Accueil > Judaïsme > Histoire juive > Regard sur Israël

Jérusalem la pieuse contre Tel-Aviv la profane

Jérusalem la pieuse contre Tel-Aviv la profane

Le fossé se creuse en Israël entre ultra-orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
et juifs laïcs. Aux scènes d’intimidation des premiers succèdent les provocations des seconds.

Jérusalem et Tel-Aviv s’opposent ainsi et deviennent des refuges pour les partisans de la stricte observance religieuse ou de la permissivité.

La scène se passe à Jérusalem-Ouest, côté juif. En ce vendredi, les tout derniers rayons de soleil de la journée annoncent le début prochain du shabbat. L’Uganda, un bar « tendance » de la ville, est malgré tout fréquenté par ses habitués : de jeunes Israéliens laïcs qui, tout en sirotant une bière, aiment à échanger des disques et discuter des concerts programmés pour la soirée. Un Israélien ultra-orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
entre. Vêtu de noir, il arbore une barbe broussailleuse parfaitement taillée et un chapeau de feutre à larges bords. Il s’adresse au barman : « Je te parle de juif à juif. Tu restes ouvert pendant shabbat. Tu le sais, cela blesse mes convictions. Alors fais un effort : ferme. Sinon ne t’étonne pas si, un jour, quelqu’un met le feu à ton établissement. »

L’homme tourne les talons et s’en va, sous le regard quasi indifférent des clients. Ici, la scène est habituelle. Le barman confie peu après que « de toute façon, c’est comme ça toutes les semaines ».

À Jérusalem, les tensions entre juifs laïcs et ultra-orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
sont quotidiennes : un fossé culturel, social, religieux et idéologique sépare les deux franges de la population. Ces derniers jours, les tensions ont monté d’un cran. Et cette fois-ci, elles ont pris une ampleur nationale après que le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Ovadia Yosef eut déclaré au terme d’un sermon, que « les soldats morts au cours de la Seconde Guerre du Liban, l’ont été parce qu’ils ne font pas shabbat, n’observent pas les commandements de la Torah et ne prient pas tous les jours. » Ces propos auraient presque pu passer inaperçus s’ils n’avaient été prononcés par le chef spirituel du « Shass », le parti des orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
juifs séfarades qui disposent de douze députés au Parlement israélien (10 % du total) et sont ralliés à la coalition gouvernementale emmenée par le Premier ministre Ehud Olmert.

Le Shas n’en est pas à son premier coup d’éclat : après l’incendie criminel qui a ravagé un crématorium, il y a plus d’un mois (la crémation est prohibée par la religion juive), le parti a sauté sur l’occasion pour réclamer une loi, « mettant un terme aux volontés de ceux qui veulent mettre en place une nouvelle Solution Finale dans le pays ». En Israël, le « ciment » de la société repose sur deux principaux piliers, l’armée (Tsahal) et la mémoire. Aussi, pour des raisons idéologiques dues à la stricte observance du judaïsme, les ultra-orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
ou « haredim Haredim
Haredi
"Craignant [Dieu]" Fondamentalisme juif apparu au 19ème siècle en réaction contre la modernité. Toute nouveauté est à rejeter, en tout cas suspecte, sinon sur des détails techniques. Les Haredim sont assionistes, parfois radicalement antisionistes. Le reste du monde juif, y compris orthodoxe, est considéré comme déviant, à convertir ou à combattre. Pour s’en protéger, on évite au maximum le contact avec le monde extérieur. Ce fondamentalisme est rarement violent physiquement. Il existe pas mal de nuances et ce n’est pas un monde homogène. Ce monde ne manque pas de personnalités intéressantes et maintient une belle flamme de l’étude juive traditionnelle.
 » sont exemptés de service militaire. En se permettant des déclarations jugées réactionnaires par bon nombre d’Israéliens sur la mort des soldats et en instrumentalisant la mémoire de l’Holocauste (la référence aux fours crématoires est explicite), l’identification de la population laïque à celle des orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
semble de plus en plus impossible.

