synagogues.

Huit suspects ont été arrêtés au total, a précisé le porte-parole de la police Micky Rosenfeld. Venus de l’ancienne Union soviétique, ils n’étaient pas juifs par leur mère, mais avaient obtenu la nationalité israélienne car chacun pouvait se prévaloir d’avoir au moins un grand-parent juif, a-t-il dit.

"Les membres de la cellule avaient adopté l’idéologie d’Hitler et créé leur propre langage à l’aide de musique, de vidéo clips, d’insignes, de graffitis et de tatouages", a ajouté la police. "Les membres du groupe décrivaient en détail leurs agressions contre des personnes innocentes et sans défense qui appartenaient à diverses minorités."

Des immigrés, des homosexuels, des juifs orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
et des toxicomanes étaient les principales cibles de leurs agressions commises dans la région de Tel Aviv au cours de l’année écoulée.

Les activistes ont également peint des croix gammées sur les murs de plusieurs synagogues.

Le groupe, a précisé la police, avait des "liens étroits avec d’autres cellules néo-nazies actives en Allemagne et ailleurs à l’étranger".

Relation ?

Emmanuel Rist, un des auteurs de la profanation du cimetière juif de Herrlisheim en avril 2004, a été mis en examen pour l’assassinat, en mai 2001, d’un homme d’origine marocaine...

Trois mois de prison ferme pour avoir agressé un jeune juif

Un homme de 25 ans, Nizar Ouedrani, a été condamné mardi 28.08.07 par le tribunal correctionnel de Paris à neuf mois d’emprisonnement, dont trois mois ferme, pour avoir agressé un jeune homme de confession juive, fin juillet à Paris.

Yossef Zekri traversait une rue du XIXe arrondissement accompagné de son beau-frère également en tenue orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
et d’un enfant de trois ans, en direction d’une synagogue voisine, lorsque M. Ouedrani, au volant d’une voiture, a klaxonné pour qu’ils accélèrent le pas.

C’est le geste de M. Zekri demandant au conducteur de se calmer qui aurait été l’élément déclencheur de "violences extrêmement graves", selon les termes de la vice-procureure, Danièle Mirabel. M. Ouedrani est alors descendu de son véhicule pour en venir aux mains avec M. Zekri.

"Au départ on a un automobiliste au comportement de chauffard puis ça a très vite ça dégénéré et il a été jusqu’à prononcer des mots ignobles", a déclaré Mme Mirabel, avant de requérir un an de prison assorti pour partie du sursis.

Agression, mardi 14 août 2007

Une jeune juive de 23 ans, Rivka, a été agressée au cours du week-end dernier, dans la région parisienne, par deux Musulmans qui avaient apparemment aperçu le Maguen David qu’elle portait autour de son cou. Après avoir insulté et frappé leur victime, ils l’ont dévalisée avant de prendre la fuite.

Un collégien poursuivi pour antisémitisme
juin 2007

Un collégien de 15 ans est poursuivi pour avoir proféré des insultes antisémites et frappée une personne handicapée dans une piscine de Reims. Cette mère de famille de 46 ans, qui se déplace en fauteuil roulant en raison d’une maladie osseuse, a été prise à partie alors qu’elle nageait dans une ligne d’eau réservée aux personnes handicapées. Elle a demandé à des adolescents présents dans cette même ligne d’eau de s’écarter un peu. L’un d’entre eux lui aurait répondu sèchement avant de lui lancer des insultes antisémites en voyant son étoile de David, selon des témoignages. L’adolescent, déjà connu des services de police, a ensuite plongé pour frapper la femme, handicapée à 80 % dans le dos. La victime a reçu trois mois d’Interruption de Temps de Travail.

Les affreux sont juifs aussi, parfois !!!

Deux franco-israéliens ont été arrêtés à Tel-Aviv après avoir tué un chauffeur de taxi palestinien. Les deux hommes ont avoué à la police le caractère raciste du meurtre. « J’ai décidé de tuer un Arabe », a déclaré l’un d’entre eux.
http://www.haaretz.com/hasen/spages...

Canada un jeune juif hassid attaqué

mai 2007

L’adolescent de 16 ans a été durement frappé au visage.

Le jeune venait de quitter l’école Toldos Yakov Yosef à Outremont quand il s’est senti suivi. Puis, un homme de 24 ans a frappé le jeune hassid au visage. L’adolescent s’est effondré sous la violence du coup. L’agresseur a été arrêté puis libéré sous promesse de comparaître.

C’est la deuxième fois qu’un incident fâcheux touche l’école Toldos Yakov Yosef. Dans la nuit du 2 septembre 2006, un cocktail Molotov avait été lancé contre l’école, qui reçoit 250 élèves.

Un étudiant juif assassiné par des néonazis en Russie

13 mai 2007

La victime, Dimitri Nicolinski, était un jeune Juif de 22 ans, étudiant à la faculté de Biologie de l’université de la ville.

Le jeune homme a été attaqué samedi matin, vers 10 heures, au moment où il sortait de chez lui. Ses agresseurs lui ont asséné une vingtaine de coups de couteau à la gorge, le laissant sans vie et baignant dans son sang sur les marches de l’escalier de sa maison.
La semaine dernière, un engin piégé de fabrication artisanale a explosé devant une synagogue de la ville de Saratov, sur la Volga. Fort heureusement, personne n’avait été blessé. Et au mois d’avril, des inconnus ont mis le feu, à Cracovie, à une exposition de l’Agence juive

Une jeune fille juive agressée à Marseille
mai 2007

Audrey, une jeune fille de 22 ans, a été frappée, rasée à la tête et marquée d’une croix gammée sur la poitrine dans une station de métro à Marseille.

