Accueil > Judaïsme > Fêtes juives > Pessah

Quinoa et autres légumineuses à Pessah

Quinoa et autres légumineuses à Pessah

Peut-on consommer du quinoa pendant Pessah ? -

Durant la fête de Pessah, seules ces cinq céréales sont interdites : blé, orge, épeautre, seigle, avoine, toutes les autres légumineuses sont autorisés.

Sont donc autorisés le riz, le quinoa, le maïs, le manioc, les pois chiche, les châtaignes, le sarrasin (donc la kacha) ainsi que leurs dérivés de farine…

Certaines communautés ont la coutume pour des raisons historiques de ne pas manger de riz, ni de certains légumes secs. On peut garder cette coutume. Il n’y a pourtant pas de quoi en faire un plat (c’est le cas de le dire)… sur cette question voir la Teshouva Teshouva
Teshouvot
Responsum
Responsa
Décision halakhique d’un rabbin, certaines ont été écrites et compilées et servent de jurisprudence.
de Golinkin.

http://www.massorti.com/spip.php?ar...

Toutes les farines à base de ou contenant des cinq céréales interdites (blé, orge, épeautre, seigle, avoine) peuvent être gardées à la maison dès lors qu’elles restent sèches (le hamats naît du contact avec l’humidité). Il sera cependant interdit de cuisiner ces farines pendant Pessah. Tout produit fabriqué à base de ces cinq céréales, gâteaux, pâtes, semoule de couscous, sauce de soja (contient du blé), plats cuisinés divers… doit être éliminé avant la fête.

Pour les autres produits à base de légumineuses, il est totalement licite d’en posséder. Par contre, si on respecte les coutumes interdisant leur consommation, on évitera d’en manger. Mais une éventuelle dérogation à ces coutumes (chez des amis qui n’ont pas la même coutume par exemple) n’est pas une transgression véritable.

Les plus scrupuleux en ce qui concerne les légumineuses feront attention de ne pas consommer de l’huile fabriquée à partir de légumineuses (tournesol, arachide...) on prendra de l’huile de pépins de raisin, d’olive,... Mais c’est vraiment une h’oumra (acte plus stricte).

Pour le quinoa lui-même, les juifs ne l’ont découvert que récemment et il est permis à Pessah même par la coutume.

Yeshaya Dalsace

Messages

Quinoa et autres légumineuses à Pessah

Enfin, une article qui est franc sur un site Juif. Malheureusement, souvent la partie Minhag dépasse le sens de la loi, transformant nos fêtes et préceptes en punition globale pour ne devenir qu’un folklore uniquement réservée aux professionnels de la religion.
Merci

Quinoa et autres légumineuses à Pessah

Merci

Le but même de ce site est de promouvoir un judaïsme de franchise.

Il est vrai que souvent on se noie sous les coutumes… ce n’est pas une raison pour les mettre à la poubelle, mais pour les laisser à leur juste place.

Quant à l’élitisme du judaïsme, il est vrai que ce n’est pas une religion très facile pour le commun des gens, mais c’est là également sa richesse.

Quinoa et autres légumineuses à Pessah

Et qu’en est-il du boulgour (une sorte de blé je crois) ?
Par avance, merci de votre réponse, et hag sameah !

Quinoa et autres légumineuses à Pessah

Le Boulghour est un sous-produit du blé dur débarrassé du son qui l’enveloppe, germé, précuit à la vapeur, séché et, enfin, concassé.

Il est donc clairement interdit à Pessah.

Y. Dalsace

Quinoa et autres légumineuses à Pessah

Bonjour ,
le malt de riz peut il etre consommé pendant Pessa’h ?
Je vous remercie.

Quinoa et autres légumineuses à Pessah

En principe oui, car le riz n’est pas interdit. Mais nombreuses sont les communautés qui ne consomment pas de riz à Pessah (ashkénazes surtout mais pas seulement). De plus, il faut être certain que ce malt est seulement de riz et donc il faudrait une fabrication sous surveillance rabbinique, dans le cas contraire on s’abstiendra d’une telle consommation.

Hag Sameah

Yeshaya Dalsace

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?