Accueil > Judaïsme > Musique et liturgie > Rites domestiques

Kiddouch du samedi matin

Kiddouch du samedi matin

Chaque samedi midi avant le repas en famille, on dit le Kiddoush Kiddoush
kidoush
kidouch
kiddouch
"Sanctification". Cérémonie familiale consistant à sanctifier le repas de fête ou de shabbat en récitant un texte sur une coupe de vin. Parfois pratiqué à la synagogue.

"Kiddoush Hashem" : sanctification du Nom, le fait de rendre l’idée de Dieu noble et attirante, le but ultime du judaïsme.

Ce Kiddoush Kiddoush
kidoush
kidouch
kiddouch
"Sanctification". Cérémonie familiale consistant à sanctifier le repas de fête ou de shabbat en récitant un texte sur une coupe de vin. Parfois pratiqué à la synagogue.

"Kiddoush Hashem" : sanctification du Nom, le fait de rendre l’idée de Dieu noble et attirante, le but ultime du judaïsme.
se dit assis contrairement au vendredi soir, car il n’est pas un témoignage.


(Si le shabbat est également une fête, Yom Tov, on dit un autre texte)

L’officiant lève un verre de vin (ou de liqueur) et dit :

21 Kiddouch Kiddoush
kidoush
kidouch
kiddouch
"Sanctification". Cérémonie familiale consistant à sanctifier le repas de fête ou de shabbat en récitant un texte sur une coupe de vin. Parfois pratiqué à la synagogue.

"Kiddoush Hashem" : sanctification du Nom, le fait de rendre l’idée de Dieu noble et attirante, le but ultime du judaïsme.
samedi matin
http://massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com/son/chants/kidd...

23 Kiddouch Kiddoush
kidoush
kidouch
kiddouch
"Sanctification". Cérémonie familiale consistant à sanctifier le repas de fête ou de shabbat en récitant un texte sur une coupe de vin. Parfois pratiqué à la synagogue.

"Kiddoush Hashem" : sanctification du Nom, le fait de rendre l’idée de Dieu noble et attirante, le but ultime du judaïsme.
samedi matin
http://massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com/son/chants/kidd...

24 Kiddouch Kiddoush
kidoush
kidouch
kiddouch
"Sanctification". Cérémonie familiale consistant à sanctifier le repas de fête ou de shabbat en récitant un texte sur une coupe de vin. Parfois pratiqué à la synagogue.

"Kiddoush Hashem" : sanctification du Nom, le fait de rendre l’idée de Dieu noble et attirante, le but ultime du judaïsme.
samedi
http://massorti Massorti "Traditionaliste". La même racine est employée pour Massora ou Massoret : la tradition. Cela désigne également la transmission.

C’est ainsi que le mouvement juif "Conservateur" est désigné, en opposition au mouvement "reform" ou "libéral", mais également au mouvement "orthodoxe". Le but du mouvement Massorti étant de transmettre une tradition et de promouvoir un judaïsme traditionaliste en acceptant l’idée de modernité. Il considère que la véritable tradition juive n’a jamais été la fixation sur le passé, pas plus que des réformes exagérées.
.com/son/chants/kidd...


ושָׁמְרוּ בְנֵי ישְׂרָאֵל אֶת השּׁבָּת

לַעֲשׂוֹת אֶת השּׁבָּת לְדֹרֹתָם בְּרִית עוֹלָם

בֵּינִי וּבֵין בְּנֵי ישְׂרָאֵל אוֹת הִוא לְעֹלָם

כִּי שׁשֶׁת יָמִים עשָׂה יְקֹוָק אֶת השָּׁמַיִם וְאֶת הָאָרֶץ

וּבַיּוֹם השְּׁבִיעִי שָׁבַת ויּנָּפַשׁ :

זָכוֹר אֶת יוֹם השּׁבָּת לְקדְּשׁו :

שׁשֶׁת יָמִים תַּעֲבֹד וְעשִׂיתָ כָּל מְלַאכתֶּךָ :

וְיוֹם השְּׁבִיעִי שׁבָּת לַייְָ אֱלֹהֶיךָ

לֹא תַעשֶׂה כָל מְלָאכָה,

אתָּה וּבִנְךָ וּבתֶּךָ, עַבדְּךָ וַאֲמָתְךָ, וּבְהֶ מתֶּךָ וְגֵרְךָ אשֶׁר בּשְׁעָרֶיךָ :

כִּי שׁשֶׁת יָמִים עשָׂה ייְָ אֶת השָּׁמַיִם וְאֶת הָאָרֶץ,

אֶת היָּם וְאֶת כָּל אשֶׁר בָּם,

ויָּנַח בַּיּוֹם השְּׁבִיעִי

עַל כֵּן בֵּרַךְ ייְָ אֶת י וֹם ה שּׁבָּת וַיְ ק דּשֵׁה וּ :

סַבְרִי חָבְרַי, גְבִר וֹתַיוְרַבּוֹתַי :

בָּרוּךְ אתָּה ייְָ, אֱלֹהֵֽינוּ מֶֽלֶךְ הָעוֹלָם, בּוֹרֵא פְּרִי הגָּֽפֶן.