« Les orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
connaissent une forte progression démographique. Le taux de natalité est bien plus élevé que celui de la moyenne juive nationale. 6,8 enfants par famille contre 3,2, note Denis Cherbit, professeur de sciences politiques à l’Université de Tel-Aviv. « Il y a encore 20 ans, l’interaction avec les laïcs était nulle et ils vivaient dans des zones dont ils ne sortaient quasiment jamais. Aujourd’hui, c’est différent, ils s’expriment, circulent et sont visibles dans les médias. Certains multiplient aussi les stratégies d’insertion " et d’intimidations chez les laïcs. Pour eux, cette population est fragile et susceptible de tomber dans leur escarcelle ».

Conséquence de cette radicalisation : chaque année, plusieurs centaines de Jérusalémites fuient cette ville trois fois sainte, son économie en berne et la dégradation de sa qualité de vie - l’intolérance de sa population religieuse est souvent invoquée - pour Tel-Aviv et ses environs. Car à une soixantaine de kilomètres de « Jérusalem la pieuse », « Tel-Aviv la profane », elle, offre un vrai bol d’air frais. Une anecdote illustrant cette bipolarisation des communautés : il y a un an, lors des manifestations orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
homophobes qui précédaient la parade gay à Jérusalem, une synagogue de Tel-Aviv avait été taguée : « Si vous ne nous laissez pas marcher à Jérusalem, vous ne marcherez plus à Tel-Aviv. »

Jérusalem « ne sera peuplée que de religieux »

Aussi, c’est dans le quartier ultra-religieux de Méa Shéarim, à Jérusalem, que le rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
Kahn tient à donner son point de vue sur le phénomène : « Ceux qui partent de Jérusalem ont oublié le sens de leur présence ici, sur la Terre Promise. Israël est en crise et 60 ans après sa création, les Israéliens aspirent à une vie " normale " ce qui, du fait même de leur nationalité et leur religion leur est impossible. » Comment voit-il la Ville Sainte dans dix ans ? « Au rythme où va la démographie jérusalémite, il est sûr que la ville ne sera peuplée que de religieux » , estime ce rédacteur en chef d’une revue orthodoxe Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
.

Denis Cherbit tient, quant à lui, à pondérer : « Il y a trente ans, rien n’était ouvert dans le pays pendant shabbat. La société israélienne est devenue plus libérale. Et du point de vue des orthodoxes Orthodoxie
orthodoxe
orthodoxes
« Conforme à la doctrine » Ce terme est ambiguë car le judaïsme ne connaît pas véritablement de doctrine. L’orthodoxie juive apparaît au 19ème siècle en opposition au climat de changement. L’orthodoxie actuelle est très divisée, entre des modernes cherchant à lier savoir universitaire et pratique conservatrice et des tendances intégristes (haredim) refusant plus ou moins radicalement la modernité. Il faut donc se méfier dans l’emploi de ce terme et ne pas coller trop vite des étiquettes.
, c’est un échec total. Alors quand un crématorium brûle, ils ne peuvent que s’en réjouir, puisque de leur point de vue, s’il en existe un aujourd’hui, il y en aura 150 dans dix ans ! »

La ville devient « un Téhéran juif »

Dans la presse israélienne, un professeur de psychologie a proposé ironiquement une partition fédérale du pays : « Dans la partie du " Liberaland ", il existera le droit à la crémation, à l’avortement. Les homosexuels auront aussi le droit de se marier en présence d’un rabbin rabbin
rabbins
Erudit, on obtient le titre de Rabbin de trois autres rabbins. Dans le Mouvement Massorti il existe 4 séminaires rabbiniques de part le monde. Les rabbins Massorti ont un Master en études juives.
. De l’autre côté, le " Haredistan " pourra prohiber la crémation, le non-respect du shabbat et les universités pourront empêcher l’enseignement de matières condamnées par les tribunaux rabbiniques. » À Jérusalem, la sirène retentit. La période de shabbat vient de commencer. Aux abords du bar l’Uganda, Neta, une habituée, confie : « Ici, avec le temps, l’intolérance est telle que nous avons parfois l’impression que cette ville est en train de devenir un véritable Téhéran juif. »

Point de vue Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.

Nous ne pouvons que souhaiter un peu plus de raison et moins de fanatisme, mais la lutte n’est pas simple. Le mouvement Massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
en Israël se bat pour promouvoir un Judaïsme ouvert et pluraliste. Pas vraiment le gout du jour...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?