La victime, de père antillais et de mère juive, aurait été jetée par terre avant d’être frappée plusieurs fois à coups de casque, et de se faire voler son portable.

Selon la mère de la jeune fille, les agresseurs auraient remarqué son pendentif représentant un « haï ».

Berlin : un mémorial juif souillé par deux croix gammées
dimanche 22 avril

La croix gammée, qui mesure près d’un mètre de haut, est apparue dans la nuit sur le mémorial de Levetzowstrasse, qui marque l’emplacement d’une ancienne synagogue et un des lieux où les Juifs ont été rassemblés pendant la Seconde Guerre Mondiale avant d’être déportés vers les camps de concentration.

Un autre symbole nazi a été découvert sur une plaque commémorative à proximité, a ajouté la police. Les deux croix gammées ont été effacées. Les autorités ont ouvert une enquête.

180 tombes profanées au Havre, cinq jeunes interpellés sur les lieux. 22/04/2007
Selon le président du consistoire Consistoire Association de loi 1901. Organisme créé par Napoléon pour "surveiller" les juifs qui devaient obligatoirement en faire partie à l’époque. A réussi à regrouper toutes les tendances du judaïsme français jusqu’à la seconde guerre mondiale. Représente aujourd’hui une partie du judaïsme orthodoxe du fait de l’éclatement communautaire. Demeure néanmoins un symbole important. juif du Havre, Victor Elgressy, les auteurs se sont d’abord attaqués à une quarantaine de tombes du carré juif en dessinant à la peinture noire des croix gammées et des croix celtiques avant de dégrader d’autres sépultures, chrétiennes.

Le Pen : Je regrette que Jacques Chirac ait reconnu la responsabilité de l’Etat français dans la déportation des Juifs

Dans une interview au Parisien du dimanche 15 avril, Jean-Marie Le Pen « regrette que Jacques Chirac ait reconnu la responsabilité de l’Etat français dans la déportation des Juifs ». Le leader du Front national n’a pas souhaité s’exprimer sur l’enseignement de la Shoah à l’école. « Ces débats ne sont pas dans le domaine de la liberté d’expression. Je me garde bien d’y toucher. On ne peut pas exprimer une autre opinion que celle dictée par la pensée unique », a-t-il déclaré.

Un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
agressé à la gare du Nord

jeudi 19 avril 2007

Le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
marchait dans les couloirs de correspondance de la gare du Nord à Paris, lorsqu’un jeune individu, "de type antillais" et d’environ 25 ans, selon le témoignage de la victime, l’a agressé. L’assaillant était accompagné d’une jeune femme.

« Je marchais dans le couloir du métro et je l’ai dépassé car il marchait dans la même direction avec sa copine. Lorsque je l’ai dépassé il m’a regardé et m’a crié ‘‘Sale feuj, tu me regardes, je vais te frapper sale feuj’’. Il m’a donné un grand coup de pied puis un grand coup de poing dans la foulée, puis il s’est enfui, » a raconté le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Dahan aux hommes de la 2e division de la police judiciaire (2e DPJ), chargés de l’enquêtes.

Lyon : un homme mis en examen pour avoir tenté d’écraser un juif à Villeurbanne

Un jeune homme a été mis en examen pour violence aggravée par un mobile raciste, pour avoir tenté d’écraser un jeune juif qui se rendait à la synagogue de Villeurbanne (Rhône), a indiqué le procureur de la République de Lyon. Un mandat de dépôt a été requis à son encontre, a précisé Xavier Richaud. Le soir du samedi 7 avril, ce jeune homme de 23 ans, résidant à Villeurbanne s’en était pris à un homme de 26 ans, domicilié à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), qui se rendait avec son frère à la synagogue de Villeurbanne. La victime portait la kippa et a été prise à partie pour cette raison, bien que l’agresseur n’ait pas tenu de propos explicitement antisémites, selon la même source. Après des échanges d’injures, l’agresseur a pris le volant de sa voiture et percuté la victime, qui a reçu 15 jours d’incapacité totale de travail (ITT).
Avril 2007

[1Cette chronique ne donne que des exemples, ceux que nous avons relevés au gré de l’actualité dans le monde et plus particulièrement en France. Certains évènements ont donc très bien pu nous échapper, nous ne parlons pas des nombreuses insultes, tags, inscriptions hostiles qui sont devenus monnaie courante. Le but est de mettre en perspective ce genre de faits et de mesurer l’ampleur du problème au delà des statistiques (il existe des organismes professionnels qui font ce travail et nous vous renvoyons à leur travail). Nous avons hésité à introduire d’autres actes racistes qui nous révoltent tout autant, mais finalement nous nous en tenons à la spécificité de l’antisémitisme. Yeshaya Dalsace

Messages

Chronique des affreux

Preuve est faite qu’il existe bel et bien une chose qui rassemble tous les juifs (même morts) : l’antisémitisme...
Et pour les juifs cités comme "affreux" dans cette chronique ; cela rappelle le "Tango des Rajewski" où il est dit : "tous les juifs ne sont pas des mensch et certains mensch ne sont pas juifs"...

Chronique des affreux

Caucasien en Russie, noir en amérique, asiatique dans le golfe, arabe en france, juifs partout, les victimes de l’ignorance, de la betise de la mechanceté sont pléthores...Gardons nous de toutes paranoia, restons toutefois vigilants.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?