À Soukot Soukot
Souccot
Fête des cabanes, du 15 au 22 Tishri. Troisième fête de pèlerinage et aboutissement du cycle liturgique dans le judaïsme. Symbole de l’harmonie possible entre le monde spirituel et terrestre. C’est la fête messianique par excellence. Elle correspond également à la fin du cycle agricole commencé au printemps avec Pessah.
(juste avant de s’asseoir dans la souka souka
Soucca
"Cabane" fabriquée exprès pour la fête de Soukot. Elle doit avoir trois parois minimum et être recouverte de matière végétale détachée du sol, protégeant du soleil mais laissant entre apercevoir le ciel. On est censé y séjourner (repas et sommeil) durant 7 jours. Elle symbolise la protection divine.
) :


בָּרוּךְ אתָּה ייְָ, אֶלֹהֵֽינוּ מֶֽלֶךְ הָעוֹלָם, אשֶׁר קדּשָֽׁנוּ בְּמִצְוֹתָיו וְצוָּֽנוּ לֵישֵׁב בּסּכָּה.

Kiddouch Kiddoush
kidoush
kidouch
kiddouch
"Sanctification". Cérémonie familiale consistant à sanctifier le repas de fête ou de shabbat en récitant un texte sur une coupe de vin. Parfois pratiqué à la synagogue.

"Kiddoush Hashem" : sanctification du Nom, le fait de rendre l’idée de Dieu noble et attirante, le but ultime du judaïsme.
en français et translitération

Les enfants d’Israël observeront le Chabbat : ils le célébreront de génération en génération comme alliance éternelle. Ce sera entre Moi et les enfants d’Israël un signe perpétuel, le témoignage qu’en six jours, l’Éternel a fait le ciel et la terre, et que le septième jour, Il S’est interrompu et S’est reposé (Exode 31,16-17).

Ve-chamrou vené Israël èt ha-Chabbat, laâssot èt ha-Chabbat le-dorotam berit ôlam. Béini ou-vèin bené Israël, ot hi le-ôlam ki chéchèt yamim âssa Adonaï èt ha-chamaïm ve-èt ha-arèts ou-va-yom ha-cheviî chavat va-yinafach.


Selon le rite achkénaze, le paragraphe suivant est ajouté :

Souviens-toi du jour du Chabbat pour le sanctifier. Durant six jours, tu pourras travailler et accomplir tout ton ouvrage. Mais le septième jour, c’est le Chabbat de l’Éternel Ton Dieu ; tu n’accompliras plus aucun ouvrage, ni toi, ton fils ou ta fille, ni ton serviteur ou ta servante, ni ton bétail ou encore, l’étranger qui est en tes portes. Car en six jours, l’Éternel a fait le ciel, la terre et la mer et tout ce qu’ils renferment, et Il S’est reposé le septième jour. C’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du Chabbat et l’a sanctifié (Exode 20,8-11).

Zakhor èt yom ha-Chabbat le-kadcho. Chéchèt yamim taâvod ve-âssita kol melakh’tèkha. Ve-yom ha-cheviî Chabbat l-Adonaï èlohékha, lo taâssè khol melakha, ata ou-vin’kha ou-vitékha, âvdekha va-amat’kha ou-vehèmtèkha ve-guèrekha achèr bi-cheârèkha. Ki chéchèt yamim âssa Adonaï èt ha-chamaïm ve-èt ha-arèts, èt ha-yam ve-èt kol achèr bam, va-yanah ba-yom ha-cheviî, âl kèn bérakh Adonaï èt yom ha-Chabbat va-yikad’chéhou

L’Officiant : Avec votre permission (Maîtres, mesdames et messieurs) :

Savrei maranan ve-rabbanan, gvirotaï ve-rabotaï :

L’Assemblée : À la vie ! Le-haïm !

Tu es source de bénédiction, Éternel notre Dieu, Souverain du monde, Toi qui crées le fruit de la vigne.

Baroukh ata Adonaï, èlohéinou mèlèkh ha-ôlam, boré peri ha-gafèn.

À Souccot Soukot
Souccot
Fête des cabanes, du 15 au 22 Tishri. Troisième fête de pèlerinage et aboutissement du cycle liturgique dans le judaïsme. Symbole de l’harmonie possible entre le monde spirituel et terrestre. C’est la fête messianique par excellence. Elle correspond également à la fin du cycle agricole commencé au printemps avec Pessah.
(juste avant de s’asseoir dans la soucca souka
Soucca
"Cabane" fabriquée exprès pour la fête de Soukot. Elle doit avoir trois parois minimum et être recouverte de matière végétale détachée du sol, protégeant du soleil mais laissant entre apercevoir le ciel. On est censé y séjourner (repas et sommeil) durant 7 jours. Elle symbolise la protection divine.
) :

Tu es source de bénédiction, Éternel notre Dieu, Souverain du monde, Toi qui nous as sanctifiés par Tes commandements et nous as ordonné de siéger dans une cabane.

Baroukh ata Adonaï, èlohéinou mèlèkh ha-ôlam, achèr kidechanou be-mitsvotav ve-tsivanou léchév ba-soucca souka
Soucca
"Cabane" fabriquée exprès pour la fête de Soukot. Elle doit avoir trois parois minimum et être recouverte de matière végétale détachée du sol, protégeant du soleil mais laissant entre apercevoir le ciel. On est censé y séjourner (repas et sommeil) durant 7 jours. Elle symbolise la protection divine.
.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?